Meurtre de George Floyd : l’ONU s’empare de la question du racisme et prend une décision

Le Conseil des droits de l’homme des Nations unies a condamné vendredi les pratiques policières discriminatoires et violentes après la mort de George Floyd à Minneapolis le mois dernier et a ordonné un rapport sur le “racisme systémique” à l’encontre des personnes d’origine africaine.

Le forum de 47 États membres a adopté à l’unanimité une résolution présentée par les pays africains. Le groupe demande également au Haut-Commissaire des Nations unies des droits de l’homme, Michelle Bachelet, d’examiner les réponses des gouvernements aux protestations pacifiques, y compris l’utilisation présumée d’une force excessive, et de présenter ses conclusions dans un an.

À lire aussi :
Covid-19 : le président brésilien refuse le vaccin

Philonise Floyd, le frère de George Floyd dont la mort a suscité des protestations mondiales contre l’injustice raciale, avait demandé au forum d’enquêter sur la brutalité policière et la discrimination raciale aux États-Unis.

L’ambassadeur du Burkina Faso, Dieudonné W. Désiré Sougouri, a présenté vendredi la résolution africaine, en demandant son adoption par consensus.

À lire aussi :
ONU : l'institution appelle à des élections pacifiques au Bénin

“Il est important de montrer à l’Afrique … que le Conseil des droits de l’homme a entendu la détresse des Africains et des personnes d’origine africaine qui demandent l’égalité de traitement et l’application de droits égaux pour tous”, a-t-il déclaré.

Le groupe Afrique a fait de nombreuses “concessions” dans les négociations avec d’autres pays, a-t-il ajouté.

“Une idée ridicule”, selon les responsables américaines

“Une idée ridicule”, a réagi auprès de l’AFP un haut responsable du département d’Etat américain, soulignant que les quatre policiers impliqués dans la mort de George Floyd avaient tous été inculpés pour “meurtre” ou complicité et que le Minnesota autorisait la retransmission télévisée des procès. “On ne peut pas avoir plus de transparence”, a-t-il plaidé.

À lire aussi :
Côte d’Ivoire/ Élection présidentielle: L’ONU, L’UA et la CEDEAO débarquent à Abidjan

Crédit photo : unnews

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire