Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
 L’Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans
27/10/2020 à 13h53 par Le Boy

Du haut de ses 51 ans, Denise Mensah était parmi les milliers de candidats qui ont composé pour l’obtention de leur diplôme d’entrée à l’université.

Malgré  son parcours «  anormal », Denise Yawa Mensah à poursuivre les études et à obtenir son BAC II cette année .  Pour l’encourager à mieux faire et inviter d’autres togolais à prendre exemple sur elle, l’Université de Lomé l’a honorée.

Heureuse candidate au Bac II 2020, Denise Mensah (51ans,) reçoit les félicitations de l’Université de Lomé. C’est à la présidence de l’Université de Lomé que le Prof Kokoroko Dodzi et ses collaborateurs ont reçu la cinquantenaire.

Dans son message, le président de l’UL a indiqué que cette femme incarne pour l’Université de Lomé, les valeurs majeures qui permettent aux hommes et aux femmes de s’épanouir notamment le courage, la bravoure et le rêve d’un lendemain meilleur.

Lire aussi : Football : La togolaise Mafille Woedikou récompensée au WCAA

« Mme Mensah représente pour l’Université de Lomé, les valeurs majeures qui permettent aux hommes et aux femmes de s’épanouir notamment le courage, la bravoure et le rêve d’un lendemain meilleur. Vous nous réconcilier avec des réformes non réalisées dans le système éducatif togolais, notamment l’idée de se former tout au long de la vie », a déclaré Prof Dodzi Kokoroko.

Pour rappel, Denise Yawa Mensah s’était dans un premier temps arrêtée en classe de 4e pour apprendre la couture. Mais suivant les conseils de ses entourages et de ses amies, elle a décidé de poursuivre les études pour avoir des meilleurs diplômes.

« Je remercie l’Université de Lomé pour cet honneur qui m’est fait. Cela me donne envie d’aller encore plus loin dans les études. J’aimerais, si c’est possible, avoir la licence en management », a lâché toute émue Mme Mensah.

Lire aussi : Triste constat; le togolais aime détruire son prochain qui évolue

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Du haut de ses 51 ans, Denise Mensah était parmi les milliers de candidats qui ont composé pour l’obtention de leur diplôme d’entrée à l’université.

Malgré  son parcours «  anormal », Denise Yawa Mensah à poursuivre les études et à obtenir son BAC II cette année .  Pour l’encourager à mieux faire et inviter d’autres togolais à prendre exemple sur elle, l’Université de Lomé l’a honorée.

Heureuse candidate au Bac II 2020, Denise Mensah (51ans,) reçoit les félicitations de l’Université de Lomé. C’est à la présidence de l’Université de Lomé que le Prof Kokoroko Dodzi et ses collaborateurs ont reçu la cinquantenaire.

Dans son message, le président de l’UL a indiqué que cette femme incarne pour l’Université de Lomé, les valeurs majeures qui permettent aux hommes et aux femmes de s’épanouir notamment le courage, la bravoure et le rêve d’un lendemain meilleur.

Lire aussi : Football : La togolaise Mafille Woedikou récompensée au WCAA

« Mme Mensah représente pour l’Université de Lomé, les valeurs majeures qui permettent aux hommes et aux femmes de s’épanouir notamment le courage, la bravoure et le rêve d’un lendemain meilleur. Vous nous réconcilier avec des réformes non réalisées dans le système éducatif togolais, notamment l’idée de se former tout au long de la vie », a déclaré Prof Dodzi Kokoroko.

Pour rappel, Denise Yawa Mensah s’était dans un premier temps arrêtée en classe de 4e pour apprendre la couture. Mais suivant les conseils de ses entourages et de ses amies, elle a décidé de poursuivre les études pour avoir des meilleurs diplômes.

« Je remercie l’Université de Lomé pour cet honneur qui m’est fait. Cela me donne envie d’aller encore plus loin dans les études. J’aimerais, si c’est possible, avoir la licence en management », a lâché toute émue Mme Mensah.

Lire aussi : Triste constat; le togolais aime détruire son prochain qui évolue

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire