Mali : Karim Keïta, le fils d’IBK rejoint sa famille en Côte d’Ivoire


Video player

 

Karim Keïta, le fils de l’ex-président malien Ibrahim Boubacar Keïta, a pu échapper à la vigilance des soldats mutins. A en croire l’information confirmée par RFI ce jeudi 27 août 2020, Karim Keïta a réussi à quitter le Mali pour rejoindre sa famille en Côte d’Ivoire.

 

Selon des sources citées par RFI, Karim Keïta a quitté le Mali pour se rendre en Côte d’Ivoire où il va retrouver sa famille. A en croire un député proche du fils d’IBK cité par l’AFP, celui-ci, par crainte pour sa sécurité, a organisé lui-même son départ et il a « quitté le Mali par route il y a deux jours ». Selon le député considéré comme très proche de lui, il « se porte bien ».

Lire aussi : MALI : DES VIDÉOS PRIVÉES DU FILS DU PRÉSIDENT IBK, KARIM KEÏTA, FONT POLÉMIQUE SUR LE WEB

Considéré comme un acteur clé dans la corruption du régime de son père, Karim Keïta, 41 ans, avait échappé à son arrestation après la mutinerie du 18 août. Avant de traverser la frontière, des sources indiquent qu’il s’est réfugié dans le consulat de la Côte d’Ivoire à Bamako. D’après les informations de la radio internationale RFI, Karim Keïta s’est assis à l’arrière d’un véhicule au cours du trajet vers la frontière pour éviter les forces de sécurité.

Lire aussi : Le fils de IBK réfugié à l’ambassade de Côte d’Ivoire au Mali

Avant la confirmation de sa présence en Côte d’Ivoire, le fils d’Ibrahim Boubacar Keïta avait été annoncé dans un pays voisin du Mali. Les autorités ignoraient s’il se trouverait au Burkina Faso ou en Côte d’Ivoire. Cependant une source de Radio Oméga a infirmé l’hypothèse de sa présence sur le sol burkinabè. Quant au père de Karim Keïta, il a été libéré dans la nuit de mercredi 26 à jeudi 27 août et ramené à sa résidence de Sébénikoro.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire