Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mariage forcé : Une fille mineure porte plainte contre ses parents
26/11/2019 à 10h21 par Le Boy

 

Une fille mineure donnée en mariage sans son consentement, a porté plainte contre ses parents. Cette histoire assez singulière s’est déroulée à Louga, une ville située  dans le nord-ouest du Sénégal.

Selon le journal l’Observateur qui a livré l'information, la fille a été donnée en mariage à un commerçant. Les parents sont passés à l'acte en scellant l'union entre la fille mineure et le commerçant.

La fille qui venait juste d’abandonner ses études, a été conviée à une rencontre par sa mère. Pensant au départ que sa génitrice voulait lui conseillé de retourner à l’école, elle a failli tomber à la renverse après que sa mère lui a rendu compte de la décision que son père adoptif venait de prendre : «Ton père a décidé de te donner en mariage au commerçant B.L. Tu seras sa deuxième femme », a-t-elle avancé, avant de mettre un terme au débat.

Lire aussi :Un gagnant du lotto tue ses 2 enfants et se suicide après que son ex-femme découvre qu’il a tout dépensé en prostituées

La demoiselle de 16 ans, entre deux sanglots, a néanmoins fait comprendre à sa mère qu’elle n’acceptera jamais de se marier avec un homme qu’elle n’aime pas. Mais elle n’a pas été prise au sérieux par ses parents (sa mère, son père adoptif et sa tante), lesquels n’ont pas perdu de temps pour préparer le mariage. Faisant fi du consentement ou non de la principale concernée, ils ont scellé cette union de manière grandiose.

Et c'est par la suite que cette dernière a porté plainte contre ses parents auprès de la gendarmerie. Les hommes du commandant Moïse Dione décident de tirer cette affaire au clair. La demoiselle a été entendue par les gendarmes enquêteurs. Elle est restée constante dans sa position. « Je ne veux pas me marier avec cet homme », insiste-t-elle.

Lire aussi :Une grand-mère tue sa petite fille de deux jours, les raisons

La Brigade mixte de Louga s’est saisie du dossier en convoquant toutes les parties prenantes, notamment le père adoptif, la mère de la fille, sa tante, le mari et la fille elle-même. Après leur audition sur procès-verbal, ils ont fait amende honorable et promis d’annuler le mariage.

Le mari a accepté de se séparer de la jeune fille. Aux dernières nouvelles, la procédure de divorce est enclenchée.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Une fille mineure donnée en mariage sans son consentement, a porté plainte contre ses parents. Cette histoire assez singulière s’est déroulée à Louga, une ville située  dans le nord-ouest du Sénégal.

Selon le journal l’Observateur qui a livré l'information, la fille a été donnée en mariage à un commerçant. Les parents sont passés à l'acte en scellant l'union entre la fille mineure et le commerçant.

La fille qui venait juste d’abandonner ses études, a été conviée à une rencontre par sa mère. Pensant au départ que sa génitrice voulait lui conseillé de retourner à l’école, elle a failli tomber à la renverse après que sa mère lui a rendu compte de la décision que son père adoptif venait de prendre : «Ton père a décidé de te donner en mariage au commerçant B.L. Tu seras sa deuxième femme », a-t-elle avancé, avant de mettre un terme au débat.

Lire aussi :Un gagnant du lotto tue ses 2 enfants et se suicide après que son ex-femme découvre qu’il a tout dépensé en prostituées

La demoiselle de 16 ans, entre deux sanglots, a néanmoins fait comprendre à sa mère qu’elle n’acceptera jamais de se marier avec un homme qu’elle n’aime pas. Mais elle n’a pas été prise au sérieux par ses parents (sa mère, son père adoptif et sa tante), lesquels n’ont pas perdu de temps pour préparer le mariage. Faisant fi du consentement ou non de la principale concernée, ils ont scellé cette union de manière grandiose.

Et c'est par la suite que cette dernière a porté plainte contre ses parents auprès de la gendarmerie. Les hommes du commandant Moïse Dione décident de tirer cette affaire au clair. La demoiselle a été entendue par les gendarmes enquêteurs. Elle est restée constante dans sa position. « Je ne veux pas me marier avec cet homme », insiste-t-elle.

Lire aussi :Une grand-mère tue sa petite fille de deux jours, les raisons

La Brigade mixte de Louga s’est saisie du dossier en convoquant toutes les parties prenantes, notamment le père adoptif, la mère de la fille, sa tante, le mari et la fille elle-même. Après leur audition sur procès-verbal, ils ont fait amende honorable et promis d’annuler le mariage.

Le mari a accepté de se séparer de la jeune fille. Aux dernières nouvelles, la procédure de divorce est enclenchée.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire