Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Marché noir ? Voici comment les enfants sont volés et trafiqués au Kenya (vidéo)
17/11/2020 à 10h22 par La redaction

Une enquête de la BBC Africa Eye a mis à nu un commerce clandestin de vol et de trafic d’enfants dans l’axe Kayole de Nairobi, la capitale du Kenya.

Au fil des ans, les mères kenyanes se sont plaintes amèrement de la disparition de leurs enfants, principalement des tout-petits.

Dans un documentaire vidéo de 51 minutes diffusé lundi, BBC Africa Eye a enquêté sur les raisons de la disparition de centaines d’enfants kenyans et sur le lieu où ces enfants finissent.

 

Une victime identifiée comme Susan a déclaré à la BBC, que son fils avait été volé en 2016 alors qu’il avait trois ans et quatre mois, et qu’il n’a toujours pas été retrouvé.

« Chaque fois que je vois un enfant comme lui, je me sens mal », a déclaré Susan en larmes, ajoutant qu’il aurait été préférable pour elle de le tenir et de l’enterrer en sachant qu’il est mort plutôt et non le volé.

L’enquête a en outre révélé que les enfants de mères sans abri sont des proies faciles pour les trafiquants. Selon la vidéo, on estime que 60 000 enfants dorment dans les rues de Nairobi.

Rebecca Wanjiru, une femme sans abri dont l’enfant a été volé en 2011, a déclaré qu’ils doivent toujours être en alerte.

« Vous pouvez faire une sieste dans le parc et vous vous réveillez que votre bébé a été volé. Même si je vis dans la rue, ils ne devraient pas prendre mon enfant. Ce n’est pas parce que je suis sans-abri que je suis une mauvaise mère. Ils devraient me rendre mon enfant et arrêter de voler nos enfants », a déclaré Wanjiru.

Une femme identifiée comme Mary Awuma, qui dirige une clinique clandestine sans licence, aide les femmes qui ne veulent pas de leurs enfants à les vendre. Dans certains cas, il y a des acheteurs sur le terrain avant même que les bébés ne naissent. Elle aide également les acheteurs à obtenir des « documents d’enregistrement de naissance obtenus illégalement. »

Un informateur a révélé à la BBC que les enfants de sexe masculin sont plus chers que ceux de sexe féminin.

Sur l’endroit où les enfants finissent, une trafiquante présumée identifiée comme Anita a déclaré à l’agent infiltré de la BBC que certains des enfants sont vendus à des femmes stériles tandis que d’autres sont utilisés pour des sacrifices.

« Ce commerce clandestin offre aux femmes désespérées une alternative rapide aux lois complexes du Kenya sur l’adoption. »

Dans une interview accordée à TheCable, Mwangi et Peter Murimi, producteurs du documentaire, ont déclaré que le crime est largement sous-déclaré, d’où la nécessité d’une enquête.

« C’est un fait que les cas de trafic d’enfants sont sous-déclarés et il n’y a pas de statistiques et on ne sait pas à quel point ce phénomène est répandu. Nous espérons donc pouvoir lancer une recherche sur les causes profondes de ce phénomène et disposer de statistiques sur lesquelles s’appuyer. Nous espérons également que cette enquête permettra d’arrêter et d’emprisonner les coupables », a déclaré Mwangi.

Photo: DR

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

France-Justice/ Nicolas Sarkozy essuie une première défaite lors de son procès

27/11/2020

France-Justice/ Nicolas...

Nicolas Sarkozy et ses co-accusés auront tout...
Burkina/ Le Colonel Isaac Zida dénonce “un braquage électoral” et refuse de féliciter Kaboré

27/11/2020

Burkina/ Le...

Candidat à la présidentielle mais réfugié au...
Burkina/ Le Président sortant Kaboré réélu selon les résultats provisoires

27/11/2020

Burkina/ Le...

La Commission électorale nationale indépendante du Burkina...
Candidature de Ouattara “par devoir”/ Le PDCI dit ses 4 vérités à Emmanuel Macron

27/11/2020

Candidature de...

Le PDCI, par la voix de son...
Argentine : émeute à la veillée funèbre de Maradona, on déplore un blessé !

27/11/2020

Argentine :...

La veillée funèbre de la légende du...
Egypte: un robot capable de détecter le coronavirus subit des essais

27/11/2020

Egypte: un...

Un robot humanoïde capable de détecter le...
Sergio Cortés, Incroyable Sosie De Michael Jackson

27/11/2020

Sergio Cortés,...

Sergio Cortes est une célébrité de par...
Voici les meilleurs buteurs.

27/11/2020

Voici les...

Football /UEFA Champions league: Voici les 6...
Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte  à des journalistes de BFMTV

27/11/2020

Emmanuel Macron...

Emmanuel Macron adresse cette énorme insulte à...
La police parisienne suspendue pour avoir battu un homme noir

27/11/2020

La police...

La police parisienne suspendue pour avoir battu...
Des médecins chinois emprisonnés pour prélèvement illégal d'organes

27/11/2020

Des médecins...

Des médecins chinois emprisonnés pour prélèvement illégal...
Zlatan Ibrahimovic en colère contre la FIFA et EA Sport.

26/11/2020

Zlatan Ibrahimovic...

Sport/ Zlatan Ibrahimovic en colère contre la...
Bénin : Patrice Talon évoque son bilan

26/11/2020

Bénin :...

  Le président béninois, Patrice Talon continue...
Sénégal - Incendie au marché Ocass: Serigne Mountakha offre 100 millions de Fcfa aux sinistrés

26/11/2020

Sénégal –...

Le khalife général des mourides a offert...
Football-Diego-Maradona-legende-a-double-facette.Doingbuzz.jpg

26/11/2020

Football :...

Diego Maradona, le prodige du football argentin...
USA : Joe Biden rassure qu’il dirigera en toute indépendance

26/11/2020

USA : Joe...

Ce n’est un secret pour personne, le...
Burundi : le gouvernement expulse un homme blanc raciste

26/11/2020

Burundi :...

Apparemment, le gouvernement burundais ne tolère aucunement...
Aya Nakamura : Un incroyable record pour son nouvel album

26/11/2020

Aya Nakamura...

Après avoir fait danser la planète avec...
Togo : Le bras de fer entre l’ARCEP et Togocel continue

26/11/2020

Togo : Le...

Après les reproches de l’Autorité de Régulation...
Quelques définition dans la loi du jeu: la loi 12.

26/11/2020

Quelques définition...

Arbitrage/ Quelques définitions dans la loi du...

Une enquête de la BBC Africa Eye a mis à nu un commerce clandestin de vol et de trafic d’enfants dans l’axe Kayole de Nairobi, la capitale du Kenya.

Au fil des ans, les mères kenyanes se sont plaintes amèrement de la disparition de leurs enfants, principalement des tout-petits.

Dans un documentaire vidéo de 51 minutes diffusé lundi, BBC Africa Eye a enquêté sur les raisons de la disparition de centaines d’enfants kenyans et sur le lieu où ces enfants finissent.

 

Une victime identifiée comme Susan a déclaré à la BBC, que son fils avait été volé en 2016 alors qu’il avait trois ans et quatre mois, et qu’il n’a toujours pas été retrouvé.

« Chaque fois que je vois un enfant comme lui, je me sens mal », a déclaré Susan en larmes, ajoutant qu’il aurait été préférable pour elle de le tenir et de l’enterrer en sachant qu’il est mort plutôt et non le volé.

L’enquête a en outre révélé que les enfants de mères sans abri sont des proies faciles pour les trafiquants. Selon la vidéo, on estime que 60 000 enfants dorment dans les rues de Nairobi.

Rebecca Wanjiru, une femme sans abri dont l’enfant a été volé en 2011, a déclaré qu’ils doivent toujours être en alerte.

« Vous pouvez faire une sieste dans le parc et vous vous réveillez que votre bébé a été volé. Même si je vis dans la rue, ils ne devraient pas prendre mon enfant. Ce n’est pas parce que je suis sans-abri que je suis une mauvaise mère. Ils devraient me rendre mon enfant et arrêter de voler nos enfants », a déclaré Wanjiru.

Une femme identifiée comme Mary Awuma, qui dirige une clinique clandestine sans licence, aide les femmes qui ne veulent pas de leurs enfants à les vendre. Dans certains cas, il y a des acheteurs sur le terrain avant même que les bébés ne naissent. Elle aide également les acheteurs à obtenir des « documents d’enregistrement de naissance obtenus illégalement. »

Un informateur a révélé à la BBC que les enfants de sexe masculin sont plus chers que ceux de sexe féminin.

Sur l’endroit où les enfants finissent, une trafiquante présumée identifiée comme Anita a déclaré à l’agent infiltré de la BBC que certains des enfants sont vendus à des femmes stériles tandis que d’autres sont utilisés pour des sacrifices.

« Ce commerce clandestin offre aux femmes désespérées une alternative rapide aux lois complexes du Kenya sur l’adoption. »

Dans une interview accordée à TheCable, Mwangi et Peter Murimi, producteurs du documentaire, ont déclaré que le crime est largement sous-déclaré, d’où la nécessité d’une enquête.

« C’est un fait que les cas de trafic d’enfants sont sous-déclarés et il n’y a pas de statistiques et on ne sait pas à quel point ce phénomène est répandu. Nous espérons donc pouvoir lancer une recherche sur les causes profondes de ce phénomène et disposer de statistiques sur lesquelles s’appuyer. Nous espérons également que cette enquête permettra d’arrêter et d’emprisonner les coupables », a déclaré Mwangi.

Photo: DR

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire