Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
« Ma mère a fait de moi une prostituée et son fonds de commerce »
07/08/2020 à 19h30 par La redaction

Une jeune fille passe dans l’anonymat pour faire un témoignage très choquant. Elle révèle que depuis son petit âge, sa maman l’a faite d’une prostituée et son fonds de commerce. Alors qu’elle ne connaissait rien. Elle vivait chez sa grand-mère. Mais après une mésentente entre sa mère et sa grand-mère sa maman la retirée c’est le début de son calvaire.

Lire aussi : Alpha Condé : « je prends acte, je suis prêt à accepter sous certaines conditions »

Selon elle, sa mère avait toujours été une mère célibataire. « Mon père n’avait été qu’une aventure d’un soir qui s’était soldé par une grossesse ».

« Maman n’avait jamais pu me dire qui il était. Ma grand-mère lui rappelait souvent que c’était sa mauvaise vie qui l’avait menée là. Mais avant que mon grand-père ne décède lorsque j’avais 3 ans, c’était lui qui avait toujours pris soin de moi. Ma grand-mère et ma mère n’avaient jamais été en de bons termes. Mémé lui avait toujours reproché sa mauvaise vie, son côté rebelle et ses mauvaises fréquentations mais en vain. Maman avait toujours été une alcoolique et une fille de joie, sortant avec n’importe quel homme qui pouvait lui donner de l’argent », a-t-elle fait savoir.

Voici l’intégralité de l’histoire

Déjà à l’âge de 7 ans, je voyais défiler les hommes chez ma mère. Des fois, elle m’obligeait à me dormir au salon pendant que ces hommes la rejoignaient dans la chambre à coucher.

Combien de fois n’avais-je pas entendu les gémissements et cris des ébats sexuels de ma mère ? Elle se donnait à ces hommes sans même se soucier de ma présence. Pas un, pas deux, pas trois, des fois ils pouvaient passer successivement jusqu’à quatre avant le jour.

Je ne comprenais rien. J’aurais aimé vivre avec ma grand-mère mais à cause de ses querelles à répétition avec ma mère, elle avait préféré me laisser auprès d’elle, de plus ma mère avait catégoriquement refusé que j’ai des relations avec ma grand-mère. Je ne comprenais pas pourquoi mais je ne devais pas appeler le nom de mémé à côté de ma mère.

A 11 ans, je connaissais déjà la masturbation, à force d’écouter maman coucher avec des hommes. J’avais découvert le sexe ainsi mais de manière innocente. Je ne savais même pas ce que c’était… A 12 ans, lorsque j’eus mes premières règles, maman m’avait juste dit que j’étais à présent une femme. Je n’avais pas compris le sens de cette phrase.

Les semaines qui suivirent, toute ma vie changea totalement. Ces hommes, les amants de ma mère avaient commencé à me poser des regards vicieux dessus.

Mon corps se transformait, mes seins se développaient, mes hanches, j’étais promise à une superbe forme alors ma mère se mit en tête que je lui apporterai de l’argent.

Elle commença à m’habiller comme une fille de la vingtaine, des tenues très dénudée et aguicheuses. Elle me maquillait et me demandait de m’assoir au salon.

Au départ ce n’était que ça, me faire belle et attendre mais deux mois après mes 13 ans, toute ma vie changea horriblement.

C’était une nuit d’un mois de Janvier, nous avions passé les fêtes de fin d’année et ma grand-mère avait appelé pour encore demander à me récupérer mais maman avait catégoriquement refusé.

Lire aussi : « Alassane Ouattara n’a pas su guider la Côte d’Ivoire vers la sortie définitive de l’autoritarisme »

Revenue de l’école, maman m’avait elle-même douchée, puis m’avais vêtue d’une petite robe qui n’avait de longueur que le haut de mes cuisses. Elle me porta une de ses perruques et me fit assoir pour ses touches de maquillage.

Lorsqu’elle eut fini, elle me fit comprendre que je devais rester dans la chambre et attendre là car elle devait recevoir des invités.

Je n’y vis aucune objection et rentrai m’allonger sur le lit. Une dizaine de minutes après, on sonna au portail et maman installa l’invité au salon. J’entendis la voix d’un homme, elle ne m’était pas connu alors je pensai à un nouvel amant de maman. Une trentaine de minutes après, maman ouvrit la porte, je sursautai et me redressai.

Après une discussion houleuse, il m’arracha ma culotte, sorti son sexe et me déchira les entrailles si fort que je cru mourir. D’une main il me ferma la bouche et me viola pendant plus d’une heure, la plus longue et atroce heure de toute mon existence.

J’avais crié, mes cris étouffés par sa grosses main, il avait transpiré sur moi comme un porc, mon corps avait été bafoué, des bleus partout, des marques de défense. Il m’avait violé, battu et puis m’avais laissé là, s’était habillé sourire aux lèvres alors que je saignais.

Ma mère était rentrée une quinzaine de minute après, avait regardé autour d’elle puis m’avait ordonné de descendre du lit et d’aller prendre une douche. Elle ne s’était pas inquiétée plus que ça, limite elle m’avait regardé avec dégout et m’avait renvoyé sous la douche.

J’avais tellement mal au bas ventre, j’avais pleuré des jours, des nuits, avais revécu la scène mille fois dans ma tête. Je m’étais réveillée en sursaut les nuits durant trois semaines.

C’est ainsi que cette jeune fille devient font de commerce pour sa maman biologique qui l’utilise pour gagner de l’argent.

Lire aussi : Ligue des champions: Real Madrid-Manchester City, Coup dur pour Zidane

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Être célibataire est désormais un handicap, selon l’OMS

17/11/2020

Être célibataire...

Selon le Telegraph (quotidien d'information britannique), l’Organisation...
1 an après qu'il ait été qualifié de "laid", voici les nouvelles photos du joueur sénégalais Krépin Diatta

17/11/2020

1 an...

Krepin Diatta est un footballeur professionnel de...
Le banquier Tidjane Thiam détesté en Côte d'Ivoire ?

17/11/2020

Le banquier...

Si beaucoup pensent que Tidjane Thiam est...
« Ouattara a perdu la bataille de la communication au plan international »

17/11/2020

« Ouattara...

La presse occidentale et française en particulier...
« L’argent des élections ! Ouattara est fâché » : ADO convoque une réunion du RDHP ce 17 novembre 2020

17/11/2020

« L’argent...

Alassane Ouattara, Président du RHDP, convoque les...
Revue de la presse sénégalaise du 17 novembre 2020

17/11/2020

Revue de...

La revue de la presse sénégalaise du...
Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France à Abidjan: son message à la communauté française en Côte d’Ivoire

17/11/2020

Jean-Christophe Belliard,...

Message Jean-Christophe Belliard, Ambassadeur de France à...
Indice Mo Ibrahim 2020, bonne gouvernance : la Côte d’Ivoire classée 18e

17/11/2020

Indice Mo...

La Côte d’Ivoire occupe le 18e rang...
Covid-19 : la Russie signale 22.410 nouveaux cas d’infection

17/11/2020

Covid-19 :...

La Russie a enregistré 22.410 cas d’infection...
Coronavirus : le point dans le monde au 17 novembre 2020

17/11/2020

Coronavirus :...

Le point du Coronavirus dans le monde...
Il affirme avoir gagné la présidentielle américaine et non son adversaire démocrate Joe Biden. « J’ai gagné cette élection »

17/11/2020

Donald Trump...

Le présidant sortant Donald Trump n'est pas...
Présidentielle au Niger : démission des ministres et hauts fonctionnaires candidats

17/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Niger : des ministres et...
« Ouattara souffle le chaud et le froid face aux conditions catastrophiques de son élection contestée »

17/11/2020

« Ouattara...

Bally Ferro fait une analyse du bras...
Espagne : Un témoin a vu la police brutaliser un vendeur ambulant sénégalais...

17/11/2020

Espagne :...

Le tribunal de Las Palmas (Espagne) entame...
Amnesty appelle à la libération « sans condition » d’Affi

17/11/2020

Amnesty appelle...

Amnesty International appelle à libération « sans condition »...
Soro Guillaume aux Ivoiriens : « levons-nous, nul ne pourra nous imposer un 3e mandat inconstitutionnel »

17/11/2020

Soro Guillaume...

Soro Guillaume invite les Ivoiriens à se...
Opérations en Somalie : trois hauts responsables du groupe Shebab aux arrêts

17/11/2020

Opérations en...

L’armée somalienne a arrêté des membres du...
Embuscade au Burkina Faso : les 14 militaires inhumés

17/11/2020

Embuscade au...

Les 14 militaires burkinabè tombés dans une...
Londres : un diplomate ivoirien condamné pour harcèlement sexuel

17/11/2020

Londres :...

Aly Touré, Président du Conseil de l’OIAC,...
L’UNESCO célèbre son 75e anniversaire à Kounahiri

17/11/2020

L’UNESCO célèbre...

La commune de Kounahiri a abrité le...

Une jeune fille passe dans l’anonymat pour faire un témoignage très choquant. Elle révèle que depuis son petit âge, sa maman l’a faite d’une prostituée et son fonds de commerce. Alors qu’elle ne connaissait rien. Elle vivait chez sa grand-mère. Mais après une mésentente entre sa mère et sa grand-mère sa maman la retirée c’est le début de son calvaire.

Lire aussi : Alpha Condé : « je prends acte, je suis prêt à accepter sous certaines conditions »

Selon elle, sa mère avait toujours été une mère célibataire. « Mon père n’avait été qu’une aventure d’un soir qui s’était soldé par une grossesse ».

« Maman n’avait jamais pu me dire qui il était. Ma grand-mère lui rappelait souvent que c’était sa mauvaise vie qui l’avait menée là. Mais avant que mon grand-père ne décède lorsque j’avais 3 ans, c’était lui qui avait toujours pris soin de moi. Ma grand-mère et ma mère n’avaient jamais été en de bons termes. Mémé lui avait toujours reproché sa mauvaise vie, son côté rebelle et ses mauvaises fréquentations mais en vain. Maman avait toujours été une alcoolique et une fille de joie, sortant avec n’importe quel homme qui pouvait lui donner de l’argent », a-t-elle fait savoir.

Voici l’intégralité de l’histoire

Déjà à l’âge de 7 ans, je voyais défiler les hommes chez ma mère. Des fois, elle m’obligeait à me dormir au salon pendant que ces hommes la rejoignaient dans la chambre à coucher.

Combien de fois n’avais-je pas entendu les gémissements et cris des ébats sexuels de ma mère ? Elle se donnait à ces hommes sans même se soucier de ma présence. Pas un, pas deux, pas trois, des fois ils pouvaient passer successivement jusqu’à quatre avant le jour.

Je ne comprenais rien. J’aurais aimé vivre avec ma grand-mère mais à cause de ses querelles à répétition avec ma mère, elle avait préféré me laisser auprès d’elle, de plus ma mère avait catégoriquement refusé que j’ai des relations avec ma grand-mère. Je ne comprenais pas pourquoi mais je ne devais pas appeler le nom de mémé à côté de ma mère.

A 11 ans, je connaissais déjà la masturbation, à force d’écouter maman coucher avec des hommes. J’avais découvert le sexe ainsi mais de manière innocente. Je ne savais même pas ce que c’était… A 12 ans, lorsque j’eus mes premières règles, maman m’avait juste dit que j’étais à présent une femme. Je n’avais pas compris le sens de cette phrase.

Les semaines qui suivirent, toute ma vie changea totalement. Ces hommes, les amants de ma mère avaient commencé à me poser des regards vicieux dessus.

Mon corps se transformait, mes seins se développaient, mes hanches, j’étais promise à une superbe forme alors ma mère se mit en tête que je lui apporterai de l’argent.

Elle commença à m’habiller comme une fille de la vingtaine, des tenues très dénudée et aguicheuses. Elle me maquillait et me demandait de m’assoir au salon.

Au départ ce n’était que ça, me faire belle et attendre mais deux mois après mes 13 ans, toute ma vie changea horriblement.

C’était une nuit d’un mois de Janvier, nous avions passé les fêtes de fin d’année et ma grand-mère avait appelé pour encore demander à me récupérer mais maman avait catégoriquement refusé.

Lire aussi : « Alassane Ouattara n’a pas su guider la Côte d’Ivoire vers la sortie définitive de l’autoritarisme »

Revenue de l’école, maman m’avait elle-même douchée, puis m’avais vêtue d’une petite robe qui n’avait de longueur que le haut de mes cuisses. Elle me porta une de ses perruques et me fit assoir pour ses touches de maquillage.

Lorsqu’elle eut fini, elle me fit comprendre que je devais rester dans la chambre et attendre là car elle devait recevoir des invités.

Je n’y vis aucune objection et rentrai m’allonger sur le lit. Une dizaine de minutes après, on sonna au portail et maman installa l’invité au salon. J’entendis la voix d’un homme, elle ne m’était pas connu alors je pensai à un nouvel amant de maman. Une trentaine de minutes après, maman ouvrit la porte, je sursautai et me redressai.

Après une discussion houleuse, il m’arracha ma culotte, sorti son sexe et me déchira les entrailles si fort que je cru mourir. D’une main il me ferma la bouche et me viola pendant plus d’une heure, la plus longue et atroce heure de toute mon existence.

J’avais crié, mes cris étouffés par sa grosses main, il avait transpiré sur moi comme un porc, mon corps avait été bafoué, des bleus partout, des marques de défense. Il m’avait violé, battu et puis m’avais laissé là, s’était habillé sourire aux lèvres alors que je saignais.

Ma mère était rentrée une quinzaine de minute après, avait regardé autour d’elle puis m’avait ordonné de descendre du lit et d’aller prendre une douche. Elle ne s’était pas inquiétée plus que ça, limite elle m’avait regardé avec dégout et m’avait renvoyé sous la douche.

J’avais tellement mal au bas ventre, j’avais pleuré des jours, des nuits, avais revécu la scène mille fois dans ma tête. Je m’étais réveillée en sursaut les nuits durant trois semaines.

C’est ainsi que cette jeune fille devient font de commerce pour sa maman biologique qui l’utilise pour gagner de l’argent.

Lire aussi : Ligue des champions: Real Madrid-Manchester City, Coup dur pour Zidane

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire