» Macron a juste collé le nom de l’Eco sur le FCFA  » Nathalie Yamb

La France d’Emmanuel Macron vient de mettre fin au franc CFA dans la zone UEMOA, une monnaie coloniale que les africains ont contestée depuis des années. Mais beaucoup pensent que c’est une manière utilisée par la France pour changer juste le nom du FCFA. C’est le cas de l’activiste suisso-camerounaise Nathalie Yamb.

Lire aussi : Pour Kemi Seba, la fin annoncée du Franc CFA n’est qu’un « Poisson d’Avril »

Nathalie Yamb, en ce qui concerne ce sujet n’est y allé de main morte. Toujours fidèle à ses convictions, elle a estimé que « l’ECO n’était pas une rupture, mais une réforme du FCFA ».

À lire aussi :
Afrique : 10 jours de voyage d'affaires en Turquie prévus en juin

Elle croit fermement que la nouvelle monnaie n’est juste qu’un changement de nom du FCFA. Dans son direct, elle s’est même permis de déchirer en direct un billet de 2000 FCFA.

Nathalie Yamb a par ailleurs révélé que ni les chefs d’État, ni les députés des pays africains concernés n’avaient même connaissance du contenu du projet de loi.

À lire aussi :
Gabon : Ali Bongo prêt à dialoguer, mais à certaines conditions

Lire aussi : Les milliardaires américains continuent à s’enrichir avec la covid-19

Comme certains présidents en Afrique, elle n’a fait aucun cadeau au président français Emmanuel Macron qu’elle accuse de perpétuer la tradition française du pillage de l’Afrique, et d’avoir « volé le nom que la CEDEAO a trouvé pour sa future monnaie » tout en gardant le même mécanisme que celui du FCFA.

« Macron a juste collé le nom de l’Eco sur le FCFA », a-t-elle lancé.

Elle a même fait une pique à la porte-parole du gouvernement français dont elle estime qu’elle porte bien son prénom. Rappelons que cette dernière se prénomme  » Sibeth ». Certainement qu’elle invite à le prononcer « si bête ».

À lire aussi :
Sommet France/Afrique : un soutien vital s'annonce pour les pays d'Afrique

Elle a invité par ailleurs les africains à mettre à la tête de leurs États, des personnes qui ont une réelle volonté de rupture avec la Françafrique.

 

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire