Les Togolais n’ont plus besoin d’importer du tilapia ! 

Lofty Farm est une entreprise togolaise. Elle produit des poissons sur des sites à Nangbéto et à Lomé. Ses poissons sont nourris avec des produits propres à la consommation. Les poissons bios sont donc commercialisés au Togo et attirent de plus en plus de personnes.

Une rencontre avec la presse a été organisée ce 19 novembre pour expliquer les activités de cette entreprise togolaise. Cette rencontre a permis de faire d’une pierre deux coups. L’entreprise a signé un partenariat avec l’humoriste togolais Joy la Foudre qui va jouer désormais le rôle d’ambassadeur.

II faut noter que cette entreprise locale suit la traçabilité de ce qu’elle produit. C’est environ 1000 tonnes de poissons qui sont produits chaque année pour la population togolaise. L’entreprise compte passer d’ici peu à 3000 tonnes chaque année. Et elle évite toute utilisation d’hormones pouvant dénaturer le produit et avoir des impacts négatifs sur la santé humaine. Raison de plus pour l’entreprise d’élever ses poissons dans un environnement naturel qui se trouve être le lac Nangbeto.

À lire aussi :
Un nouveau défi pour le sifflet togolais.

« Le Togo est capable de produire ses propres poissons. L’interdiction de produits importés a été faite mais des gens font venir toujours des produits de moindre qualité et les mettent dans les cartons de Lofty Farm. Nos produits sont surgelés et sans eau. Or, les importés, c’est 30% d’eau et 70% de poisson. Nous appelons la population à savoir le vrai du faux », explique Pierrot Akakpovi, PDG de Lofty Farm.

À lire aussi :
Qui est réellement Pascal Agboyibor, l’avocat togolais le plus influent au monde ?

Pour savoir si les poissons sont de bonne qualité, il est demandé à tout le monde de vérifier leur poids. Par exemple, une personne qui achète 10 kg doit exiger que les produits soient pesés même s’ils sont dégelés. Si le poids reste le même, cela veut dire que c’est du bon. Les produits de Lofty Farm sont totalement bios et gardent leur poids. Or, les poissons importés contiennent beaucoup de gels et d’eau, ce qui nuit à la santé des citoyens sur le long terme.

À lire aussi :
Les Togolais ne veulent pas de l'homosexualité

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire