« La mort du président Deby nous inquiète », le ministre de la Défense britannique


Video player

Cette déclaration du ministre de la Défense britannique Ben Wallace peut être prise comme la sortie officielle du Royaume-Uni suite au décès du président tchadien Idriss Déby. L’autorité britannique, dans une interview accordée à France 24, a déploré la mort de l’ancien homme fort du Tchad. Il assure que son pays prendra le soin de poursuivre la lutte contre l’instabilité dans la région où se trouve le pays.

 

Ben Wallace, le ministre de la Défense britannique déplore la mort du président tchadien Idriss Déby Itno. Il se dit « très préoccupé et attristés ». « Nous condamnons sans équivoque l’utilisation de la force pour tenter de renverser le gouvernement en place et nous ferons tout ce que nous pouvons pour aider nos amis, la France, mais aussi ces pays (ndlr : en Afrique) », a déclaré l’autorité anglaise.

Lire aussi : Obsèques d’Idriss Déby : voici les chefs d’États présents

Ainsi, cette dernière confirme que son pays mettra tout en œuvre pour soutenir ses alliés à l’instar de la France et tous les pays du Sahel pour lutter contre l’instabilité dans la région. Dans cet élan, Ben Wallace s’est félicité des projets de défense communs menés par la France et le Royaume-Uni. D’après lui, de « nombreux programmes menés cette dernière décennie » permettent de relever les défis lancés par la Russie ou la Chine. Selon lui, cette coopération sera bénéfique pour l’Afrique.

Lire aussi : Macron aux obsèques d’Idriss Déby : Jean-Luc Mélenchon s’y oppose

 

« L’Afrique est un continent clé pour l’Europe, clé pour nos intérêts commerciaux et pour notre sécurité, et il est dans notre intérêt que ce continent soit stable, que des campagnes de déradicalisation soient menées dans toute l’Afrique, à l’ouest comme à l’est », a déclaré le ministre de la Défense britannique.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire