Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Libye : coupure d’eau et d’électricité à Tripoli, l’ONU dénonce une « arme de guerre »
01/05/2020 à 10h10 par La redaction

Dans la capitale et aux alentours, plus de deux millions de Libyens subissent depuis une semaine d’importantes coupures d’eau et d’électricité. L’ONU dénonce une « arme de guerre », le GNA de Fayez al-Sarraj accuse les troupes du maréchal Khalifa Haftar.

Cela dure depuis plusieurs jours. À Tripoli, ailleurs dans l’ouest, ainsi que dans les régions du sud, les robinets sont désespérément à sec. Les villes côtières du nord, approvisionnées en eau depuis les nappes aquifères du désert (sud) via le réseau de la Grande rivière artificielle, projet pharaonique réalisé sous le régime Kadhafi, subissent aussi d’importantes coupures de courant. Pour les Nations unies, ces coupures, intentionnelles, « doivent cesser immédiatement. »

« L’accès à l’eau et à l’électricité est plus que jamais vital », a rappelé Yakoub El Hillo, coordinateur humanitaire de l’ONU en Libye, ce 11 avril. « Plus de deux millions de personnes, dont 600 000 enfants, qui vivent à Tripoli, dans ses banlieues et les villes avoisinantes, souffrent d’une coupure d’eau depuis près d’une semaine », a-t-il également dénoncé.

« L’eau ne doit jamais être utilisée comme moyen de pression ou comme une arme de guerre », a tonné le coordinateur de l’ONU, dénonçant des actes « répréhensibles », « déplorables » et « odieux », qui « punissent collectivement des millions d’innocents. » Habitués aux coupures depuis 2011, nombre de Tripolitains disposent de puits ou de groupes électrogènes. Mais pas tous.

Bombardement d’hôpitaux

Plongé dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est déchiré par une lutte de pouvoir entre le Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU, dirigé par Fayez al-Sarraj et implanté à l’ouest, et l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar.

Ce dernier a lancé une offensive en avril 2019 pour s’emparer de Tripoli. Un an plus tard, les combats se déroulent toujours aux portes de la capitale. À en croire Yakoub El Hillo, l’approvisionnement en eau a été coupé par un groupe armé local au niveau de la région d’al-Choueref, sous contrôle des pro-Haftar, « une tactique pour forcer la libération de leurs proches » détenus à Tripoli, d’après lui. L’homme se désole qu’aucune des médiations n’ait à ce stade abouti.

Un autre groupe armé a forcé la fermeture d’un gazoduc qui assure l’alimentation en gaz des centrales électriques dans tout l’ouest libyen, également dans une zone contrôlée par les pro-Haftar, provoquant des blackouts, selon la compagnie nationale d’électricité.

Pour le GNA, aucun doute n’est permis : l’ANL est bel et bien derrière les coupures d’électricité et d’eau. Les soutiens de al-Sarraj reprochent à l’ONU, dans un communiqué publié samedi, de ne pas nommer explicitement le responsable de ces actes.

Officiellement, la Libye a confirmé 24 cas de contamination, dont un décès du Covid-19. Mardi, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a « fermement condamné » les « bombardements intensifs de l’hôpital général Al Khadra à Tripoli. »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Congo : les soignants auront bientôt des tablettes médicales

20/10/2020

Congo :...

  Ce lundi 19 octobre 2020, le...
URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....

Dans la capitale et aux alentours, plus de deux millions de Libyens subissent depuis une semaine d’importantes coupures d’eau et d’électricité. L’ONU dénonce une « arme de guerre », le GNA de Fayez al-Sarraj accuse les troupes du maréchal Khalifa Haftar.

Cela dure depuis plusieurs jours. À Tripoli, ailleurs dans l’ouest, ainsi que dans les régions du sud, les robinets sont désespérément à sec. Les villes côtières du nord, approvisionnées en eau depuis les nappes aquifères du désert (sud) via le réseau de la Grande rivière artificielle, projet pharaonique réalisé sous le régime Kadhafi, subissent aussi d’importantes coupures de courant. Pour les Nations unies, ces coupures, intentionnelles, « doivent cesser immédiatement. »

« L’accès à l’eau et à l’électricité est plus que jamais vital », a rappelé Yakoub El Hillo, coordinateur humanitaire de l’ONU en Libye, ce 11 avril. « Plus de deux millions de personnes, dont 600 000 enfants, qui vivent à Tripoli, dans ses banlieues et les villes avoisinantes, souffrent d’une coupure d’eau depuis près d’une semaine », a-t-il également dénoncé.

« L’eau ne doit jamais être utilisée comme moyen de pression ou comme une arme de guerre », a tonné le coordinateur de l’ONU, dénonçant des actes « répréhensibles », « déplorables » et « odieux », qui « punissent collectivement des millions d’innocents. » Habitués aux coupures depuis 2011, nombre de Tripolitains disposent de puits ou de groupes électrogènes. Mais pas tous.

Bombardement d’hôpitaux

Plongé dans le chaos depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, le pays est déchiré par une lutte de pouvoir entre le Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu par l’ONU, dirigé par Fayez al-Sarraj et implanté à l’ouest, et l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar.

Ce dernier a lancé une offensive en avril 2019 pour s’emparer de Tripoli. Un an plus tard, les combats se déroulent toujours aux portes de la capitale. À en croire Yakoub El Hillo, l’approvisionnement en eau a été coupé par un groupe armé local au niveau de la région d’al-Choueref, sous contrôle des pro-Haftar, « une tactique pour forcer la libération de leurs proches » détenus à Tripoli, d’après lui. L’homme se désole qu’aucune des médiations n’ait à ce stade abouti.

Un autre groupe armé a forcé la fermeture d’un gazoduc qui assure l’alimentation en gaz des centrales électriques dans tout l’ouest libyen, également dans une zone contrôlée par les pro-Haftar, provoquant des blackouts, selon la compagnie nationale d’électricité.

Pour le GNA, aucun doute n’est permis : l’ANL est bel et bien derrière les coupures d’électricité et d’eau. Les soutiens de al-Sarraj reprochent à l’ONU, dans un communiqué publié samedi, de ne pas nommer explicitement le responsable de ces actes.

Officiellement, la Libye a confirmé 24 cas de contamination, dont un décès du Covid-19. Mardi, le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a « fermement condamné » les « bombardements intensifs de l’hôpital général Al Khadra à Tripoli. »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 545 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire