Marcory : 23 “vendeuses deplaisir déférées devant le parquet


Video player

Suite à une descente musclée à Marcory, une commune d’Abidjan, la brigade mondaine de la préfecture de Police a appréhendé 25 jeunes filles, qui s’adonnaient au racolage actif. 23 d’entre elles ont été déférées devant le parquet du tribunal du Plateau, rapporte une note émanant de la direction générale de la police nationale.

La brigade mondaine de la préfecture de Police frappe fort à Marcory

La brigade mondaine de la préfecture de Police d’Abidjan a effectué une descente dans la commune de Marcory les 10 et 11 janvier 2020. Soutenue par le commissariat de police du 9e arrondissement, la brigade a mis la main sur 25 jeunes filles pratiquant le racolage actif, renseigne une publication de la direction générale de la Police nationale. Elles ont entre 17 et 41 ans. Nous apprenons que 23 parmi ces jeunes ont été conduites au parquet d’Abidjan afin de répondre des faits de racolage actif.

En ce qui concerne les deux autres en âge mineur, la note de la police indique qu’ “elles ont été mises à la disposition du sous-directeur de la police criminelle chargée de la lutte contre la traite des enfants et de la délinquance juvénile”.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire