Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Malcolm X (19 Mai 1925/ 19 Mai 2020) : Le Martyr de la révolution afro-américain
19/05/2020 à 23h00 par La redaction
Malcolm Little, connu sous le nom de Malcolm X, également d'El-Hajj Malek El-Shabazz (après sa conversion à l'Islam) est né le 19 mai 1925. Ce nationaliste afro-américain a été assassiné le 21 février 1965 à Harlem.
C'est un activiste afro-américain au parcours atypique. Après avoir été une voix majeure du nationalisme afro-américain et de Nation ou l'Islam, Malcolm X quitte cette organisation en 1964 pour rejoindre l'Islam sunnite et embrasser des vues plus universalistes, et devenir une figure du mouvement des droits civiques aux États-Unis.
Dans les derniers mois de sa vie, il appelle à une unité des divers mouvements des droits civiques et se rapproche d'autres leaders afro-américains comme le pasteur baptiste Martin Luther King, John Lewis, Président du Stident Non Violent Coordination Commutée (SNCC) ou encore Fannie Lou Hamer, icône charismatique du Mississipi Freedom, Democratic Party.
En janvier 1965, lors d'une réunion du Congress of Racial Equality, il appelle à soutenir tout mouvement œuvrant pour les droits civiques.
Malcolm X est l'une des quatre grandes icônes des mouvements afro-américains pour abolir les discriminations raciales aux États-Unis, avec Rosa Parks, Daisy Bâtes et Martin Luther King, pour la période qui va de 1954 à 1965. Dans certains États depuis 1979, le Malcolm X Day est un jour férié aux États-Unis.
Une semaine avant son assassinat, sa maison fait l'objet d'un attentat à la bombe, alors qu'il s'y trouve avec sa femme et leurs filles.
Le 21 février 1965, alors qu''il devait prendre la parole dans une salle de bal à Harlem, le leader nationaliste fut assassiné. C'était vers les coups de 15 h, lors d'un meeting de l'organisation nationaliste qu'il a fondée en 1964, après avoir quitté les Black Muslims (musulmans noirs). Il a été froidement tué par balles par trois hommes, alors qu'il essayait de ramener à la raison des personnes qui avaient créé un brouhaha dans la salle. Prenant la fuite, l'un des deux assaillants noirs, du nom Talmadge Hayer, a été attrapé par la foule. Les deux autres, Norman Butler et Thomas Johnson, membres de la Nation of Islam, réussissent à s'échapper. Ils seront appréhendés plus tard et traduit en justice en 1966.
La communauté noire est consternée par ce crime crapuleux perpétré sur un des leurs. Mais pour la police new-yorkais et le gouvernement fédéral américain, il ne fait aucun doute, tant la haine que se vouent depuis plusieurs mois Malcolm X et les dirigeants de Nation Of Islam parait inexpiable.
Le 13 mars 1965, voulant démonter l'implication du gouvernent américain, de la CIA et du FBI sur la mort de Little Malcolm, Leon Ameer, un ancien compagnon de Malcolm, a été retrouvé mort le lendemain d'une overdose de somnifères, emportant avec lui toutes les preuves : cassettes et documents.
Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Malcolm Little, connu sous le nom de Malcolm X, également d'El-Hajj Malek El-Shabazz (après sa conversion à l'Islam) est né le 19 mai 1925. Ce nationaliste afro-américain a été assassiné le 21 février 1965 à Harlem.
C'est un activiste afro-américain au parcours atypique. Après avoir été une voix majeure du nationalisme afro-américain et de Nation ou l'Islam, Malcolm X quitte cette organisation en 1964 pour rejoindre l'Islam sunnite et embrasser des vues plus universalistes, et devenir une figure du mouvement des droits civiques aux États-Unis.
Dans les derniers mois de sa vie, il appelle à une unité des divers mouvements des droits civiques et se rapproche d'autres leaders afro-américains comme le pasteur baptiste Martin Luther King, John Lewis, Président du Stident Non Violent Coordination Commutée (SNCC) ou encore Fannie Lou Hamer, icône charismatique du Mississipi Freedom, Democratic Party.
En janvier 1965, lors d'une réunion du Congress of Racial Equality, il appelle à soutenir tout mouvement œuvrant pour les droits civiques.
Malcolm X est l'une des quatre grandes icônes des mouvements afro-américains pour abolir les discriminations raciales aux États-Unis, avec Rosa Parks, Daisy Bâtes et Martin Luther King, pour la période qui va de 1954 à 1965. Dans certains États depuis 1979, le Malcolm X Day est un jour férié aux États-Unis.
Une semaine avant son assassinat, sa maison fait l'objet d'un attentat à la bombe, alors qu'il s'y trouve avec sa femme et leurs filles.
Le 21 février 1965, alors qu''il devait prendre la parole dans une salle de bal à Harlem, le leader nationaliste fut assassiné. C'était vers les coups de 15 h, lors d'un meeting de l'organisation nationaliste qu'il a fondée en 1964, après avoir quitté les Black Muslims (musulmans noirs). Il a été froidement tué par balles par trois hommes, alors qu'il essayait de ramener à la raison des personnes qui avaient créé un brouhaha dans la salle. Prenant la fuite, l'un des deux assaillants noirs, du nom Talmadge Hayer, a été attrapé par la foule. Les deux autres, Norman Butler et Thomas Johnson, membres de la Nation of Islam, réussissent à s'échapper. Ils seront appréhendés plus tard et traduit en justice en 1966.
La communauté noire est consternée par ce crime crapuleux perpétré sur un des leurs. Mais pour la police new-yorkais et le gouvernement fédéral américain, il ne fait aucun doute, tant la haine que se vouent depuis plusieurs mois Malcolm X et les dirigeants de Nation Of Islam parait inexpiable.
Le 13 mars 1965, voulant démonter l'implication du gouvernent américain, de la CIA et du FBI sur la mort de Little Malcolm, Leon Ameer, un ancien compagnon de Malcolm, a été retrouvé mort le lendemain d'une overdose de somnifères, emportant avec lui toutes les preuves : cassettes et documents.
Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire