Actualités

Mohammed VI : comme avec Abdelaziz Bouteflika

Mohammed VI Abdelaziz Bouteflika

Le roi du Maroc vient de tendre la main, une nouvelle fois, au dirigeant algérien. Dans un message à l’occasion de son discours du Trône, le souverain alaouite a affirmé que l’état actuel des relations entre le Maroc et l’Algérie ne sert en rien les intérêts respectifs des deux pays.

Le roi Mohammed VI du Maroc semble décidé à rapprocher les deux peuples voisins et frères : les Marocains et les Algériens. Ce 30 juillet, l’opportunité de la Fête du Trône a été saisie par le roi pour appeler l’Algérie à la paix, invitant le Président Abdelmadjid Tebboune « à œuvrer à l’unisson au développement des rapports fraternels tissés par nos deux peuples durant des années de lutte commune ».

Au peuple algérien, le roi Mohammed VI a assuré que « vous n’aurez jamais à craindre de la malveillance de la part du Maroc qui n’est nullement un danger ou une menace pour vous. En fait, ce qui vous affecte nous touche et ce qui vous atteint nous accable. Aussi, nous considérons que la sécurité et la stabilité de l’Algérie, et la quiétude de son peuple sont organiquement liées à la sécurité et à la stabilité du Maroc ». Un appel qui vient, une énième fois d’être réitéré.

À lire aussi :   Affaire Dupond-Moretti : que reproche-t-on à l’avocat de Mohammed VI et Lalla Salma ?

En octobre 2018, le Président algérien d’alors, Abdelaziz Bouteflika, avait adressé au roi du Maroc, Mohammed VI, un message de condoléances et de compassion, suite au déraillement d’un train à Bouknadel ayant coûté la vie à sept personnes. Dans ce message, le chef de l’Etat algérien affirmait avoir appris avec une grande affliction et une profonde peine le tragique accident du déraillement d’un train reliant les villes de Casablanca et Kénitra, emportant plusieurs vies humaines et causant beaucoup de blessés.

En cette douloureuse circonstance, indiquait un communiqué de la Présidence algérienne, M. Bouteflika exprime au Souverain et au peuple marocain frère ses vives condoléances et ses sincères sentiments de compassion, implorant le Très-Haut d’accueillir les victimes de cet accident tragique dans Son vaste paradis et d’accorder prompt rétablissement aux blessés.

À lire aussi :   Ban Ki-moon ne pardonne toujours pas à Mohammed VI

Touché par ces mots forts de Bouteflika, le roi Mohammed VI lui rendait la politesse. Mieux, le souverain lançait un appel solennel au chef de l’Etat algérien, Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion de l’anniversaire du déclenchement de la Révolution du 1er novembre 1954. Dans ce message, le roi « exprime ses chaleureuses félicitations et ses sincères vœux de santé et de bonheur au Président algérien, et de davantage de progrès et de prospérité au peuple algérien frère sous la sage conduite de M. Bouteflika ».

Mieux, le roi Mohammed VI avait réitéré sa ferme détermination à continuer d’œuvrer de concert avec le Président algérien en vue de hisser les relations de coopération entre le Maroc et l’Algérie au niveau des liens solides unissant les deux peuples frères, de manière à concrétiser leurs aspirations à davantage de communication, de solidarité et de complémentarité et de réaliser le développement commun des deux pays dans la stabilité, la sécurité et la quiétude.

À lire aussi :   Mohammed VI, un exemple pour Moulay Hassan ?

Le mardi 6 novembre 2018, dans un discours prononcé à l’occasion du 43ème anniversaire de la Marche verte, le roi Mohammed VI proposait, et de manière officielle, à l’Algérie un « dialogue direct et franc » pour « dépasser les différends ». Le roi du Maroc proposait à Alger la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation.

Sans abandonner son bâton de pèlerin en vue de rapprocher, le roi Mohammed VI vient d’enfourcher le même cheval : pour enfin rassembler les deux peuples frères du Maroc et de l’Algérie. A noter que la frontière entre le Maroc et l’Algérie est fermée depuis 1994. Et depuis 2005, Mohammed VI et Abdelaziz Bouteflika ne s’était pas rencontrés, jusqu’à l’éviction de ce dernier, contraint à la démission par son peuple et remplacé par Abdelmadjid Tebboune.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire