Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
«Mon beau père veut coucher avec moi en échange d’un appartement et de l’argent», révèle une jeune femme
20/05/2020 à 22h27 par La redaction

Je suis une jeune fille d’à peine 21 ans. Mon père est décédé quand j’avais 11 ans, par conséquent je vivais avec ma mère dans une des régions du Sénégal. Lorsque j’étais en classe de 1ere, ma mère a épousé un riche immigré vivant aux Etats Unis. Bien évidemment il était plein aux as. Il nous a emmené ma mère et moi vivre à la capitale dans le luxe le plus absolu. Nous ne manquions de rien.

Seulement tout a changé du jour au lendemain. Il a commencé à faire des remarques sur mes atouts physiques, à entrer dans ma chambre à n’importe quel moment de la journée ou à essayer d’ouvrir la porte de ma salle de bain alors que j’y prenais ma douche pour revenir me dire qu’il ignorait que j’étais à l’intérieur.

Je laissais passer, car je voulais lui accorder le bénéfice du doute et je croyais en sa bonne foi. Comprenez que pour moi c’était tout juste illogique qu’en étant l’époux de ma mère, qu’il allait tenter quelque chose avec moi sa belle-fille, sa presque fille par alliance.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’était lorsqu’il a essayé d’abuser de moi un soir de juin alors que ma mère était à un mariage d’une de ses amies. Il a d’abord essayé de m’amadouer avec de l’argent, mais quand il a vu qu’il avait très peu de chance de réussir son plan, il a usé de sa force d’homme pour m’obliger à coucher avec lui.

Toutefois je ne me suis pas laissée faire je l’ai frappé avec le pot d’encens qui trainait dans ma chambre. Aussitôt il a commencé à saigner, quand il est sorti chercher de quoi s’essuyer, je me suis enfermée à double tour dans la chambre pour attendre l’arrivée de ma mère afin qu’elle me sorte de cet enfer, de la maison de ce monstre. Mais je suis revenue à la réalité quand j’ai vu que ma mère accordait plus de crédit a ses dires qu’aux miens.

A son retour mon beau père lui avait dit qu’il avait essayé de m’empêcher de sortir de la maison avec des garçons à cette heure aussi tardive de la soirée, mais que je lui avais rétorqué qu’il n’était pas mon père et que par conséquent, il n’avait pas le droit de m’interdire quoi que ce soit.

J’ai quand même dit à ma mère qu’il avait essayé d’abuser de moi. Mais avant même que je ne termine ma phrase, il faisait semblant de faire une crise soit disant par ce que j’essayais de porter atteinte à sa dignité. J’ai reçu deux baffes phénoménales de la part de ma mère qui m’a crié que je n’étais qu’une menteuse, une jalouse qui voulait briser la stabilité de son ménage.

Comme je n’avais pu supporter l’attitude si passible de ma mère face aux actes de son soit disant époux, j’ai quitté sa maison pour aller habiter avec les sœurs de mon père dans la grande maison familiale ou on vivait avec papa. Je me suis refaite une vie en reprenant mes cours dans une autre école publique de la région que j’avais quittée et j’avais le soutien total de mes tatas.

Seulement non content d’avoir brisé la complicité et l’amour qu’il y’avait entre ma mère et moi, mon beau père est venu me trouver à mon école à l’heure de la pause, pour me faire une proposition qui m’a estomaqué.

Il voulait que je couche avec lui de mon propre gré pour qu’en échange, il me donne les clés d’un appartement flambant neuf dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale sénégalaise, plus un compte en banque avec une somme d’argent conséquente pour me payer mes études dans n’importe quelle école privée de mon choix.

Je suis partagé entre le dire à ma mère ou porter plainte pour harcèlement une bonne fois pour toute. Seulement je ne sais pas si ma mère pourra me pardonner d’avoir envoyé son «cher époux» en prison ainsi que le scandale que cela risque de créer si cette affaire arrivait aux mains des enquêteurs et du tribunal.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....
Présidentielle en Guinée : Les résultats non-proclamés installent un bras de fer

19/10/2020

Présidentielle en...

A peine le premier tour de la...
Dernière minute – Guinée : Cellou Dalein Diallo annonce sa victoire (vidéo)

19/10/2020

Dernière minute...

Cellou Dalein Diallo crie victoire ! « Mes chers...
Urgent Guinée: Sondages sortie des Urnes, President Alpha perdu

19/10/2020

Urgent Guinée:...

Urgent_Guinée🇬🇳: Sondages sortie des Urnes Mamadou Cellou...
Chine : le coronavirus  détecté sur l'emballage d'aliments congelés

19/10/2020

Chine :...

Le Centre chinois de contrôle et de...
Guillaume Soro répond sèchement aux menaces d’Alassane Ouattara

19/10/2020

Guillaume Soro...

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume...
USA : il menace de se suicider s’il ne parle pas à Donald Trump

19/10/2020

USA :...

Ce dimanche 18 octobre 2020, un homme...
Twitter supprime la publication d’un conseiller de Trump sur les masques de protection

19/10/2020

Twitter supprime...

Twitter, encore appelé l’oiseau bleu a supprimé...
Agbéyomé Kodjo : son Premier ministre a démissionné

19/10/2020

Agbéyomé Kodjo...

Agbéyomé Kodjo va-t-il en nommer un autre...
Togo : Kwasigan Agba quitte le gouvernement d'Agbeyomé Kodjo

19/10/2020

Togo :...

  Le "président démocratiquement élu" du Togo,...
Pour Donald Trump, Emmanuel Macron est un "Premier Ministre"

19/10/2020

Pour Donald...

  Le président américain vient de rétrograder...
Guillaume Soro : le peuple doit dire « NON au 3ème mandat de Ouattara »

19/10/2020

Guillaume Soro :...

L’ancien président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro...
La faim dans le monde: découvrez les 18 pays africains les plus atteints

19/10/2020

La faim...

En raison de ses efforts pour nourrir...
Prix national d’excellence CIE du meilleur élève 2020 : la société d’électricité honore les élèves de la Côte d’Ivoire

19/10/2020

Prix national...

Depuis sa création en 1990, la CIE...
Amon Tanoh, après 30 ans avec Ouattara: ” Je ne trahirai pas de secrets “

19/10/2020

Amon Tanoh,...

L’ancien ministre des Affaires Étrangères d’Alassane Ouattara...

Je suis une jeune fille d’à peine 21 ans. Mon père est décédé quand j’avais 11 ans, par conséquent je vivais avec ma mère dans une des régions du Sénégal. Lorsque j’étais en classe de 1ere, ma mère a épousé un riche immigré vivant aux Etats Unis. Bien évidemment il était plein aux as. Il nous a emmené ma mère et moi vivre à la capitale dans le luxe le plus absolu. Nous ne manquions de rien.

Seulement tout a changé du jour au lendemain. Il a commencé à faire des remarques sur mes atouts physiques, à entrer dans ma chambre à n’importe quel moment de la journée ou à essayer d’ouvrir la porte de ma salle de bain alors que j’y prenais ma douche pour revenir me dire qu’il ignorait que j’étais à l’intérieur.

Je laissais passer, car je voulais lui accorder le bénéfice du doute et je croyais en sa bonne foi. Comprenez que pour moi c’était tout juste illogique qu’en étant l’époux de ma mère, qu’il allait tenter quelque chose avec moi sa belle-fille, sa presque fille par alliance.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’était lorsqu’il a essayé d’abuser de moi un soir de juin alors que ma mère était à un mariage d’une de ses amies. Il a d’abord essayé de m’amadouer avec de l’argent, mais quand il a vu qu’il avait très peu de chance de réussir son plan, il a usé de sa force d’homme pour m’obliger à coucher avec lui.

Toutefois je ne me suis pas laissée faire je l’ai frappé avec le pot d’encens qui trainait dans ma chambre. Aussitôt il a commencé à saigner, quand il est sorti chercher de quoi s’essuyer, je me suis enfermée à double tour dans la chambre pour attendre l’arrivée de ma mère afin qu’elle me sorte de cet enfer, de la maison de ce monstre. Mais je suis revenue à la réalité quand j’ai vu que ma mère accordait plus de crédit a ses dires qu’aux miens.

A son retour mon beau père lui avait dit qu’il avait essayé de m’empêcher de sortir de la maison avec des garçons à cette heure aussi tardive de la soirée, mais que je lui avais rétorqué qu’il n’était pas mon père et que par conséquent, il n’avait pas le droit de m’interdire quoi que ce soit.

J’ai quand même dit à ma mère qu’il avait essayé d’abuser de moi. Mais avant même que je ne termine ma phrase, il faisait semblant de faire une crise soit disant par ce que j’essayais de porter atteinte à sa dignité. J’ai reçu deux baffes phénoménales de la part de ma mère qui m’a crié que je n’étais qu’une menteuse, une jalouse qui voulait briser la stabilité de son ménage.

Comme je n’avais pu supporter l’attitude si passible de ma mère face aux actes de son soit disant époux, j’ai quitté sa maison pour aller habiter avec les sœurs de mon père dans la grande maison familiale ou on vivait avec papa. Je me suis refaite une vie en reprenant mes cours dans une autre école publique de la région que j’avais quittée et j’avais le soutien total de mes tatas.

Seulement non content d’avoir brisé la complicité et l’amour qu’il y’avait entre ma mère et moi, mon beau père est venu me trouver à mon école à l’heure de la pause, pour me faire une proposition qui m’a estomaqué.

Il voulait que je couche avec lui de mon propre gré pour qu’en échange, il me donne les clés d’un appartement flambant neuf dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale sénégalaise, plus un compte en banque avec une somme d’argent conséquente pour me payer mes études dans n’importe quelle école privée de mon choix.

Je suis partagé entre le dire à ma mère ou porter plainte pour harcèlement une bonne fois pour toute. Seulement je ne sais pas si ma mère pourra me pardonner d’avoir envoyé son «cher époux» en prison ainsi que le scandale que cela risque de créer si cette affaire arrivait aux mains des enquêteurs et du tribunal.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire