Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause


Video player

 

Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore en vie si Akufo-Addo avait autorisé son transport par avion pour des soins médicaux appropriés à l’étranger.

Salifu Maase, animateur d’une émission politique et fan du parti politique : National democratic congress (NDC), connu sous le nom de Mugabe Maase, a affirmé que le président Akufo-Addo avait refusé d’exaucer le souhait de  Jerry John Rawlings.  Malade et mourant d’être transporté par avion à l’étranger pour y recevoir un traitement médical approprié.

Lors de son émission de radio sur Power FM, Mugabe a déclaré que l’ancien président Jerry John Rawlings avait demandé à Akufo-Add de l’envoyer à l’étranger pour y être soigné alors qu’il était sur son lit de malade, mais que le président avait refusé.

Lire aussi : Ghana: Après la mort de John Rawlings, une folle rumeur accable son épouse

Il a aussi  ajouté que Rawlings devait être transporté à l’hôpital militaire 37 en tant que militaire de haut niveau, mais il n’a pas été admis à l’hôpital car il s’est retrouvé à l’hôpital universitaire de Korle’bu. Ce qui explique sa passion, le jeudi 12 novembre 2020.

Pour rappel, l’ancien homme d’Etat ghanéen, toujours consulté sur des sujets hautement politiques du Ghana et même de la sous-région a cassé la pipe le 12 novembre 2020, dans le grand hôpital de Korle Bu à Accra au Ghana. Selon plusieurs sources, il est décédé de la dangereuse maladie à  Covid-19.

Ancien chef militaire ghanéen puis homme politique,  Rawlings a dirigé une junte militaire de 1981 à 1992, puis a exercé deux mandats en tant que président démocratiquement élu du Ghana (7 janvier 1993 au 6 janvier 2001).

Lire aussi : Ghana / Un homme poignarde son ami à mort : découvrez la cause

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire