Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’EXTENSION LA PLUS AMBITIEUSE ? Shadowlands 
12/07/2020 à 10h21 par La redaction
Chaque nouvelle extension de World of Warcraft constitue également une occasion supplémentaire de s’extasier devant l’incroyable longévité du jeu. Voilà déjà seize ans que le roi des MMORPG a débarqué et révolutionné le genre ! Si les concurrents ont été fort nombreux depuis 2004, aucun n’a vraiment réussi à devenir calife à la place du calife. Et a priori, l’arrivée de Shadowlands à l’automne prochain ne fera qu’enfoncer le clou. En effet, nous avons fait nos premiers pas en Ombreterre, et ils sont prometteurs.

World of Warcraft : ShadowlandsDans le monde de Warcraft, l’Ombreterre (ou Shadowlands en anglais) représente le royaume des défunts. Mais voilà que suite à une astuce scénaristique centrée sur le personnage de Sylvanas Coursevent, votre héros a subitement accès à ce continent pas comme les autres. En tant que joueur, c’est une première bonne nouvelle car l’Ombreterre est contrôlée par quatre congrégations distinctes, chacune d’entre elles régnant sur son propre territoire. Cela veut dire que vous allez pouvoir parcourir quatre campagnes différentes. A titre de comparaison, la dernière extension n’en proposait que deux, puisque le scénario de Battle for Azeroth mettait l’accent sur l’éternel conflit entre la Horde et l’Alliance. Dans Shadowlands, vous allez pouvoir rejoindre les Kyrians du Bastion, les Venthyrs de Revendreth, les nécro-seigneurs de Maldraxxus ou encore les faë nocturnes de Sylvarden. Nous avons mis un pied dans chaque territoire et avons constaté avec plaisir qu’ils étaient réellement très différents les uns des autres. Il n’y a qu’à comparer Le Bastion et Revendreth pour s’en convaincre définitivement. Le premier propose des décors aériens, des tons bleus et dorés, ainsi qu’une ambiance à la fois céleste et robotique, tandis que le second privilégie une atmosphère sombre, une architecture gothique, et des créatures tout droit sorties d’un film de vampires. Deux salles, deux ambiances, comme on dit au Macumba ! Quelle que soit la congrégation que vous choisirez de rejoindre, vous pourrez profiter du système de liens d’âmes qui, comme son nom l’indique, permet à deux âmes de partager une partie de leur identité et de leurs souvenirs. Concrètement, vous pourrez choisir de vous lier avec tel ou tel personnage clé, ce qui vous donnera alors accès à un arbre de talents spécifique. A vous de choisir les compétences et bonus qui vous intéressent le plus, la personnalisation de votre héros étant renforcée grâce à un sous-système supplémentaire et assez proche des reliques de Legion : les Conduits.L’arborescence du lien d’âmes comporte en effet des emplacements vides, que vous pourrez sertir avec des Conduits à récupérer lors des combats contre les boss.

L’EXTENSION LA PLUS AMBITIEUSE ? Shadowlands 

RENDEZ-VOUS EN OMBRETERRE INCONNUE

Par ailleurs, la progression dans chaque campagne permet de restaurer la grandeur perdue du sanctuaire de chaque congrégation. On peut ainsi débloquer un système de transport, un flux d’anima (ce qui permet de “réveiller” certaines zones du territoire) et une table d’aventures. Cette dernière reprend le concept de progression hors-ligne déjà vu dans les précédentes extensions, mais lui apporte une petite touche stratégique supplémentaire. Désormais il faut non seulement choisir quels aventuriers on envoie en mission, mais également leur emplacement sur une grille (tanks en première ligne, archers sur la ligne de fond, etc).. Une fois le temps d’attente imposé par la mission écoulé, la résolution automatique du combat se déroule au tour par tour, et on peut alors constater à quel point on avait placé les bons soldats aux bons endroits (ou pas). Naturellement, les plus accros pourront gérer cela depuis l’application mobile WoW Companion. Une quatrième structure permettant de restaurer les sanctuaires est également disponible, mais elle prend une forme spécifique pour chaque congrégation (Court d’ambre pour les Venthyr, Chemin de l’ascension pour les Kyrians, Usine d’abominations pour les nécro-seigneurs et Conservatoire de la Reine pour les faë nocturnes), ce qui devrait aboutir à des quêtes très différentes les unes des autres. On vérifiera tout cela lors du test, qui devrait également nous permettre de vous parler des quelques autres nouveautés de cette extension (donjon infini “Tour des Damnés” inspiré par les rogue-like, nouveaux donjons et raids, niveau maximum ramené de 120 à 60, zone de départ inédite, etc.).

World of Warcraft : Shadowlands

Notre degré d’attente
L’EXTENSION LA PLUS AMBITIEUSE ? Shadowlands 

Si Shadowlands est resté en version alpha durant ces trois derniers mois, le passage à la bêta est déjà prévu pour la semaine prochaine. Quant à la version finale, les développeurs nous promettent qu’elle verra le jour cet automne “quoi qu’il arrive”. Si on attend encore une date précise, on part tout de même plutôt confiants. Non seulement sur la capacité de Blizzard à tenir les délais, mais également, et surtout, sur la bonne teneur de Shadowlands, qui semble bien parti pour être une extension “qui compte”. La présence des quatre congrégations apportera à coup sûr un peu d’air frais, et fournira a priori suffisamment de contenu pour rassasier les plus gourmands. Tous les voyants sont au vert !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Chaque nouvelle extension de World of Warcraft constitue également une occasion supplémentaire de s’extasier devant l’incroyable longévité du jeu. Voilà déjà seize ans que le roi des MMORPG a débarqué et révolutionné le genre ! Si les concurrents ont été fort nombreux depuis 2004, aucun n’a vraiment réussi à devenir calife à la place du calife. Et a priori, l’arrivée de Shadowlands à l’automne prochain ne fera qu’enfoncer le clou. En effet, nous avons fait nos premiers pas en Ombreterre, et ils sont prometteurs.

World of Warcraft : ShadowlandsDans le monde de Warcraft, l’Ombreterre (ou Shadowlands en anglais) représente le royaume des défunts. Mais voilà que suite à une astuce scénaristique centrée sur le personnage de Sylvanas Coursevent, votre héros a subitement accès à ce continent pas comme les autres. En tant que joueur, c’est une première bonne nouvelle car l’Ombreterre est contrôlée par quatre congrégations distinctes, chacune d’entre elles régnant sur son propre territoire. Cela veut dire que vous allez pouvoir parcourir quatre campagnes différentes. A titre de comparaison, la dernière extension n’en proposait que deux, puisque le scénario de Battle for Azeroth mettait l’accent sur l’éternel conflit entre la Horde et l’Alliance. Dans Shadowlands, vous allez pouvoir rejoindre les Kyrians du Bastion, les Venthyrs de Revendreth, les nécro-seigneurs de Maldraxxus ou encore les faë nocturnes de Sylvarden. Nous avons mis un pied dans chaque territoire et avons constaté avec plaisir qu’ils étaient réellement très différents les uns des autres. Il n’y a qu’à comparer Le Bastion et Revendreth pour s’en convaincre définitivement. Le premier propose des décors aériens, des tons bleus et dorés, ainsi qu’une ambiance à la fois céleste et robotique, tandis que le second privilégie une atmosphère sombre, une architecture gothique, et des créatures tout droit sorties d’un film de vampires. Deux salles, deux ambiances, comme on dit au Macumba ! Quelle que soit la congrégation que vous choisirez de rejoindre, vous pourrez profiter du système de liens d’âmes qui, comme son nom l’indique, permet à deux âmes de partager une partie de leur identité et de leurs souvenirs. Concrètement, vous pourrez choisir de vous lier avec tel ou tel personnage clé, ce qui vous donnera alors accès à un arbre de talents spécifique. A vous de choisir les compétences et bonus qui vous intéressent le plus, la personnalisation de votre héros étant renforcée grâce à un sous-système supplémentaire et assez proche des reliques de Legion : les Conduits.L’arborescence du lien d’âmes comporte en effet des emplacements vides, que vous pourrez sertir avec des Conduits à récupérer lors des combats contre les boss.

L’EXTENSION LA PLUS AMBITIEUSE ? Shadowlands 

RENDEZ-VOUS EN OMBRETERRE INCONNUE

Par ailleurs, la progression dans chaque campagne permet de restaurer la grandeur perdue du sanctuaire de chaque congrégation. On peut ainsi débloquer un système de transport, un flux d’anima (ce qui permet de “réveiller” certaines zones du territoire) et une table d’aventures. Cette dernière reprend le concept de progression hors-ligne déjà vu dans les précédentes extensions, mais lui apporte une petite touche stratégique supplémentaire. Désormais il faut non seulement choisir quels aventuriers on envoie en mission, mais également leur emplacement sur une grille (tanks en première ligne, archers sur la ligne de fond, etc).. Une fois le temps d’attente imposé par la mission écoulé, la résolution automatique du combat se déroule au tour par tour, et on peut alors constater à quel point on avait placé les bons soldats aux bons endroits (ou pas). Naturellement, les plus accros pourront gérer cela depuis l’application mobile WoW Companion. Une quatrième structure permettant de restaurer les sanctuaires est également disponible, mais elle prend une forme spécifique pour chaque congrégation (Court d’ambre pour les Venthyr, Chemin de l’ascension pour les Kyrians, Usine d’abominations pour les nécro-seigneurs et Conservatoire de la Reine pour les faë nocturnes), ce qui devrait aboutir à des quêtes très différentes les unes des autres. On vérifiera tout cela lors du test, qui devrait également nous permettre de vous parler des quelques autres nouveautés de cette extension (donjon infini “Tour des Damnés” inspiré par les rogue-like, nouveaux donjons et raids, niveau maximum ramené de 120 à 60, zone de départ inédite, etc.).

World of Warcraft : Shadowlands

Notre degré d’attente
L’EXTENSION LA PLUS AMBITIEUSE ? Shadowlands 

Si Shadowlands est resté en version alpha durant ces trois derniers mois, le passage à la bêta est déjà prévu pour la semaine prochaine. Quant à la version finale, les développeurs nous promettent qu’elle verra le jour cet automne “quoi qu’il arrive”. Si on attend encore une date précise, on part tout de même plutôt confiants. Non seulement sur la capacité de Blizzard à tenir les délais, mais également, et surtout, sur la bonne teneur de Shadowlands, qui semble bien parti pour être une extension “qui compte”. La présence des quatre congrégations apportera à coup sûr un peu d’air frais, et fournira a priori suffisamment de contenu pour rassasier les plus gourmands. Tous les voyants sont au vert !

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire