Mali : pourquoi Assimi Goïta a destitué Bah N’Daw et Moctar Ouane


Video player

Le vice-président de la Transition au Mali, le colonel Assimi Goïta, vient de destituer le Président Bah N’Daw et son Premier ministre Moctar Ouane, ainsi que toutes les personnes impliquées dans la situation suite à la « violation » de la charte de Transition. Dans un communiqué diffusé ce mardi 25 mai sur la chaîne nationale ORTM, le chef de la junte a indiqué que le gouvernement dirigé par Moctar Ouane a montré ses limites.

Le colonel Assimi Goïta, vice-président de la Transition au Mali, veut remettre de l’ordre dans la gestion du pays. En effet, le chef de la junte a indiqué que le gouvernement dirigé par Moctar Ouane s’est montré incapable de constituer un interlocuteur fiable, susceptible de mobiliser la confiance des partenaires sociaux, suite à une crise de plusieurs mois au plan national prenant en compte des grèves et manifestations diverses des acteurs sociaux et politiques.

« Dans la foulée et de façon unilatérale, le président de la Transition a accepté la démission du gouvernement et reconduit immédiatement le Premier ministre avec pour mandat d’aller à la formation d’un nouveau gouvernement. La conséquence a été une consternation générale marquée par la persistance des grèves de l’Union nationale des travailleurs du Mali (UNTM), dont l’issue est finalement une grève illimitée. Cet état de fait constitue une véritable asphyxie de l’économie malienne et partant, la garantie d’une instabilité aux conséquences incommensurables », a-t-il souligné.

« Dans les démarches de constitution d’un nouveau gouvernement, le Premier ministre nouvellement reconduit a établi une liste de gouvernement en accord avec le président de la Transition sans concertation avec le Vice-président en charge des prérogatives à lui conférées par la charte à savoir, la Défense et la Sécurité », a-t-il rappelé.

« Une telle démarche témoigne d’une volonté manifeste du président de la Transition et du Premier ministre d’aller vers une violation de la charte de Transition, contrairement au serment prêté lors de son investiture, le 25 septembre 2020 », a indiqué Assimi Goïta, en destituant les autorités de Transition en place depuis septembre 2020, tout en reprenant la main.

À rappeler qu’une mission de la CEDEAO, conduite par Goodluck Ebele Jonathan, ancien président de la République du Nigeria, séjournera au Mali du 25 au 28 mai 2021, pour comprendre les nouveaux développements sociopolitiques et discuter avec toutes les parties prenantes afin d’avoir une transition réussie. Le président de la Transition, Bah N’Daw, et son Premier ministre, Moctar Ouane, ont été interpellés, lundi 24 mai au soir, par des militaires qui les ont conduits au camp de Kati. L’incident a eu lieu peu après l’annonce du remaniement ministériel, le même jour.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Mali : pourquoi Assimi Goïta a destitué Bah N’Daw et Moctar Ouane Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire