Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mark Wahlberg rend hommage à George Floyd, son passé raciste lui revient en pleine tête
10/06/2020 à 11h19 par La redaction
Mark Wahlberg fait partie des nombreuses célébrités à avoir rendu hommage à George Floyd sur Instagram. “Nous devons tous travailler ensemble pour résoudre ce problème”, a déclaré l’acteur, en parlant bien entendu du racisme. Un hommage sobre qui a pourtant déclenché les foudres des internautes.
“Vous devriez être en prison. Vous ne devriez pas être une star. Je ne peux pas croire que j’ai regardé vos films et payé pour les voir. Plus jamais”, peut-on lire sur sa photo. Ces commentaires font référence à deux incidents survenus dans les années 1980. En 1986, alors âgé de 15 ans, Mark Wahlberg avait été arrêté alors qu’il faisait partie d’un groupe de garçons blancs qui avaient harcelé un groupe de jeunes noirs à Boston. Ils les avaient poursuivis en leur lançant des pierres et en criant des insultes à caractère raciste.
Deux ans plus tard, Mark Wahlberg avait fait de la prison pour avoir battu un commerçant vietnamien en lui hurlant des insultes racistes. Il avait été condamné à deux ans de prison mais n’avait fait que 45 jours derrière les barreaux.
Bien des années plus tard, il s’était excusé publiquement pour l’agression et avait tenté de faire effacer l’incident de son casier judiciaire en 2014. Un geste qui avait été très mal accueilli par les victimes. Il avait fini par s’excuser, une fois de plus. “J’ai passé 28 ans à réparer mes erreurs. Je n’avais pas besoin d’un bout de papier pour reconnaître [que j’avais changé]. J’ai été encouragé à le faire, je n’avais ni besoin ni envie de revivre tout ça une nouvelle fois.”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Mark Wahlberg fait partie des nombreuses célébrités à avoir rendu hommage à George Floyd sur Instagram. “Nous devons tous travailler ensemble pour résoudre ce problème”, a déclaré l’acteur, en parlant bien entendu du racisme. Un hommage sobre qui a pourtant déclenché les foudres des internautes.
“Vous devriez être en prison. Vous ne devriez pas être une star. Je ne peux pas croire que j’ai regardé vos films et payé pour les voir. Plus jamais”, peut-on lire sur sa photo. Ces commentaires font référence à deux incidents survenus dans les années 1980. En 1986, alors âgé de 15 ans, Mark Wahlberg avait été arrêté alors qu’il faisait partie d’un groupe de garçons blancs qui avaient harcelé un groupe de jeunes noirs à Boston. Ils les avaient poursuivis en leur lançant des pierres et en criant des insultes à caractère raciste.
Deux ans plus tard, Mark Wahlberg avait fait de la prison pour avoir battu un commerçant vietnamien en lui hurlant des insultes racistes. Il avait été condamné à deux ans de prison mais n’avait fait que 45 jours derrière les barreaux.
Bien des années plus tard, il s’était excusé publiquement pour l’agression et avait tenté de faire effacer l’incident de son casier judiciaire en 2014. Un geste qui avait été très mal accueilli par les victimes. Il avait fini par s’excuser, une fois de plus. “J’ai passé 28 ans à réparer mes erreurs. Je n’avais pas besoin d’un bout de papier pour reconnaître [que j’avais changé]. J’ai été encouragé à le faire, je n’avais ni besoin ni envie de revivre tout ça une nouvelle fois.”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire