Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
L’Espagne envoie un navire militaire récupérer les migrants bloqués depuis dix-huit jours
20/08/2019 à 22h49 par La redaction

L’Espagne a annoncé lundi, 19 août 2019, envoyer un navire militaire récupérer les migrants bloqués sur l’«Open Arms » depuis dix-huit jours.

L’information a été donnée dans un communiqué du gouvernement espagnol mardi, 20 août 2019. Le navire militaire Audaz « partira cet après-midi à 16H00 TU, naviguera pendant trois jours jusqu’à Lampedusa où il prendra en charge les personnes recueillies par l’Open Arms et les transportera jusqu’au port de Palma de Majorque dans les Baléares»

Le 8 août dernier, Malte avait refusé le débarquement du navire de l’ONG Proactiva Open Arms qui contenait environ 121 migrants à bord. Le lundi 19 août, l’Italie avait tout de même accepté d’évacuer quelques personnes.

Selon une envoyée de Rfi sur les lieux, tous les rescapés à bord sont de plus en plus fragiles psychologiquement. En effet, une personne s’est jetée ce mardi 20 août au matin, neuf autres l’ont imité un peu plus tard dans la matinée pour tenter de rejoindre Lampedusa à la nage, mais les gardes côtes sont intervenus.

Les migrants continuent d’arriver chaque jour ou presque en Sardaigne, en Sicile ou à Lampedusa, à bord de ce que les italiens appellent « les bateaux fantômes », de petites embarcations qui passent parfois inaperçues. Ces deux derniers jours, 108 personnes sont arrivées seules de la Tunisie.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 521 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

L’Espagne a annoncé lundi, 19 août 2019, envoyer un navire militaire récupérer les migrants bloqués sur l’«Open Arms » depuis dix-huit jours.

L’information a été donnée dans un communiqué du gouvernement espagnol mardi, 20 août 2019. Le navire militaire Audaz « partira cet après-midi à 16H00 TU, naviguera pendant trois jours jusqu’à Lampedusa où il prendra en charge les personnes recueillies par l’Open Arms et les transportera jusqu’au port de Palma de Majorque dans les Baléares»

Le 8 août dernier, Malte avait refusé le débarquement du navire de l’ONG Proactiva Open Arms qui contenait environ 121 migrants à bord. Le lundi 19 août, l’Italie avait tout de même accepté d’évacuer quelques personnes.

Selon une envoyée de Rfi sur les lieux, tous les rescapés à bord sont de plus en plus fragiles psychologiquement. En effet, une personne s’est jetée ce mardi 20 août au matin, neuf autres l’ont imité un peu plus tard dans la matinée pour tenter de rejoindre Lampedusa à la nage, mais les gardes côtes sont intervenus.

Les migrants continuent d’arriver chaque jour ou presque en Sardaigne, en Sicile ou à Lampedusa, à bord de ce que les italiens appellent « les bateaux fantômes », de petites embarcations qui passent parfois inaperçues. Ces deux derniers jours, 108 personnes sont arrivées seules de la Tunisie.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 521 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire