L’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly est attendu à Lomé


Video player

Le sujet de l’adoption d’une monnaie unique pour quinze États africains se fait plus préoccupant surtout à l’approche de la date prévue. Pour cela l’économiste togolais Kako Nubukpo promeut l’initiative d’accueillir à Lomé en fin du mois d’avril prochain, une rencontre au sommet entre intellectuels et experts africains parmi lesquels figure l’opposant ivoirien Mamadou Koulibaly, autour de la future monnaie commune sous-régionale.

 

Organisé en annonçant «les Etats Généraux de l’Eco», à l’initiative de l’économiste togolais Kako Nubukpo, ce colloque avec pour thème «quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’ouest ? ECO 2020». La rencontre devrait ainsi se faire avec la participation de plusieurs grands noms africains sur la question.

 

Parmis les grandes personnalités attendues à cette conférence internationale, on trouve, la malienne Aminata Traoré, le Bissau-guinéen Carlos Lopes, la Cap-verdienne Cristina Duarte, les Sénégalais Felwine Sarr et Demba Moussa Dembélé, l’Ivoirien Mamadou Koulibaly, et le Camerounais Martial Ze Belinga.

 

Selon l’ancien ministre togolais de la prospective et de l’évaluation des politiques publiques, l’annonce faite par le président de la République ivoirienne Alassane Ouattara à l’issue de sa rencontre avec le français Emmanuel Macron doit être bien analysé par les filles et filles d’Afrique. C’est là où il parle de « l’impératif pour les filles et fils d’Afrique de se retrouver pour réfléchir ensemble aux contours de la monnaie Eco idéale et tracer une feuille de route susceptible de guider les chefs d’États de la CEDEAO pour une adoption rapide à 15 de cette monnaie qui doit être une véritable monnaie africaine.

 

C’est ainsi que le professeur Kako Nubukpo a trouvé opportun d’organiser cette rencontre entre intellectuels à l’université de Lomé, du 28 au 30 avril 2020. Opportun, oui, parce que selon l’annonce des organisateurs qui indiquent que « l’appel à contribution sera bientôt disponible en ligne », « l’expertise africaine doit être présente collectivement au rendez-vous de l’histoire car ce qui nous unit est plus important que ce qui nous divise ».

 

Précédemment annoncé par une note officielle venant de l’actuel doyen de la faculté d’économie de l’université de Lomé, le projet de rencontre a été confirmé jeudi 09 janvier dernier, lors d’une rencontre-dédicace autour de son dernier ouvrage « L’ Urgence africaine: Changeons le modèle de croissance ! », à Lomé.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire