“Maman… J’ai peur”, le message d’un soldat russe avant sa mort


Video player

L’ambassadeur d’Ukraine aux Nations unies, Sergiy Kyslytsya, a affirmé lundi 22 février avoir eu accès à un échange de messages entre un soldat russe et sa mère quelques temps avant que le jeune homme ne soit tué en action.

Au cours d’une session de crise de l’Assemblée commune des Nations unies, Kyslytsya a examiné des messages dans lesquels le soldat russe mentionnait qu’ils “bombardaient toutes les villes” et “se concentraient même sur les civils”.

Un film de Kyslytsya regardant les messages a été tweeté par la communauté américaine de télévision par câble et par satellite C-SPAN. On l’y voit entrain de garder une capture d’écran des textes du soldat et exhorter les associés de l’assemblée à visualiser l’ampleur de la tragédie.

La mère du soldat russe demande à son fils pourquoi cela fait si longtemps qu’il a répondu et si elle peut lui envoyer un colis. Le soldat répond : “Maman, je suis en Ukraine. Il y a une véritable guerre qui fait rage ici. J’ai peur. On bombarde toutes les villes, les unes avec les autres. On se concentre même sur les civils.”

Le message poursuit : “On nous a dit qu’ils allaient nous accueillir et ils se glissent sous nos véhicules blindés, se jettent sous les roues et ne nous laissent pas bouger. Ils se rapprochent de nous, les fascistes. Maman, c’est tellement difficile”.

Avant lundi, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a écrit sur Twitter : “La Russie a promis à ses soldats qu’ils seraient accueillis en Ukraine avec des bouquets. La Russie ment depuis de nombreuses années sur la façon dont les autorités ukrainiennes préservent les personnes ukrainiennes en ‘captivité’. Mais les personnes d’Ukraine sont libres et prêtes à mettre fin aux chars russes avec leurs doigts nus.”

Moscou a dû faire face à un isolement croissant mardi, le président Vladimir Poutine n’ayant confirmé aucun signe d’arrêt de l’invasion de l’Ukraine. Les pourparlers de cessez-le-feu qui se sont déroulés lundi n’ont pas permis d’aboutir à une percée.

Avec BFM

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆
Mots clés:, , ,

Laisser votre commentaire