Mali: l’armée annonce avoir tué plus de 50 terroristes dans le centre du pays


Video player

Grâce aux offensives air-sol menées, suite aux attaques d’hommes armés qui ont fait 132 morts dans le centre du Mali, les Forces armées maliennes (FAMA) ont réussi à neutraliser une soixantaine de terroristes dans le centre du pays.

 

L’armée malienne n’est pas restée les bras croisés en suivant le massacre terroriste d’une centaine de personnes dans le centre du pays. « Dans le théâtre central de l’opération Maliko, les opérations visaient à stabiliser le secteur de Diallassagou, suite à l’attaque terroriste sur les communes dans la nuit du 18 juin 2022 », a déclaré le colonel Souleymane Dembelé, directeur de l’information et des relations publiques des forces armées (Dirpa ).

Le bilan des opérations menées dans la forêt de Sama-Sosso dans la zone de Ouenkoro s’élève, selon le colonel Souleymane Dembelé, à : 59 terroristes neutralisés dont des responsables : Djibril Sangaré du village de Ouenkoro, Hamidou Barry du village de Mondori, Abou Youssouf dit Bodédjo, Imame Hassane Dicko et Moctar Dicko des étrangers. Sept (07) véhicules ont également été détruits.

« Deux (02) vigies terroristes ont été neutralisées et leurs équipements récupérés dans la zone de Mondoro », rapporte la même source, précisant que « dans le même temps, une base terroriste a été attaquée dans le secteur de Hombori, le 20 juin 2022, le solde la feuille est en fonctionnement ».

 

Dans un nouveau communiqué ce jeudi, le chef d’état-major des Forces armées maliennes (FAMa), sans fournir de rapport, a annoncé que les FAMa ont mené des frappes entre lundi et mercredi dans les environs de Bankass et Ségué, à proximité des lieux de massacre, mais aussi plus loin dans les secteurs de Djenné et Ténenkou.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire