Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« Mon enfant ne sera pas baptisé par un Noir » : un prêtre nigérian menacé de mort en Allemagne
21/04/2020 à 11h02 par La redaction

Victime de racisme et de menaces de mort, un prêtre nigérian officiant en Allemagne s’est finalement résolu à quitter sa paroisse.

Selon les responsables catholiques en Allemagne, le prêtre Patrick Asomugha, qui est à la tête d’une paroisse dans le Rhénanie-Palatinat, située dans le centre-ouest de l’Allemagne, quittera son poste cette semaine.

« Les inquiétudes pour la sécurité et le bien-être du pasteur Asomugha rendent cette décision  inévitable. Il serait irresponsable de continuer à exposer le pasteur Asomugha à cette menace », a déclaré Andreas Sturm, vicaire général du diocèse de Spire, dans un communiqué.

Curé de la paroisse de Queidersbach depuis 2017, les hostilités envers l’homme de couleur ont commencé mi-2019. Le presbytère dont il avait la charge avait subi des dommages matériels importants après deux entrées par effraction, et les pneus de sa voiture avaient été crevés.

Il a ensuite été confronté à des remarques racistes lors de services religieux. Selon les médias locaux, un parent avaient déclaré en juin dernier : « Je ne laisserai pas mon enfant être baptisé par un noir. »

Pendant la communion, un paroissien aurait également dit : « Je ne prends rien de ces sales mains noires. »

En mars, les pneus de la voiture d’Asomugha ont été crevés et une menace de mort a été placardée sur la porte de son garage. Deux jours plus tard, des inconnus ont jeté des bouteilles sur la porte de son presbytère.

« L’attaque contre moi a rendu presque impossible une vie paroissiale normale à Queidersbach. Je ne peux plus remplir mes fonctions de prêtre dans ces conditions », a déclaré Asomugha dans un communiqué.

Le diocèse de Spire a déclaré qu’il se verrait confier une nouvelle mission à partir de cet été. Les jeunesses catholiques de Spire ont exprimé leur « honte profonde » qu’une telle affaire se produise « dans le contexte de notre église », condamnant « toutes les formes de violence psychologique et physique contre les personnes. »

En 2016, le prêtre congolais Olivier Ndjimbi Tshiende a dû quitter sa paroisse en Bavière après avoir été victime de racisme et menacé de mort en raison de son soutien à l’accueil des réfugiés étrangers.

Crédit photo : facetofaceafrica

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Éliminatoires CAN 2022 : Le Sénégal assure l’essentiel face à la Guinée Bissau

11/11/2020

Éliminatoires CAN...

Pas vraiment flamboyant, le Sénégal a tout...
Tournée présidentielle : Patrice Talon sillonnera 54 villes

11/11/2020

Tournée présidentielle...

Le chef d’Etat du Bénin, Patrice Talon...
Asalfo accusé d'exiger une demande d'audience avant des rencontres

11/11/2020

Asalfo accusé...

Le succès phénoménal de Magic System est-il...
Sénégal - Guinée Bissau : Sadio Mané donne l’avantage aux Lions (Vidéo)

11/11/2020

Sénégal –...

Dans ce match portant la troisième rencontre...
Législatives au Burkina Faso : Ouedraogo Sibila Samiratou, candidate à 23 ans

11/11/2020

Législatives au...

A la tête de la liste du...
Distribution de l’eau au Sénégal : Encore de perturbations !

11/11/2020

Distribution de...

SEN’EAU information que de nouvelles perturbations relatives...
Sénégal : Un élève de 17 ans envoyait des vidéos pornographiques à une femme mariée

11/11/2020

Sénégal :...

Âgé de seulement 17 ans, C. B....
Sénégal - Guinée Bissau : Voici le onze de départ des Lions !

11/11/2020

Sénégal –...

Le Sénégal va disputer ce mercredi 16h...
Un richissime africain élève ses moutons dans une maison confortable

11/11/2020

Un richissime...

    Personne ne pourrait l'imagier. Un...
Italie : Un dangereux fugitif sénégalais est finalement capturé

11/11/2020

Italie :...

L'évasion d'un Sénégalais de 24 ans, introuvable...
Lomé/Togo: 38 cybercriminels nigérians arrêtés par la police (images)

11/11/2020

Lomé/Togo: 38...

  Ils sont nombreux dans certains quartiers...
Côte d'Ivoire : Yvidero plongée dans une affaire d'h0m0sexuelalité

11/11/2020

Côte d’Ivoire...

C’est l’information qui secoue la toile depuis...
Coup de tonnerre/ Donald Trump se prépare pour un 2e mandat

11/11/2020

Coup de...

C’est une élection présidentielle à l’issue totalement...
Cameroun : des avocats tabassés à douala par les forces de l’ordre

11/11/2020

Cameroun :...

Plusieurs vidéos d’avocats tabassés par les forces...
Après Amon Tanoh/ Koné Katinan ( porte-parole de Gbagbo) explique “toute la faiblesse” du Conseil National de Transition

11/11/2020

Après Amon...

Le Ministre Koné Katinan, porte-parole de Laurent...
Dialogue Ouattara-Bédié/ Le PDCI dit niet pour l’instant et pose ses conditions

11/11/2020

Dialogue Ouattara-Bédié/...

Le PDCI-RDA n’est pas fermé à la...
Bénin : les biens de Sébastien Ajavon bientôt saisis

11/11/2020

Bénin : les...

La Cour suprême a confirmé le redressement...
Côte d'Ivoire : des morts et blessés enregistrés à M'batto

11/11/2020

Côte d’Ivoire...

Au lendemain de la Présidentielle du 31...
Après la CEDEAO, Le Président ghanéen félicite Ouattara pour son élection

11/11/2020

Après la...

Le Président du Ghana a attendu la...
Présidentielle ivoirienne / La France ne félicite pas Ouattara et exige des ” mesures concrètes et rapides ” pour apaiser les tensions

11/11/2020

Présidentielle ivoirienne...

Alors qu’en Afrique des pays ont commencé...

Victime de racisme et de menaces de mort, un prêtre nigérian officiant en Allemagne s’est finalement résolu à quitter sa paroisse.

Selon les responsables catholiques en Allemagne, le prêtre Patrick Asomugha, qui est à la tête d’une paroisse dans le Rhénanie-Palatinat, située dans le centre-ouest de l’Allemagne, quittera son poste cette semaine.

« Les inquiétudes pour la sécurité et le bien-être du pasteur Asomugha rendent cette décision  inévitable. Il serait irresponsable de continuer à exposer le pasteur Asomugha à cette menace », a déclaré Andreas Sturm, vicaire général du diocèse de Spire, dans un communiqué.

Curé de la paroisse de Queidersbach depuis 2017, les hostilités envers l’homme de couleur ont commencé mi-2019. Le presbytère dont il avait la charge avait subi des dommages matériels importants après deux entrées par effraction, et les pneus de sa voiture avaient été crevés.

Il a ensuite été confronté à des remarques racistes lors de services religieux. Selon les médias locaux, un parent avaient déclaré en juin dernier : « Je ne laisserai pas mon enfant être baptisé par un noir. »

Pendant la communion, un paroissien aurait également dit : « Je ne prends rien de ces sales mains noires. »

En mars, les pneus de la voiture d’Asomugha ont été crevés et une menace de mort a été placardée sur la porte de son garage. Deux jours plus tard, des inconnus ont jeté des bouteilles sur la porte de son presbytère.

« L’attaque contre moi a rendu presque impossible une vie paroissiale normale à Queidersbach. Je ne peux plus remplir mes fonctions de prêtre dans ces conditions », a déclaré Asomugha dans un communiqué.

Le diocèse de Spire a déclaré qu’il se verrait confier une nouvelle mission à partir de cet été. Les jeunesses catholiques de Spire ont exprimé leur « honte profonde » qu’une telle affaire se produise « dans le contexte de notre église », condamnant « toutes les formes de violence psychologique et physique contre les personnes. »

En 2016, le prêtre congolais Olivier Ndjimbi Tshiende a dû quitter sa paroisse en Bavière après avoir été victime de racisme et menacé de mort en raison de son soutien à l’accueil des réfugiés étrangers.

Crédit photo : facetofaceafrica

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire