Madagascar : 165 vaches achetées pour rehausser la protection laitière

Les 165 vaches lactées commandées par le gouvernement d’Antananarivo sont arrivées ce 05 octobre  de France pour promouvoir la route laitière à Madagascar. Le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage précise qu’il s’agit de la première vague d’importations dans le cadre de la mise en œuvre du projet titre vert.

Annoncées conformément en conseil des ministres en août dernier, les vaches laitières normandes et montbéliardes ont débarquées à l’aéroport d’Ivato et ont été accueillies par Andry Rajoelina, lui-même.

À lire aussi :
SAVE THE CHILDREN RECRUTE (01) CHARGE DE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU PROJET PROTECTION

Madagascar

Madagascar

L’objectif, à travers cette importation massive de cheptel de vaches laitières est d’augmenter la production en lait de 10% à Madagascar, soit 490.000 litres de lait supplémentaires et également répandre ces deux races réputées pour leur qualité de production. Il est aussi question d’améliorer la production de lait, tout en augmentant par la suite la consommation des produits laitiers.

« Ces 165 vaches nouvellement arrivées peuvent ajouter 490050 litres à notre production laitière annuelle et augmenter 10 % de la consommation malgache de lait et de ses produits. Cet ordre étranger améliorera également les descendants des vaches laitières à Madagascar », a indiqué  le Président de la République, Andry Rajoelina dans un post sur Facebook.

À lire aussi :
Madagascar/ tentative d'assassinat du président Andry Rajoelina : la France indexée

Pour information, une vache laitière normande ou montbéliarde peut produire environ 7.500 litres de lait par an, soit une production journalière de 25 à 30 litres par jour contre 4 litres pour d’autres races.

La production de lait actuelle est loin de satisfaire les besoins de la population. Selon Dairy Board, la consommation de lait par habitant est estimée à 5 à 7 kg par an.

À lire aussi :
Madagascar : le président Andry Rajoelina va rencontrer Emmanuel Macron

Des techniciens français représentant la société importatrice, sont également venus en terre malgache pour assurer le suivi sanitaire de ces 165 vaches laitières tout en formant les vétérinaires et les éleveurs nationaux.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire