“Ma patronne m’a proposé de coucher avec elle pour augmenter mon salaire et m’offrir des primes”


Video player

 

“Ma patronne m’a proposé de coucher avec elle pour augmenter mon salaire et m’offrir des primes”

Dans plusieurs pays, la loi punit le harcèlement sexuel en milieu professionnel. Mais, il existe des personnes qui profitent de leur position hiérarchique pour harceler sexuellement leurs employés au travail.

 

Le harcèlement sexuel en milieu de travail est souvent perçue par les victimes comme un moyen de ne pas perdre son job, et rares sont celles qui dénoncent leurs agresseurs de peur de se retrouver au chômage. Certaines organisations et entreprises appliquent parfois systématiquement « un licenciement sans préavis ».

 

Souvent les victimes restent dans l’ombre. Certains dénoncent leurs agresseurs. C’est le cas de Franck qui partage avec nous son traumatisme. Un jeune homme travaillant en tant que secrétaire dans une entreprise. Son chef direct est une jeune femme mariée. Cette dernière lui faisait du chantage : elle propose de coucher avec lui pour augmenter son salaire et l’offrir des primes.

Lire aussi : Viol, harcèlement moral et sexuel à l’ORTB, témoignage de Angela Kpeidja

 

Lire aussi : Harcèlement sexuel à l’université : Voici des professeurs pris en flagrant délit

« Je m’appelle Franck et je suis secrétaire. Mon chef direct est une jeune femme d’une quarantaine d’années. Il y a une semaine, elle m’a proposé de coucher avec elle pour obtenir une augmentation de salaire et des primes. Je ne lui ai pas encore répondu mais elle me harcèle déjà. J’ai l’impression qu’un nom me fera perdre mon emploi. Mais je ne peux pas accepter car je connais son mari, et j’ai des principes de vie. Que me conseillez-vous? ».

ma patronne ma proposé de coucher avec elle pour augmenter mon salaire - "Ma patronne m'a proposé de coucher avec elle pour augmenter mon salaire et m'offrir des primes"

La loi congolaise est claire à ce sujet. En République démocratique du Congo, la loi punit le harcèlement sexuel en milieu professionnel. Il suffit de le dénoncer. Elle considère l’acte de harcèlement sexuel au travail comme un viol dans le sens où l’auteur du crime profite de l’incapacité d’une personne à donner librement son consentement.

 

 

Lire aussi : LE GUINÉEN NABY KEITA ACCUSÉ D’AGRESSION SEXUELLE

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - "Ma patronne m'a proposé de coucher avec elle pour augmenter mon salaire et m'offrir des primes" Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire