Meurtre de George Floyd : le message fort des anciens présidents africains

Les anciens présidents africains ont condamné le meurtre de George Floyd alors que les manifestations violentes se poursuivent aux États-Unis.

Le Forum des anciens chefs d’État et de gouvernement a appelé les pays africains à « protester vigoureusement » contre le meurtre de George Floyd et à exiger que « les auteurs de ce crime et de tous les autres crimes de ce genre soient punis sévèrement », selon une déclaration publiée par l’ancien président béninois Nicéphore Soglo.

À lire aussi :
Meurtre de George Floyd : la caution de Derek Chauvin fixée à 1,25 million de dollars

« Il a fallu atteindre ce degré de cruauté pour que le monde entier se réveille enfin et manifeste son indignation. Qui oserait ici (en Afrique), le visage visible, traiter de cette manière un Européen, un Arabe, un Israélien, un Indien, un Chinois, un Japonais, un Argentin, etc. Assez, c’est assez », peut-on lire dans la déclaration.

À lire aussi :
Le message fort de Naomi Campbell à Rashford, Sancho et Saka, victimes d’insultes racistes

« Nous soutenons nos amis et parents en Amérique en ces temps difficiles et éprouvants, et nous espérons que la mort tragique et malheureuse de George Floyd inspirera un changement durable dans la façon dont l’Amérique fait face aux problèmes de haine et de racisme. »

L’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings a également condamné l’attitude des Blancs envers les Noirs dans une longue déclaration sur son compte Twitter.

À lire aussi :
Meurtre de George Floyd : l’ONU s’empare de la question du racisme et prend une décision

Crédit photo : cgtnafrica

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire