Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les tensions montent entre Ouattara et son ex allié Bédié
18/08/2020 à 09h14 par La redaction

En Côte d’Ivoire, après avoir catégoriquement désigné le camp Bédié comme l’un des instigateurs majeurs des lourdes conséquences des dernières manifestations contre sa décision de briguer un troisième mandat, le président Alassane Ouattara s’est heurté à une fracassante réplique de l’adversité.

« Bédié n’est pas responsable des individus armés (qui) ont attaqué violemment des manifestants aux mains nues à Daoukro, Bonoua et Gagnoa », a répliqué ce lundi le secrétaire général en chef du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué selon Afriksur7.

En accusant l’opposition des torts causés par les dernières manifestations, le président Alassane Ouattara chercherait, aux yeux la direction du Parti démocratique de Côte d’Ivoire d’esquiver toute perspective d’inculpation quand au rôle qu’il y a pris part. C’est en fait lui qui a décidé de violer la Loi fondamentale du pays en se présentant pour un troisième mandat. C’est donc lui qui s’est attiré les défaveurs des foules et donc il devrait assister à leurs mouvements de contestation, selon l’opposition.

Pourquoi Ouattara refuse cette éventualité qui était pourtant très évidente quand on sait le pari qu’il essaie de déjouer avec la nouvelle constitution ? S’il décide de sortir les troupes armées contre les populations en furie, c’est injuste. Il devrait par conséquent assumer la responsabilité des lourdes conséquences jusque-là. On a connaissance notamment de 4 décès, plusieurs blessés et de lourdes pertes matérielles, selon le ministère ivoirien de la Sécurité.
« Il convient de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que, lors de ces différentes manifestations, des individus armés ont attaqué violemment des manifestants aux mains nues à Daoukro, Bonoua et Gagnoa, causant ainsi la mort de trois (3) personnes », a rappelé le secrétaire du plus vieux parti de Côte d’Ivoire.

La décision du président Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat est pour beaucoup une atteinte à la Loi fondamentale du pays. Juristes, historiens, leaders d’opinion et politiques… plusieurs connaisseurs de l’acte politique de la Côte d’Ivoire s’alignent sur cette opinion.
Lida Kouassi, un ancien ministre de la défense sous Gbagbo qualifie l’actualité socio-politique du pays comme une erreur. « La Côte d’Ivoire n’en finit pas d’étonner le monde », s’est-il désolé ce lundi.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Togo :  Un homme retrouvé mort à Dapaong

22/11/2020

Togo : ...

Les habitants de la ville de Dapaong...
Série «Infidèles» : L’ONG saisit à nouveau le CNRA concernant les dérives verbales...

22/11/2020

Série «Infidèles»...

Mame Mactar Guèye, président de l’ONG Jamra,...
Présidentielle aux Etats-Unis: Voici pourquoi Vladimir Poutine n'a pas encore félicité Joe Biden

22/11/2020

Présidentielle aux...

La victoire de Joe Biden à la présidentielle américaine...
Wally Seck et son fils se baladent, dansent dans les rues de New York (Vidéo)

22/11/2020

Wally Seck...

  Wally Seck est bien une star...
Robert Lewandowski honoré par les supporters polonais

22/11/2020

Robert Lewandowski...

Robert Lewandowski honoré par les supporters polonais...
France/ L’Avocat de Ouattara en colère contre Macron et son ministre de l’Intérieur

22/11/2020

France/ L’Avocat...

L’Avocat d’Alassane Ouattara, Me Jean-Pierre Mignard n’est...
Décès de Sidy Diallo: quand l’hommage de Fernand Dédeh se transforme en cassement de « papots »

22/11/2020

Décès de...

Après le décès de Sidy Diallo, Fernand...
Mamadou Touré, Ministre de la Jeunesse: “Si Gbagbo vient, Affi ne peut plus être président du FPI”

22/11/2020

Mamadou Touré,...

Ministre de la Jeunesse et de la...
Bénin : des agents EBOMAF sans salaire depuis 7 mois

22/11/2020

Bénin :...

L’heure est grave. Des travailleurs de l'entreprise...
Augustin Sidy Diallo est décédé.

22/11/2020

Augustin Sidy...

Augustin Sidy Diallo est décédé. Le président...
Après le soutien de Macron à Ouattara, quelle stratégie réelle pour Bédié pour la poursuite de la lutte ?

22/11/2020

Après le...

L’opposition ivoirienne avec Bédié semble tétanisée par...
Extradition : Soro répond, « ne m’arrivera que ce que Dieu aura permis. Pour l’heure continuons notre combat »

22/11/2020

Extradition :...

Guillaume Soro se prononce sur son extradition...
Yamoussoukro : 8 élèves du CAFOP enlevés par des Forces de l’ordre

22/11/2020

Yamoussoukro :...

Selon Théodore Zadi, huit élèves du Cafop...
Nigeria : un mort et plusieurs personnes enlevées dans l’Etat de Kaduna

22/11/2020

Nigeria :...

Des individus non identifiés ont attaqué une...
Moussa Tchangari de la société civile au Niger : « l’interview de Macron est une insulte à notre intelligence collective »

22/11/2020

Moussa Tchangari...

Moussa Tchangari se prononce sur l’interview du...
Le chef de la Banque mondiale salue les progrès du G20 en matière d’allègement de la dette

22/11/2020

Le chef...

ACTUALITES WASHINGTON, 21 novembre 2020 (Yeclo avec...
Présidentielle au Burkina Faso : ouverture des bureaux de vote ce 22 novembre

22/11/2020

Présidentielle au...

Présidentielle au Burkina Faso: ce dimanche 22...
Selon Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro/ Alassane Ouattara développe un cancer de la gorge

22/11/2020

Selon Franklin...

Le dépit des partisans de Guillaume Soro...
Sénégal : des centaines de pêcheurs touchés par une mystérieuse infection

22/11/2020

Sénégal :...

Depuis quelques jours, plus de 300 pêcheurs...
Présidentielle américaine : le recomptage des voix en Géorgie confirme la victoire de Joe Biden

22/11/2020

Présidentielle américaine...

La victoire de Joe Biden a récemment...

En Côte d’Ivoire, après avoir catégoriquement désigné le camp Bédié comme l’un des instigateurs majeurs des lourdes conséquences des dernières manifestations contre sa décision de briguer un troisième mandat, le président Alassane Ouattara s’est heurté à une fracassante réplique de l’adversité.

« Bédié n’est pas responsable des individus armés (qui) ont attaqué violemment des manifestants aux mains nues à Daoukro, Bonoua et Gagnoa », a répliqué ce lundi le secrétaire général en chef du PDCI-RDA, Maurice Kakou Guikahué selon Afriksur7.

En accusant l’opposition des torts causés par les dernières manifestations, le président Alassane Ouattara chercherait, aux yeux la direction du Parti démocratique de Côte d’Ivoire d’esquiver toute perspective d’inculpation quand au rôle qu’il y a pris part. C’est en fait lui qui a décidé de violer la Loi fondamentale du pays en se présentant pour un troisième mandat. C’est donc lui qui s’est attiré les défaveurs des foules et donc il devrait assister à leurs mouvements de contestation, selon l’opposition.

Pourquoi Ouattara refuse cette éventualité qui était pourtant très évidente quand on sait le pari qu’il essaie de déjouer avec la nouvelle constitution ? S’il décide de sortir les troupes armées contre les populations en furie, c’est injuste. Il devrait par conséquent assumer la responsabilité des lourdes conséquences jusque-là. On a connaissance notamment de 4 décès, plusieurs blessés et de lourdes pertes matérielles, selon le ministère ivoirien de la Sécurité.
« Il convient de porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que, lors de ces différentes manifestations, des individus armés ont attaqué violemment des manifestants aux mains nues à Daoukro, Bonoua et Gagnoa, causant ainsi la mort de trois (3) personnes », a rappelé le secrétaire du plus vieux parti de Côte d’Ivoire.

La décision du président Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat est pour beaucoup une atteinte à la Loi fondamentale du pays. Juristes, historiens, leaders d’opinion et politiques… plusieurs connaisseurs de l’acte politique de la Côte d’Ivoire s’alignent sur cette opinion.
Lida Kouassi, un ancien ministre de la défense sous Gbagbo qualifie l’actualité socio-politique du pays comme une erreur. « La Côte d’Ivoire n’en finit pas d’étonner le monde », s’est-il désolé ce lundi.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire