Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’ONU dévoile le plan de Ouattara pour confisquer le pouvoir
22/11/2019 à 13h00 par Georges Traore

L’Organisation des Nations Unies (ONU) vient de dévoiler subtilement le plan du pouvoir de Ouattara à confisquer. Un rapport a été commandité et les conclusions plongent encore plus le pouvoir actuel.

La mission d’évaluation de l’Onu, avec à sa tête Simon-Pierre Nanitelamio, directeur-adjoint de la division de l’assistance électorale au département des affaires politiques et de la consolidation de la paix, poursuit ses consultations avec les acteurs majeurs du processus électoral en Côte d’Ivoire.

Le manque de transparence qui guette le scrutin présidentiel se situe à plusieurs niveaux. Tout part des cartes d’identité.  Le chef de la mission onusienne a informé que l’Office national de l’état civil et de l’identification (Oneci) prévoit commencer la distribution des nouvelles cartes d’identité aux 6 millions et demi de personnes qui en possèdent déjà. Ce qui veut dire que les 7 millions de nouveaux majeurs, qui ne disposent d’aucune pièce d’identification, ne seront pas pris en compte.

« Cela est inacceptable et dénote de la volonté du gouvernement de continuer d’exclure les jeunes de la liste électorale », s’est offusquée Nathalie Yamb, conseillère exécutive du Prof.

De plus, les nouvelles cartes d’identité, dont la production a été confiée à l’entreprise belge Semlex, ne correspondront pas au format Cedeao, contrairement à ce qu’a affirmé le gouvernement. Normalement, la carte d’identité biométrique Cedeao devrait faire également office de carte d’électeur pour les citoyens inscrits sur les listes électorales.

On apprend que le gouvernement envisage d’ouvrir l’enrôlement électoral en mars 2020.
Pour faire simple, le gouvernement s’apprête à violer le code électoral et le droit des citoyens, en ne procédant à aucune mise à jour de la liste en 2019, comme l’article 6 du code électoral le prescrit.

 

Avec ivoirebusiness.net

 

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’Organisation des Nations Unies (ONU) vient de dévoiler subtilement le plan du pouvoir de Ouattara à confisquer. Un rapport a été commandité et les conclusions plongent encore plus le pouvoir actuel.

La mission d’évaluation de l’Onu, avec à sa tête Simon-Pierre Nanitelamio, directeur-adjoint de la division de l’assistance électorale au département des affaires politiques et de la consolidation de la paix, poursuit ses consultations avec les acteurs majeurs du processus électoral en Côte d’Ivoire.

Le manque de transparence qui guette le scrutin présidentiel se situe à plusieurs niveaux. Tout part des cartes d’identité.  Le chef de la mission onusienne a informé que l’Office national de l’état civil et de l’identification (Oneci) prévoit commencer la distribution des nouvelles cartes d’identité aux 6 millions et demi de personnes qui en possèdent déjà. Ce qui veut dire que les 7 millions de nouveaux majeurs, qui ne disposent d’aucune pièce d’identification, ne seront pas pris en compte.

« Cela est inacceptable et dénote de la volonté du gouvernement de continuer d’exclure les jeunes de la liste électorale », s’est offusquée Nathalie Yamb, conseillère exécutive du Prof.

De plus, les nouvelles cartes d’identité, dont la production a été confiée à l’entreprise belge Semlex, ne correspondront pas au format Cedeao, contrairement à ce qu’a affirmé le gouvernement. Normalement, la carte d’identité biométrique Cedeao devrait faire également office de carte d’électeur pour les citoyens inscrits sur les listes électorales.

On apprend que le gouvernement envisage d’ouvrir l’enrôlement électoral en mars 2020.
Pour faire simple, le gouvernement s’apprête à violer le code électoral et le droit des citoyens, en ne procédant à aucune mise à jour de la liste en 2019, comme l’article 6 du code électoral le prescrit.

 

Avec ivoirebusiness.net

 

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire