Malgré le refus de l’opposition, Alassane Ouattara persiste et signe : « la révision de la Constitution se fera à 6 mois avant les élections du 31 octobre »


Video player

Malgré le refus de l’opposition, Alassane Ouattara persiste et signe : « la révision de la Constitution se fera à 6 mois avant les élections du 31 octobre »

Le président Alassane Ouattara recevait les médias, dans le cadre de la traditionnelle cérémonie de vœux de nouvel an. À la salle des Pas perdus de la présidence de la République de Côte d’Ivoire. À cette occasion, le président Alassane Ouattara a réitéré sa volonté de réviser la constitution avant la tenue du prochain scrutin présidentiel. Une décision qui risque de susciter une vive polémique.

” La Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ne souhaite pas de révision de la Constitution au moins 6 mois avant la date de l‘élection. Comme l’élection est le 31 octobre, ça veut dire que la révision aura lieu en mars ou avril “, a révélé le Chef de l’État Ivoirien.

Avant d’ajouter : ” Je vous rassure à nouveau : il n’y aura pas d’exclusion de qui que ce soit. Même si vous êtes centenaire, vous pourrez être candidat “, a-t-il fait savoir.

Notons que l’opposition est vigoureusement contre cette idée du Chef de l’Etat. Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, l’avait d’ailleurs exprimé à la mi-janvier, alors qu’il recevait les vœux du personnel politique de son parti à Daoukro.

Pour lui, mais également pour Guillaume Soro, toute modification de la constitution, à neuf mois de l’élection présidentielle d’octobre, risque de perturber le jeu démocratique.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire