Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Manifestant tué à Bignona : L’armée sénégalaise se prononce
1xnbet
05/03/2021 à 09h04 par La redaction

Un jeune âgé de 20 ans a été tué à Bignona lors des manifestations. La victime, Cheikh Coly, est un conducteur de moto Jakarta. Il aurait succombé des suites d’une blessure par balle au niveau de la cage thoracique occasionnant une hémorragie interne. Ainsi, l’armée sénégalaise qui a été déployée sur réquisition du préfet pour le maintien de l’ordre, en appui à la Gendarmerie, dégage toute responsabilité dans cette affaire. Le directeur de l’information et des relations publiques des armées, le Colonel Mactar Diop apporte des précisions.

Gendarme et Police
En matière de maintien de l’ordre, les armées n’interviennent jamais seules. Elles viennent toujours en appui aux forces de première et deuxième catégorie (Gendarmerie et Police). Elles n’interviennent que sur réquisition de l’autorité administrative (le préfet dans le cas d’espèce) et les conditions d’usages des armes sont encadrées par la même réquisition du préfet“, indique le Colonel Diop, joint pas Seneweb.
Une enquête sera ouverte
En d’autres termes, “l’unité qui intervient ne fait usage d’arme que si la réquisition l’ordonne ». Au moment où une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances du décès de ce manifestant, le patron de la Dirpa indique qu’il est « prématuré de dire que c’est l’armée qui a tiré. Il faut une expertise médicale pour avoir une idée sur la nature de la blessure”.
L’armée vs Peuple
L’armée a une tradition républicaine. Elle est là pour le Peuple », déclare la Dirpa qui souligne que l’armée sénégalaise n’a pas pour habitude de tirer sur les populations dans ses missions encore moins dans des circonstances de maintien de l’ordre.  « Sauf, contrainte de faire valoir leur droit à la légitime défense. Ce qui n’était pas le cas ce matin à Bignona“, précise-t-il. En clair, les armées sénégalaises dégagent toutes responsabilités dans cette affaire.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :
Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces / site de vente et d'achat 100% Togo

APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Un jeune âgé de 20 ans a été tué à Bignona lors des manifestations. La victime, Cheikh Coly, est un conducteur de moto Jakarta. Il aurait succombé des suites d’une blessure par balle au niveau de la cage thoracique occasionnant une hémorragie interne. Ainsi, l’armée sénégalaise qui a été déployée sur réquisition du préfet pour le maintien de l’ordre, en appui à la Gendarmerie, dégage toute responsabilité dans cette affaire. Le directeur de l’information et des relations publiques des armées, le Colonel Mactar Diop apporte des précisions.

Gendarme et Police
En matière de maintien de l’ordre, les armées n’interviennent jamais seules. Elles viennent toujours en appui aux forces de première et deuxième catégorie (Gendarmerie et Police). Elles n’interviennent que sur réquisition de l’autorité administrative (le préfet dans le cas d’espèce) et les conditions d’usages des armes sont encadrées par la même réquisition du préfet“, indique le Colonel Diop, joint pas Seneweb.
Une enquête sera ouverte
En d’autres termes, “l’unité qui intervient ne fait usage d’arme que si la réquisition l’ordonne ». Au moment où une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances du décès de ce manifestant, le patron de la Dirpa indique qu’il est « prématuré de dire que c’est l’armée qui a tiré. Il faut une expertise médicale pour avoir une idée sur la nature de la blessure”.
L’armée vs Peuple
L’armée a une tradition républicaine. Elle est là pour le Peuple », déclare la Dirpa qui souligne que l’armée sénégalaise n’a pas pour habitude de tirer sur les populations dans ses missions encore moins dans des circonstances de maintien de l’ordre.  « Sauf, contrainte de faire valoir leur droit à la légitime défense. Ce qui n’était pas le cas ce matin à Bignona“, précise-t-il. En clair, les armées sénégalaises dégagent toutes responsabilités dans cette affaire.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 767 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire