Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« Mon mari m’a violée lors de notre nuit de noce »
14/11/2020 à 13h36 par Tritech Raheem

 

Le viol conjugal est bel et bien réel et fait des victimes. En couple, certains hommes, sous l'effet de la libido, oublient ou n'aiment pas consulter l'avis de leurs partenaires avant de passer à l'acte. Ils utilisent la force pour assouvir leur besoin malgré le fait qu'ils soient en couple. C'est le viol conjugal et une jeune femme en a été victime lors de sa nuit de noce.

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, " le viol conjugal est tout comportement au sein d’un couple qui va causer une souffrance physique, psychique ou sexuelle chez le partenaire". Selon les chiffres de l'OMS, 24.9% ont des relations sexuelles forcées sans leur propre accord. Leurs partenaires oublient visiblement la notion de consentement après leur avoir passé la bague au doigt.

 

Lire aussi : Une éventuelle collaboration entre Grand P et Nocembo Zikode ?

Le témoignage d'une jeune mariée, violée lors de sa nuit de noce, démontre à quel point le viol conjugal mérite d'être combattu. La mariée a été déviergée le jour de son mariage sans son consentement. En effet, la jeune dame aimait son mari et était prête à perdre sa virginité le jour de son mariage. Mais le jour-j, elle était souffrante, sa température était élevée et elle voulait rentrer dans la chambre de l’hôtel pour se reposer. Ce que le mari n'a pas compris et lui a enlevé de force sa robe.

Lire aussi : Pakistan: une mère et sa fille de 4 ans kidnappées et violées pendant 2 semaines

L'homme ne voulait pas attendre, il ne pensait qu'à satisfaire son besoin sexuel oubliant sa femme qui voulait que ce moment soit uniquement doux. Quelques instants après avoir lutté en vain, la victime raconte qu'elle s'est réveillée avec du sang partout. Elle n'était donc plus vierge, mais elle n'a pas non plus pu profiter de cet instant tant attendu.

Lire aussi: Violence conjugale : Universal Music Africa suspend son contrat avec Sidiki Diabaté

Le mari s'est comporté comme un barbare et c'est cela qu'endure ⅓ des femmes du monde, victimes de violences conjugales. Toutefois, en France seulement 2 % d’entre elles portent plainte pour dénoncer ce crime. En effet, le viol conjugal est passible d'une peine de 20 ans d’emprisonnement en présence de certaines circonstances aggravantes et de 30 ans si le viol a causé le décès de la victime.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Décès de Maradona : trois jours de deuil national en Argentine

26/11/2020

Décès de...

Le célèbre footballeur international argentin, Diego Maradona...
Sénégal : Tyco Tattoo tatoue le sexe d'une cliente et le filme en direct (Vidéo)

26/11/2020

Sénégal :...

Tyco Tattoo s’est fait un nom grâce...
Décès de Maradona : la réaction de Ronaldo

26/11/2020

Décès de...

Une grande légende du football vient de...
Sénégal : Le sort de la jet-setteuse Rangou suspendu à la décision du parquet

26/11/2020

Sénégal :...

Selon nos confrères de L’Observateur, le juge...
Braquage à Natitingou : Un blessé et une femme violée

26/11/2020

Braquage à...

La situation est précaire à Natitingou. Les...
Décès de Diego Maradona : l’hommage touchant de Pelé

26/11/2020

Décès de...

Le monde du football est en deuil....
Burundi : pour avoir qualifié les noirs de singes, un blanc tabassé dans une station-service

26/11/2020

Burundi :...

Un homme blanc qui se trouvait dans...
Côte d’Ivoire / Secteur bancaire : Les employés de la BICICI, en colère, protestent

26/11/2020

Côte d’Ivoire...

Ils étaient restés silencieux depuis des années....
Côte d’Ivoire/ Bédié et Adama Tounkara, Grand Médiateur de la République, se parlent

26/11/2020

Côte d’Ivoire/...

Le Président du PDCI a reçu le...
Forces armées d’Afrique francophone: découvrez le top 10 des puissances militaires

26/11/2020

Forces armées...

Le site Globalfirepower vient de publier le...
États-Unis/présidentielle 2020 : Joe Biden devient le premier candidat de l’histoire à battre ce record

26/11/2020

États-Unis/présidentielle 2020...

Alors que Donald Trump semble toujours refuser...
Côte d’Ivoire/ Des enseignants veulent chasser les enfants des militaires, gendarmes et policiers des classes

26/11/2020

Côte d’Ivoire/...

Un groupe d’enseignants met en garde la...
Sénégal - Homosexuels à la Grande Mosquée de Dakar : Nous en savons un peu plus !

26/11/2020

Sénégal –...

Un autre fait plus que grave lié...
Hassan Rohani : son message à Joe Biden, le futur président américain

26/11/2020

Hassan Rohani...

Après la victoire de Joe Biden, candidat...
Soudan/ Un ancien Premier ministre meurt de la Covid-19

26/11/2020

Soudan/ Un...

Sadek al-Mahdi, le dernier Premier ministre soudanais...
Burundi/ Procès sur la mort de Melchior Ndadayé / Pierre Buyoya poussé à la démission par l’Union Africaine

26/11/2020

Burundi/ Procès...

Pierre Buyoya, ancien président du Burundi n’est...
La voiture magnifique à trois roues du milliardaire sénégalais Mo Gates (Vidéo)

25/11/2020

La voiture...

Le jeune entrepreneur sénégalais Mo Gates vivant...
Meghan Markle: l'épouse du prince Harry fait de tristes révélations

25/11/2020

Meghan Markle:...

Nul n'est à l'abri du danger. Meghan Markle aussi a...
Côte d’Ivoire : Vers un retour de Laurent Gbagbo

25/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Alors qu’il avait quitté le pays depuis...
La réaction de El Hadji Diouf à la disparition de Diego Maradona

25/11/2020

La réaction...

El Hadji Diouf a rendu un vibrant...

 

Le viol conjugal est bel et bien réel et fait des victimes. En couple, certains hommes, sous l'effet de la libido, oublient ou n'aiment pas consulter l'avis de leurs partenaires avant de passer à l'acte. Ils utilisent la force pour assouvir leur besoin malgré le fait qu'ils soient en couple. C'est le viol conjugal et une jeune femme en a été victime lors de sa nuit de noce.

 

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, " le viol conjugal est tout comportement au sein d’un couple qui va causer une souffrance physique, psychique ou sexuelle chez le partenaire". Selon les chiffres de l'OMS, 24.9% ont des relations sexuelles forcées sans leur propre accord. Leurs partenaires oublient visiblement la notion de consentement après leur avoir passé la bague au doigt.

 

Lire aussi : Une éventuelle collaboration entre Grand P et Nocembo Zikode ?

Le témoignage d'une jeune mariée, violée lors de sa nuit de noce, démontre à quel point le viol conjugal mérite d'être combattu. La mariée a été déviergée le jour de son mariage sans son consentement. En effet, la jeune dame aimait son mari et était prête à perdre sa virginité le jour de son mariage. Mais le jour-j, elle était souffrante, sa température était élevée et elle voulait rentrer dans la chambre de l’hôtel pour se reposer. Ce que le mari n'a pas compris et lui a enlevé de force sa robe.

Lire aussi : Pakistan: une mère et sa fille de 4 ans kidnappées et violées pendant 2 semaines

L'homme ne voulait pas attendre, il ne pensait qu'à satisfaire son besoin sexuel oubliant sa femme qui voulait que ce moment soit uniquement doux. Quelques instants après avoir lutté en vain, la victime raconte qu'elle s'est réveillée avec du sang partout. Elle n'était donc plus vierge, mais elle n'a pas non plus pu profiter de cet instant tant attendu.

Lire aussi: Violence conjugale : Universal Music Africa suspend son contrat avec Sidiki Diabaté

Le mari s'est comporté comme un barbare et c'est cela qu'endure ⅓ des femmes du monde, victimes de violences conjugales. Toutefois, en France seulement 2 % d’entre elles portent plainte pour dénoncer ce crime. En effet, le viol conjugal est passible d'une peine de 20 ans d’emprisonnement en présence de certaines circonstances aggravantes et de 30 ans si le viol a causé le décès de la victime.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire