Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’homme qui lançait du caca sur les gens a été arrêté
04/12/2019 à 21h18 par La redaction

Après avoir passé une semaine sous la menace d’un mystérieux “lanceur de caca en série” qui souriait en commettant ses crimes, les citoyens de la ville de Toronto peuvent maintenant souffler, car la police a annoncé avoir arrêté le fameux suspect.

Bien que cette nouvelle semble sortie tout droit d’une comédie, c’est bel et bien la police de Toronto qui a annoncé qu’elle était à la recherche d’un homme qui était à l’origine de trois “attaques à la diarrhée” qui avaient eu lieu au cours de la dernière semaine. Dans chacun des cas, l’homme s’en était pris à des gens sans méfiance pour leur lancer un seau de “matière fécale liquéfiée” avant de prendre la fuite.

Un suspect de 23 ans a finalement été arrêté par la police et il s’agit de Samuel Opoku.

Il devrait comparaître au cours de la journée de mercredi.

L’attaque la plus récente avait eu lieu lundi soir à l’extérieur d’un immeuble de l’Université de Toronto, près de la rue College et de l’avenue University.

La police a expliqué qu’un homme s’était approché d’une femme sur le trottoir pour lui jeter dessus un seau d’excréments et prendre ensuite la fuite.

L’homme avait été décrit comme étant un homme noir dans la trentaine avec une carrure moyenne qui portait un casque jaune, une chemise bleue et des gants. Il avait laissé derrière lui son seau orange de marque Home Depot qui abritait les excréments. Le “lanceur de caca en série” avait aussi laissé son seau sur les lieux du crime lors des précédentes attaques.

Tout a débuté le 22 novembre lorsqu’un homme a jeté un seau d’excréments sur la tête d’un individu qui était installé à l’intérieur de la bibliothèque Robarts de l’Université de Toronto. La police indique qu’une femme avait aussi été attaquée de la même façon au même endroit.

Un témoin oculaire a dit à une chaîne télévisée locale qu’au début, il ne savait pas ce qu’il y avait dans le seau, mais qu’ensuite, l’odeur de matière fécale à l’état liquide est devenue rapidement perceptible: “L’odeur a frappé comme deux minutes plus tard et c’était une odeur vraiment nauséabonde. Comme sur un chantier de construction avec ces toilettes chimiques, comme une odeur très concentrée de matières fécales”.

Selon le témoin, le seau était bien rempli et il pouvait contenir jusqu’à une quantité de 20 litres: “J’ai été vraiment traumatisé, très dégoûté par cet acte très humiliant”.

Deux jours plus tard, le lanceur a de nouveau frappé à la bibliothèque de l’Université York.

C’est vers 17 heures qu’un homme est entré dans la bibliothèque avec un seau et qu’il a versé des excréments liquéfiés sur un homme assis à une table avant de s’enfuir. Les caméras de sécurité ont capturé des images du suspect, qui est décrit comme un homme noir avec une carrure moyenne.

Mais le plus bizarre dans tout cela, c’est qu’en regardant bien les images, le suspect semble afficher un grand sourire au moment d’aller commettre son crime.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Au chômage, malgré trois Masters ce jeune homme émeut la toile

12/10/2020

Au chômage,...

Malgré un parcours académique, très riche, Bamba...
Affi N'guessan : "Là où c'est calé, nous allons décaler"

12/10/2020

Affi N’guessan...

« Là où c'est bouclé, nous allons...
Nécrologie: Décès de l’acteur Simon Pierre Nikiema dit BRIGA

12/10/2020

Nécrologie: Décès...

« Briga » de son vrai nom Simon Pierre...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

12/10/2020

L’opposition ivoirienne...

  Les membres de l'opposition ivoirienne se...
Faure Gnassingbé a présidé son premier séminaire gouvernemental

12/10/2020

Faure Gnassingbé...

Faure Gnassingbé, le père de la nation...
Soumaïla Cissé, prochain Président malien ?

12/10/2020

Soumaïla Cissé,...

Six mois après son kidnapping, le leader...
Côte d'Ivoire : Hamed Bakayoko vient d'avoir son doctorat

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

Félicitations au Premier ministre pour ce nouveau...
Murielle Ahouré nommée ambassadrice nationale de l’UNICEF

12/10/2020

Murielle Ahouré...

La championne du monde s’engage pour l’éducation...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre-Vidéo

12/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...
Côte d'Ivoire : Debordo Leekunfa se prononce sur la situation sociopolitique

12/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La tension sociopolitique qui sévit en...
Côte d’ivoire: ”Nous sommes prêts à mourir pour notre pays…”, les vérités d’Amon Tanoh à Alassane Ouattara

12/10/2020

Côte d’ivoire:...

S’il y a un homme dont le...
10 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Osama Ben Laden

12/10/2020

10 choses...

Cela fait quatre ans qu’une opération du...
Le Sénégal veut inscrire son traditionnel ”Thiébou dieune” au patrimoine de l’Unesco

12/10/2020

Le Sénégal...

Le dossier complet de la candidature est...
Mali : Une otage Suisse tuée par des terroristes

11/10/2020

Mali :...

Le conseiller fédéral suisse des Affaires étrangères...
Présidentielle aux USA : Akon, conseiller du candidat Brock Pierce

11/10/2020

Présidentielle aux...

L'artiste et crypto entrepreneur Akon, deux fois...
Liban : 4 morts dans  l’explosion d’un entrepôt de carburant

11/10/2020

Liban :...

Encore une explosion qui frappe le Liban....
La France fait une incroyable demande à Guillaume Soro

11/10/2020

La France...

  L'Elysée vient de remettre l'ancien président...
Singapour va payer ses citoyens pour faire des bébés

11/10/2020

Singapour va...

Singapour offre un paiement unique pour encourager...
L'opposition ivoirienne appelle l'ONU au secours

11/10/2020

Meeting de...

Le Président du PDCI, Henri Konan Bédié...
Malcolm X : un de ses assassins révèle le motif du meurtre

11/10/2020

Malcolm X...

Malcolm X s’exprimait lors d’une manifestation de...

Après avoir passé une semaine sous la menace d’un mystérieux “lanceur de caca en série” qui souriait en commettant ses crimes, les citoyens de la ville de Toronto peuvent maintenant souffler, car la police a annoncé avoir arrêté le fameux suspect.

Bien que cette nouvelle semble sortie tout droit d’une comédie, c’est bel et bien la police de Toronto qui a annoncé qu’elle était à la recherche d’un homme qui était à l’origine de trois “attaques à la diarrhée” qui avaient eu lieu au cours de la dernière semaine. Dans chacun des cas, l’homme s’en était pris à des gens sans méfiance pour leur lancer un seau de “matière fécale liquéfiée” avant de prendre la fuite.

Un suspect de 23 ans a finalement été arrêté par la police et il s’agit de Samuel Opoku.

Il devrait comparaître au cours de la journée de mercredi.

L’attaque la plus récente avait eu lieu lundi soir à l’extérieur d’un immeuble de l’Université de Toronto, près de la rue College et de l’avenue University.

La police a expliqué qu’un homme s’était approché d’une femme sur le trottoir pour lui jeter dessus un seau d’excréments et prendre ensuite la fuite.

L’homme avait été décrit comme étant un homme noir dans la trentaine avec une carrure moyenne qui portait un casque jaune, une chemise bleue et des gants. Il avait laissé derrière lui son seau orange de marque Home Depot qui abritait les excréments. Le “lanceur de caca en série” avait aussi laissé son seau sur les lieux du crime lors des précédentes attaques.

Tout a débuté le 22 novembre lorsqu’un homme a jeté un seau d’excréments sur la tête d’un individu qui était installé à l’intérieur de la bibliothèque Robarts de l’Université de Toronto. La police indique qu’une femme avait aussi été attaquée de la même façon au même endroit.

Un témoin oculaire a dit à une chaîne télévisée locale qu’au début, il ne savait pas ce qu’il y avait dans le seau, mais qu’ensuite, l’odeur de matière fécale à l’état liquide est devenue rapidement perceptible: “L’odeur a frappé comme deux minutes plus tard et c’était une odeur vraiment nauséabonde. Comme sur un chantier de construction avec ces toilettes chimiques, comme une odeur très concentrée de matières fécales”.

Selon le témoin, le seau était bien rempli et il pouvait contenir jusqu’à une quantité de 20 litres: “J’ai été vraiment traumatisé, très dégoûté par cet acte très humiliant”.

Deux jours plus tard, le lanceur a de nouveau frappé à la bibliothèque de l’Université York.

C’est vers 17 heures qu’un homme est entré dans la bibliothèque avec un seau et qu’il a versé des excréments liquéfiés sur un homme assis à une table avant de s’enfuir. Les caméras de sécurité ont capturé des images du suspect, qui est décrit comme un homme noir avec une carrure moyenne.

Mais le plus bizarre dans tout cela, c’est qu’en regardant bien les images, le suspect semble afficher un grand sourire au moment d’aller commettre son crime.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire