Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mali: 13 soldats français tués dans le crash d’un hélicoptère
27/11/2019 à 15h27 par La redaction

Treize militaires français sont décédés lundi soir dans un accident impliquant leurs deux hélicoptères, lors d’une mission de combat au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Les deux hélicoptères se seraient apparemment heurtés à basse altitude alors qu’ils se préparaient à attaquer un groupe de djihadistes, suivis par des commandos français, a annoncé mardi l’état-major français.

Toutes les personnes à bord, dont six officiers et six sous-officiers, ont été tuées dans l’accident qui s’est produit vers 18h40 (18h40 GMT). Les troupes faisaient partie de l’opération Barkhane, une force française de 4 500 hommes qui soutient l’armée locale dans la région du Sahel contre les extrémistes islamistes.

Ce lourd bilan, le plus important en opération depuis 1983, a provoqué une vive émotion au sein de l’Etat-Major des armées et de la classe politique. Un hommage national sera organisé lundi aux Invalides.

“Ces treize héros n’avaient qu’un seul objectif: nous protéger », a déclaré le président français Emmanuel Macron sur Twitter.

Mali: 13 soldats français tués dans le crash d'un hélicoptère

Les troupes françaises sont postées au Mali depuis 2013, date à laquelle elles ont aidé à rétablir le contrôle du gouvernement sur le nord du pays.

La région était tombée entre les mains de militants associés à Al-Qaïda à la suite d’un soulèvement local et d’un coup d’Etat militaire l’année précédente. Le président malien Ibrahim Aboubacar Keita a lui aussi rendu hommage aux soldats morts.

“Ils sont morts pour le Mali, pour le Sahel, pour la liberté et pour le peuple”, a déclaré Keita dans un communiqué.

Les Français opèrent également depuis des bases situées au Niger et au Tchad contre des groupes militants islamistes, actuellement actifs dans la région du Sahel.

L’opération de lundi s’est déroulée dans la région de Liptako, dans la «région des trois frontières» où se rencontrent le Mali, le Burkina Faso et le Niger. L’armée française a déclaré que ses commandos opéraient sur le terrain depuis plusieurs jours.

Quelques heures avant l’incident, ils ont retrouvé la piste d’un groupe de djihadistes, qui étaient dans une camionnette et à moto.

Des hélicoptères et des avions de combat ont été appelés pour soutenir la mission. Un hélicoptère Cougar, transportant six commandos de montagne et un commandant de mission, s’est joint à la force pour coordonner l’action et se préparer à “extraire” une personne du sol, a déclaré l’état-major.

Cependant, il s’est écrasé sur un hélicoptère Tigre «tout en manoeuvrant pour préparer l’engagement de l’ennemi», et les deux hélicoptères se sont écrasés au sol à une courte distance l’un de l’autre, tuant toutes les personnes à bord.

Mardi, de nombreuses forces de l’opération Barkhane étaient en place pour les opérations de sauvetage et de sécurisation de la zone, a annoncé l’armée.

L’incident survient quelques semaines après que 53 soldats maliens et un civil aient été tués dans une attaque présumée jihadiste contre un poste militaire dans le nord du pays.

Selon le journal Le Figaro, 23 soldats français au total seraient morts au Mali le 10 novembre.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 572 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...
La Togolaise Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

22/10/2020

La Togolaise...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Pape François défend le droit des couples homosexuels

22/10/2020

Pape François...

Pour Pape François, les personnes homosexuelles ont...
Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...
Côte d'Ivoire : la Sotra enregistre une perte de deux milliards de FCFA

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La désobéissance civile lancée par l'opposition...
Côte d'Ivoire/ CEI : le gouvernement réserve une place pour le PDCI

22/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le gouvernement ivoirien a décidé d’examiner...
Mali : l’ex-président Keïta de retour à Bamako deux mois après avoir été renversé

22/10/2020

Mali :...

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keïta (« IBK »),...
Opération Barkhane : 500 Chasseurs en route pour le Mali

22/10/2020

Opération Barkhane...

Le Premier régiment de chasseurs de Thierville...

Treize militaires français sont décédés lundi soir dans un accident impliquant leurs deux hélicoptères, lors d’une mission de combat au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane.

Les deux hélicoptères se seraient apparemment heurtés à basse altitude alors qu’ils se préparaient à attaquer un groupe de djihadistes, suivis par des commandos français, a annoncé mardi l’état-major français.

Toutes les personnes à bord, dont six officiers et six sous-officiers, ont été tuées dans l’accident qui s’est produit vers 18h40 (18h40 GMT). Les troupes faisaient partie de l’opération Barkhane, une force française de 4 500 hommes qui soutient l’armée locale dans la région du Sahel contre les extrémistes islamistes.

Ce lourd bilan, le plus important en opération depuis 1983, a provoqué une vive émotion au sein de l’Etat-Major des armées et de la classe politique. Un hommage national sera organisé lundi aux Invalides.

“Ces treize héros n’avaient qu’un seul objectif: nous protéger », a déclaré le président français Emmanuel Macron sur Twitter.

Mali: 13 soldats français tués dans le crash d'un hélicoptère

Les troupes françaises sont postées au Mali depuis 2013, date à laquelle elles ont aidé à rétablir le contrôle du gouvernement sur le nord du pays.

La région était tombée entre les mains de militants associés à Al-Qaïda à la suite d’un soulèvement local et d’un coup d’Etat militaire l’année précédente. Le président malien Ibrahim Aboubacar Keita a lui aussi rendu hommage aux soldats morts.

“Ils sont morts pour le Mali, pour le Sahel, pour la liberté et pour le peuple”, a déclaré Keita dans un communiqué.

Les Français opèrent également depuis des bases situées au Niger et au Tchad contre des groupes militants islamistes, actuellement actifs dans la région du Sahel.

L’opération de lundi s’est déroulée dans la région de Liptako, dans la «région des trois frontières» où se rencontrent le Mali, le Burkina Faso et le Niger. L’armée française a déclaré que ses commandos opéraient sur le terrain depuis plusieurs jours.

Quelques heures avant l’incident, ils ont retrouvé la piste d’un groupe de djihadistes, qui étaient dans une camionnette et à moto.

Des hélicoptères et des avions de combat ont été appelés pour soutenir la mission. Un hélicoptère Cougar, transportant six commandos de montagne et un commandant de mission, s’est joint à la force pour coordonner l’action et se préparer à “extraire” une personne du sol, a déclaré l’état-major.

Cependant, il s’est écrasé sur un hélicoptère Tigre «tout en manoeuvrant pour préparer l’engagement de l’ennemi», et les deux hélicoptères se sont écrasés au sol à une courte distance l’un de l’autre, tuant toutes les personnes à bord.

Mardi, de nombreuses forces de l’opération Barkhane étaient en place pour les opérations de sauvetage et de sécurisation de la zone, a annoncé l’armée.

L’incident survient quelques semaines après que 53 soldats maliens et un civil aient été tués dans une attaque présumée jihadiste contre un poste militaire dans le nord du pays.

Selon le journal Le Figaro, 23 soldats français au total seraient morts au Mali le 10 novembre.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 572 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire