Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Malawi : un ministre arrêté pour vol d’ordinateur
16/09/2020 à 10h38 par Dani Djanta

Au Malawi,  un ancien ministre de l’information cité dans une affaire de vol. Selon les médias locaux, le ministre en question  a été arrêté par la police pour vol d’ordinateurs et de groupes électrogènes destinés à une agence de presse publique.

L’arrestation lundi du ministre de l’Information Henry Mussa est intervenue un jour après que la police a arrêté l’ancien directeur de l’Information Gideon Munthali en lien avec les objets volés.

Selon la police,  les ordinateurs et les groupes électrogènes volés ont été donnés par l’Autorité de régulation des communications du Malawi et destinés à l’agence de presse publique du Malawi.  «  L’un des 10 ordinateurs volés a été récupéré dans la maison de Munthali tandis que l’un des trois groupes électrogènes a été récupéré dans la maison de Mussa », nous apprend la police.

Lire aussi : Zimbabwe: une foule en colère force un voleur à manger un poulet crû-Vidéo

« Nous soupçonnons que les objets ont disparu l’année dernière, 2019, donc ils sont sous notre garde et ils sont au tribunal pendant que je vous parle et ils répondent aux accusations d’abus de pouvoir et de vol », a déclaré James Kadadzera, le porte-parole national du service de police du Malawi.

C’est une nouvelle série d’arrestations depuis l’arrivée au pouvoir du président Lazarus Chakwera. Un chef d’état qui a pour ambition  d’éradiquer la corruption qui a prospéré sous l’ancien président  Peter Mutharika.

Au total, 10 personnes ont été arrêtées pour des actes présumés de corruption sous l’administration Mutharika, a-t-on appris.

Lire aussi : Cameroun : une femme tuée pour un slip volé

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 685 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au Malawi,  un ancien ministre de l’information cité dans une affaire de vol. Selon les médias locaux, le ministre en question  a été arrêté par la police pour vol d’ordinateurs et de groupes électrogènes destinés à une agence de presse publique.

L’arrestation lundi du ministre de l’Information Henry Mussa est intervenue un jour après que la police a arrêté l’ancien directeur de l’Information Gideon Munthali en lien avec les objets volés.

Selon la police,  les ordinateurs et les groupes électrogènes volés ont été donnés par l’Autorité de régulation des communications du Malawi et destinés à l’agence de presse publique du Malawi.  «  L’un des 10 ordinateurs volés a été récupéré dans la maison de Munthali tandis que l’un des trois groupes électrogènes a été récupéré dans la maison de Mussa », nous apprend la police.

Lire aussi : Zimbabwe: une foule en colère force un voleur à manger un poulet crû-Vidéo

« Nous soupçonnons que les objets ont disparu l’année dernière, 2019, donc ils sont sous notre garde et ils sont au tribunal pendant que je vous parle et ils répondent aux accusations d’abus de pouvoir et de vol », a déclaré James Kadadzera, le porte-parole national du service de police du Malawi.

C’est une nouvelle série d’arrestations depuis l’arrivée au pouvoir du président Lazarus Chakwera. Un chef d’état qui a pour ambition  d’éradiquer la corruption qui a prospéré sous l’ancien président  Peter Mutharika.

Au total, 10 personnes ont été arrêtées pour des actes présumés de corruption sous l’administration Mutharika, a-t-on appris.

Lire aussi : Cameroun : une femme tuée pour un slip volé

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 685 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire