A la une Actualités

Louis Vuitton s’offre le plus gros diamant brut du monde

Louis Vuitton S’offre Le Plus Gros Diamant Brut Du Monde

La maison de luxe française, Louis Vuitton vient d’acquérir  le plus gros diamant brut du monde. Découvert en avril 2019 dans une mine du Botswana, cette pierre de la taille d’une balle de tennis pèse environ 350 grammes. Il est désormais le plus gros des diamants bruts découverts au monde depuis l’extraction du Cullinan en Afrique du Sud en 1905.

Découvert au Botswana, cette pierre de 1.758 carats de la taille d’une balle de tennis, sera présentée dans les jours à venir par Louis Vuitton. Une façon pour le groupe de luxe français de faire valoir son expertise dans la haute-joaillerie. Elle (Cette pierre de 1.758 carats) serait la deuxième plus grosse découverte depuis un siècle.

À lire aussi :   Le « troisième plus gros » diamant du monde découvert au Botswana

Elle a été nommée Sewelô, ce qui signifie « trouvaille rare » en langue setswana, et provient de la mine Karowe à Letlhakane, dans le centre du Botswana, qui appartient à Lucara Diamond Corp. « La décision de Louis Vuitton d’acheter ce diamant signale les ambitions croissantes de la maison en matière de joaillerie haut de gamme », rapporte le Financial Times.

Sa valeur est probablement inestimable. Le prix de cet achat est d’ailleurs un secret bien gardé. Sans doute, l’affaire s’est probablement conclue en dizaines de millions de dollars. Il convient de rappeler qu’en 2017, un diamant brut de 1.109 carats s’était vendu pour 45 millions d’euros, après un an de négociations.

À lire aussi :   Botswana : découverte du deuxième plus gros diamant du monde

Le Sewelô est un diamant de spéculation, c’est-à-dire qu’il est très difficile, pour le moment, d’en prévoir la qualité et la couleur une fois taillé. Il existe ainsi un risque que la pierre s’avère de moins bonne qualité qu’attendu, détaille Le Monde. La pierre sera taillée par HB Company située dans la capitale européenne du diamant, à Anvers en Belgique. Trois mois d’étude entre mai et juillet 2020 sont prévus pour évaluer les propriétés de la pierre et définir un plan de coupe.

Le pari est donc important pour Louis Vuitton. Il montre toutefois les ambitions de sa maison-mère LVMH sur le marché de la joaillerie. Le groupe de Bernard Arnault avait déjà rendu publique la signature d’un accord en vue du rachat de Tiffany pour un montant de 14,7 milliards d’euros.

À lire aussi :   Botswana : découverte du deuxième plus gros diamant du monde

Lire aussi : Carlos Ghosn : Démission groupée de tous ses avocats japonais

--
Publicité 3vision-group

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire