Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Macron recadre un policier: “Je n’aime pas ce que vous avez fait devant moi” (vidéo)
23/01/2020 à 13h48 par La redaction

Emmanuel Macron était ce mercredi à Jérusalem, à l’occasion d’une visite dans l’État Hébreu. À l’instar de Jacques Chirac en 1996, le chef de l’État a poussé un énorme coup de gueule contre les services de sécurité israéliens, devant les caméras du monde entier.

Ce devait être une simple visite dans la basilique Sainte-Anne de Jérusalem. À l’occasion de son déplacement de 48 heures en Israël, où il doit notamment participer au Forum sur la commémoration de la Shoah, Emmanuel Macron s’est rendu ce mercredi matin dans la vieille ville de Jérusalem. L’occasion pour lui de visiter la basilique Sainte-Anne, l’un des territoires français de la ville. Historiquement, ce lieu saint appartient à la France, une propriété dans un pays étranger comparable à celle des ambassades. Sauf qu’il se trouve dans un secteur de la ville réputé particulièrement à risques en matière de sécurité.

“Go out ! Outside !”
Le déplacement du chef de l’État s’est donc effectué sous bonne escorte, à la fois des services de sécurité français et israéliens. C’est sur ce dernier point que la situation s’est envenimée ce mercredi après-midi, lorsqu’Emmanuel Macron, considérant qu’il était trop entouré et que les services israéliens n’avaient rien à faire là (en ‘secteur’ français), a laissé éclater sa colère contre les policiers israéliens. Une scène qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. “Everybody knows the rules ! I don’t like what you did in front of me ! Go out ! Outside ! (Tout le monde connaît les règles ! Je n’aime pas ce que vous avez fait devant moi ! Sortez ! Dehors !, ndlr)” a martelé le Président devant les caméras de télévision. Une séquence qui a fait le tour des réseaux sociaux, s’attirant les moqueries (et les doutes) des internautes).

Des règles vieilles de plusieurs siècles
Sur le même registre, il a ensuite rajouté : “I am sorry, but we know the rules. Nobody has to provoke nobody ! Ok ? We keep calm ! (Je suis désolé, mais nous connaissons les règles. Personne n’a besoin de faire de la provocation. D’accord ? Restons calmes !, ndlr)” Une colère qui rappelle évidemment celle du “This is provocation, this is not a method” de Jacques Chirac, lors d’une visite similaire, au même endroit, il y à 24 ans. Reprenant rapidement son calme, Emmanuel Macron est tout de même resté ferme, rappelant que “les règles sont ainsi depuis des siècles, et qu’elles ne changeront pas avec moi.” Voilà qui risque en tous cas d’alimenter pendant quelques jours les chaînes info du monde entier !

https://twitter.com/AvaDjamshidi/status/1219990969485012994?s=20

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 479 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Drake fait une grosse surprise à un fan hospitalisé

07/10/2020

Drake fait...

  Le rappeur américain Drake a fait...
“Qui es-tu pour parler de structurer l’islam ? “, Erdogan à Macron

07/10/2020

“Qui es-tu...

Lors d’un discours face à la nation...
Une seconde baleine retrouvée morte sur la plage de Lomé

07/10/2020

Une seconde...

Ça ne sent pas bien cette affaire...
Afrique du Sud : une famille en colère dépose un cadavre à la banque

07/10/2020

Afrique du...

Les membres d’une famille en colère après...
Nikanor brise le silence entre sur sa relation avec Sèssimè

07/10/2020

Nikanor brise...

  L'artiste Nikanor lève enfin le silence entre sa supposée...
Djibouti, pays d’un million d’habitants, construit la plus grande zone de libre-échange d’Afrique

07/10/2020

Djibouti, pays...

Djibouti profite de sa position stratégique sur...
Côte d’Ivoire: 80% du cacao pour la campagne 2020-2021 déjà vendus

07/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En Côte d’Ivoire, la campagne 2020-2021 du...
Côte d’Ivoire / Mission ONU, CEDEAO et UA à Abidjan : les vérités crues de Boni Claverie aux émissaires

07/10/2020

Côte d’Ivoire...

Depuis le 4 octobre des émissaires de l’UA...
Covid-19 : Le Barça a perdu 97 millions d’euros à cause de la pandémie

07/10/2020

Covid-19 :...

Le FC Barcelone a annoncé des pertes...
JNCC 2020: Le ministre Adjoumani appelle à l’union de tous les acteurs du cacao

07/10/2020

JNCC 2020:...

Les journées nationales du cacao et du...
Côte d’Ivoire: 80% du cacao pour la campagne 2020-2021 déjà vendus

07/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En Côte d’Ivoire, la campagne 2020-2021 du...
Petrolegate : Le Parlement européen soutient Ferdinand Ayité

06/10/2020

Petrolegate :...

Depuis plusieurs semaines, l’affaire du Petrolegate  fait...
Voici la nouvelle destination de Zidane

06/10/2020

Voici la...

La nouvelle vient de paraître. Alors qu’il a...
Le dentier du père de Michael Jackson vendu aux enchères

06/10/2020

Le dentier...

Le dentier de Joe Jackson, le père...
Bénin : Un couple et leurs enfants déambulent nus dans les rues

06/10/2020

Bénin :...

   La commune d’Abomey-Calavi, a été le...
Davido chassé d'une boîte de nuit au Ghana

06/10/2020

Davido chassé...

    L'artiste nigérian Davido et son...
Drogba et sa compagne sur le point de divorcer

06/10/2020

Drogba et...

 Didier Drogba et sa compagne seraient séparés. Cette révélation alimente...
Pasteur Gédéon : "Si tu as récité je vous salue Marie, tu iras en enfer"

06/10/2020

Pasteur Gédéon...

Gédéon de la Tchetchouvah a encore frappé....
Guillaume Soro : « L'opposition agira de façon méthodique »

06/10/2020

Guillaume Soro...

  Guillaume Soro et ses homologues opposants...
Togo : l'opposant Jean-Pierre Fabre reçoit près d'1 milliard de FCFA de l'Etat

06/10/2020

Togo :...

  L'opposant Jean-Pierre Fabre nourrit toujours l'ambition...

Emmanuel Macron était ce mercredi à Jérusalem, à l’occasion d’une visite dans l’État Hébreu. À l’instar de Jacques Chirac en 1996, le chef de l’État a poussé un énorme coup de gueule contre les services de sécurité israéliens, devant les caméras du monde entier.

Ce devait être une simple visite dans la basilique Sainte-Anne de Jérusalem. À l’occasion de son déplacement de 48 heures en Israël, où il doit notamment participer au Forum sur la commémoration de la Shoah, Emmanuel Macron s’est rendu ce mercredi matin dans la vieille ville de Jérusalem. L’occasion pour lui de visiter la basilique Sainte-Anne, l’un des territoires français de la ville. Historiquement, ce lieu saint appartient à la France, une propriété dans un pays étranger comparable à celle des ambassades. Sauf qu’il se trouve dans un secteur de la ville réputé particulièrement à risques en matière de sécurité.

“Go out ! Outside !”
Le déplacement du chef de l’État s’est donc effectué sous bonne escorte, à la fois des services de sécurité français et israéliens. C’est sur ce dernier point que la situation s’est envenimée ce mercredi après-midi, lorsqu’Emmanuel Macron, considérant qu’il était trop entouré et que les services israéliens n’avaient rien à faire là (en ‘secteur’ français), a laissé éclater sa colère contre les policiers israéliens. Une scène qui a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. “Everybody knows the rules ! I don’t like what you did in front of me ! Go out ! Outside ! (Tout le monde connaît les règles ! Je n’aime pas ce que vous avez fait devant moi ! Sortez ! Dehors !, ndlr)” a martelé le Président devant les caméras de télévision. Une séquence qui a fait le tour des réseaux sociaux, s’attirant les moqueries (et les doutes) des internautes).

Des règles vieilles de plusieurs siècles
Sur le même registre, il a ensuite rajouté : “I am sorry, but we know the rules. Nobody has to provoke nobody ! Ok ? We keep calm ! (Je suis désolé, mais nous connaissons les règles. Personne n’a besoin de faire de la provocation. D’accord ? Restons calmes !, ndlr)” Une colère qui rappelle évidemment celle du “This is provocation, this is not a method” de Jacques Chirac, lors d’une visite similaire, au même endroit, il y à 24 ans. Reprenant rapidement son calme, Emmanuel Macron est tout de même resté ferme, rappelant que “les règles sont ainsi depuis des siècles, et qu’elles ne changeront pas avec moi.” Voilà qui risque en tous cas d’alimenter pendant quelques jours les chaînes info du monde entier !

https://twitter.com/AvaDjamshidi/status/1219990969485012994?s=20

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 479 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire