«Mon beau père veut coucher avec moi en échange d’un appartement et de l’argent», révèle une jeune femme


Video player

Je suis une jeune fille d’à peine 21 ans. Mon père est décédé quand j’avais 11 ans, par conséquent je vivais avec ma mère dans une des régions du Sénégal. Lorsque j’étais en classe de 1ere, ma mère a épousé un riche immigré vivant aux Etats Unis. Bien évidemment il était plein aux as. Il nous a emmené ma mère et moi vivre à la capitale dans le luxe le plus absolu. Nous ne manquions de rien.

Seulement tout a changé du jour au lendemain. Il a commencé à faire des remarques sur mes atouts physiques, à entrer dans ma chambre à n’importe quel moment de la journée ou à essayer d’ouvrir la porte de ma salle de bain alors que j’y prenais ma douche pour revenir me dire qu’il ignorait que j’étais à l’intérieur.

Je laissais passer, car je voulais lui accorder le bénéfice du doute et je croyais en sa bonne foi. Comprenez que pour moi c’était tout juste illogique qu’en étant l’époux de ma mère, qu’il allait tenter quelque chose avec moi sa belle-fille, sa presque fille par alliance.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase c’était lorsqu’il a essayé d’abuser de moi un soir de juin alors que ma mère était à un mariage d’une de ses amies. Il a d’abord essayé de m’amadouer avec de l’argent, mais quand il a vu qu’il avait très peu de chance de réussir son plan, il a usé de sa force d’homme pour m’obliger à coucher avec lui.

Toutefois je ne me suis pas laissée faire je l’ai frappé avec le pot d’encens qui trainait dans ma chambre. Aussitôt il a commencé à saigner, quand il est sorti chercher de quoi s’essuyer, je me suis enfermée à double tour dans la chambre pour attendre l’arrivée de ma mère afin qu’elle me sorte de cet enfer, de la maison de ce monstre. Mais je suis revenue à la réalité quand j’ai vu que ma mère accordait plus de crédit a ses dires qu’aux miens.

A son retour mon beau père lui avait dit qu’il avait essayé de m’empêcher de sortir de la maison avec des garçons à cette heure aussi tardive de la soirée, mais que je lui avais rétorqué qu’il n’était pas mon père et que par conséquent, il n’avait pas le droit de m’interdire quoi que ce soit.

J’ai quand même dit à ma mère qu’il avait essayé d’abuser de moi. Mais avant même que je ne termine ma phrase, il faisait semblant de faire une crise soit disant par ce que j’essayais de porter atteinte à sa dignité. J’ai reçu deux baffes phénoménales de la part de ma mère qui m’a crié que je n’étais qu’une menteuse, une jalouse qui voulait briser la stabilité de son ménage.

Comme je n’avais pu supporter l’attitude si passible de ma mère face aux actes de son soit disant époux, j’ai quitté sa maison pour aller habiter avec les sœurs de mon père dans la grande maison familiale ou on vivait avec papa. Je me suis refaite une vie en reprenant mes cours dans une autre école publique de la région que j’avais quittée et j’avais le soutien total de mes tatas.

Seulement non content d’avoir brisé la complicité et l’amour qu’il y’avait entre ma mère et moi, mon beau père est venu me trouver à mon école à l’heure de la pause, pour me faire une proposition qui m’a estomaqué.

Il voulait que je couche avec lui de mon propre gré pour qu’en échange, il me donne les clés d’un appartement flambant neuf dans l’un des quartiers les plus huppés de la capitale sénégalaise, plus un compte en banque avec une somme d’argent conséquente pour me payer mes études dans n’importe quelle école privée de mon choix.

Je suis partagé entre le dire à ma mère ou porter plainte pour harcèlement une bonne fois pour toute. Seulement je ne sais pas si ma mère pourra me pardonner d’avoir envoyé son «cher époux» en prison ainsi que le scandale que cela risque de créer si cette affaire arrivait aux mains des enquêteurs et du tribunal.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire