L’UEFA introduit de nouvelles règles financières qui vont limiter les clubs


Video player

L’Uefa a introduit de nouvelles règles financières qui limiteront les dépenses des clubs en matière de salaires, de transferts et d’honoraires d’agents à 70 % de leurs revenus.

Les pertes autorisées sur une période de trois ans sont également passées de 30 millions d’euros (24,98 millions de livres) à 60 millions d’euros (49,96 millions de livres).

Les nouvelles règles entreront en vigueur en juin et les clubs auront trois ans pour les mettre en œuvre.

L’Uefa a déclaré que “les infractions entraîneront des sanctions financières et des mesures sportives prédéfinies”.

On pense que de nouvelles sanctions renforcées, comprenant des déductions de points, une rétrogradation dans des compétitions de rang inférieur et une exclusion potentielle totale du football européen, seront introduites dans le cadre de la nouvelle réglementation.

Les clubs devraient être autorisés à dépenser 90% de leurs revenus en 2023-24, puis 80% en 2024-25 et 70% un an plus tard.

Les nouvelles “règles de viabilité financière” ont été élaborées par l’Uefa et l’influente Association européenne des clubs (ECA) et constituent “la première réforme majeure” des règles du fair-play financier (FFP) introduites en 2010.

“Le premier règlement financier de l’Uefa, introduit en 2010, a rempli son objectif premier”, a déclaré Aleksander Ceferin, président de l’instance dirigeante du football européen.

“Ils ont contribué à tirer les finances du football européen du gouffre et ont révolutionné la façon dont les clubs de football européens sont gérés.

“Cependant, l’évolution de l’industrie du football, ainsi que les effets financiers inévitables de la pandémie, ont montré la nécessité d’une réforme globale et de nouvelles règles de viabilité financière.

“Ces [nouvelles] réglementations nous aideront à protéger le jeu et à le préparer à tout choc potentiel futur, tout en encourageant les investissements rationnels et en construisant un avenir plus durable pour le jeu.”

Dans un communiqué, l’Uefa ajoute : “Si l’écart acceptable est passé de 30 millions d’euros sur trois ans à 60 millions sur trois ans, les exigences visant à garantir la juste valeur des transactions, à améliorer le bilan des clubs et à réduire les dettes ont été considérablement renforcées”.

“La plus grande innovation du nouveau règlement sera l’introduction d’une règle sur les coûts de l’effectif afin de mieux contrôler les coûts liés aux salaires des joueurs et aux frais de transfert.

“Le règlement limite les dépenses liées aux salaires, aux transferts et aux honoraires des agents à 70% des revenus du club.”

 

Quelles sont les règles FFP actuelles ?

Actuellement, les clubs peuvent dépenser jusqu’à 5 millions d’euros de plus que ce qu’ils gagnent par période d’évaluation de trois ans. Toutefois, ils peuvent dépasser ce niveau dans la limite de 30 millions d’euros, s’ils sont entièrement couverts par une contribution/un paiement direct du ou des propriétaires du club ou d’une partie liée. Selon l’Uefa, l’idée de cette mesure est de “prévenir l’accumulation de dettes insoutenables”.

L’Uefa dispose d’une large liste de sanctions potentielles pour les clubs qui enfreignent ces règles, allant d’un avertissement à la perte de titres européens. En 2020, les Wolves ont été condamnés à une amende de 200 000 euros et à un effectif limité à 23 joueurs au lieu des 25 habituels, après avoir enfreint les règles FFP de l’Uefa.

Cependant, étant donné l’impact financier du Covd-19, qui a fait perdre 7 milliards de livres aux clubs européens de première division, l’Uefa a estimé que les règles devaient être modifiées.

Il y a eu des spéculations sur la mise en place d’un plafond salarial réel, mais cette idée a été abandonnée.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - L'UEFA introduit de nouvelles règles financières qui vont limiter les clubs Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire