Mali : « Nous sommes malheureux d’avoir imposé ces sanctions », Alassane Ouattara


Video player

Le président ivoirien Alassane Ouattara est revenu sur la situation du Mali lors d’une conférence presse conjointe avec le président Ali Bongo Ondimba, au cours d’une visite de travail et d’amitié au Gabon. D’après ADO, cela a été une rude épreuve pour les États membres d’imposer ces sanctions au peuple malien, mais il était nécessaire qu’elle revoit son calendrier électoral.

 

D’après le président ivoirien Alassane Ouattara, c’est « inacceptable » qu’un régime militaire soit au pouvoir au Mali pendant une durée de 5 années. Pour le chef de l’État ivoirien, « autant faire des élections ».

 

À propos des sanctions, le président ivoirien a souligné que cela a été difficile pour les chefs d’État de la CEDEAO de les prendre. « Nous sommes très malheureux d’avoir imposé ces sanctions. Nous avons tout fait pour que les autorités militaires du Mali organisent des élections dans des délais convenables, c’est à notre corps défendant que nous avons mis ces sanctions en place », a avoué ADO.

Et d’ajouter : « La situation des populations est difficile aussi bien au Mali que dans les grands pays voisins, tels que le Sénégal ou la Côte d’Ivoire ». Alassane Ouattara souhaite, par ailleurs, que la situation au « Mali se normalise le plus tôt possible ».

Avec AA

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Mali : "Nous sommes malheureux d'avoir imposé ces sanctions", Alassane Ouattara Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire