Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les taxi-motos de Lagos refusent de quitter les rues
01/02/2020 à 22h30 par La redaction

Les taxi-motos de Lagos refusent de quitter les rues. Les exploitants et conducteurs de taxis-motos et de tricycles de la plus grande ville du Nigeria, protestent contre une interdiction de l’État de Lagos qui entrera en vigueur samedi.

Le gouvernement de l’État de Lagos a déclaré que cette interdiction était nécessaire en raison des décès et des troubles causés par les taxis-motos, localement appelés “okadas”, et les taxis-tricycles motorisés, connus sous le nom de “keke napeps”.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

L’interdiction des moyens de transport les plus courants de la ville sera appliquée sur tous les grands axes routiers et ponts.

Le fonctionnaire municipal Gbenga Omotoso a été cité mardi par les médias locaux comme ayant déclaré que les motos ne seront pas autorisées dans ces zones de la ville : Ikeja, Lagos Mainland, Lagos Island, Apapa, Surulere et Eti Osa.

Une déclaration de l’État de Lagos, vendredi, a indiqué que l’interdiction visait également à pousser les jeunes à trouver de meilleurs emplois car l'”Okada n’est pas une activité durable”.

“Nos jeunes n’apprennent plus les métiers dont nous étions autrefois fiers – couture, maçonnerie, imprimerie, peinture et autres. Aujourd’hui, nous faisons venir des artisans des pays voisins”, a-t-il déclaré.

Beaucoup de conducteurs de motos-taxis ne respectent pas les règles de sécurité cependant l’activité est en plein essor.

De nombreuses applications téléphoniques ont vu le jour ces derniers mois, employant des milliers de chauffeurs et les formant aux consignes basiques de sécurité.

Ces deux moyens de transport sont utilisés par des millions de personnes, parmi les plus pauvres, et emploient des dizaines de milliers de jeunes dont certains n’ont pas eu la chance d’aller à l’école.

L’interdiction des moyens de transport les plus courants de la ville sera appliquée sur tous les grands axes routiers et ponts.

Le fonctionnaire municipal Gbenga Omotoso a été cité mardi par les médias locaux comme ayant déclaré que les motos ne seront pas autorisées dans ces zones de la ville : Ikeja, Lagos Mainland, Lagos Island, Apapa, Surulere et Eti Osa.

Une déclaration de l’État de Lagos, vendredi, a indiqué que l’interdiction visait également à pousser les jeunes à trouver de meilleurs emplois car l'”Okada n’est pas une activité durable”.

“Nos jeunes n’apprennent plus les métiers dont nous étions autrefois fiers – couture, maçonnerie, imprimerie, peinture et autres. Aujourd’hui, nous faisons venir des artisans des pays voisins”, a-t-il déclaré.

 

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de www.bbc.com.

Charger le contenu

BBC

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les taxi-motos de Lagos refusent de quitter les rues. Les exploitants et conducteurs de taxis-motos et de tricycles de la plus grande ville du Nigeria, protestent contre une interdiction de l’État de Lagos qui entrera en vigueur samedi.

Le gouvernement de l’État de Lagos a déclaré que cette interdiction était nécessaire en raison des décès et des troubles causés par les taxis-motos, localement appelés “okadas”, et les taxis-tricycles motorisés, connus sous le nom de “keke napeps”.

Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

L’interdiction des moyens de transport les plus courants de la ville sera appliquée sur tous les grands axes routiers et ponts.

Le fonctionnaire municipal Gbenga Omotoso a été cité mardi par les médias locaux comme ayant déclaré que les motos ne seront pas autorisées dans ces zones de la ville : Ikeja, Lagos Mainland, Lagos Island, Apapa, Surulere et Eti Osa.

Une déclaration de l’État de Lagos, vendredi, a indiqué que l’interdiction visait également à pousser les jeunes à trouver de meilleurs emplois car l'”Okada n’est pas une activité durable”.

“Nos jeunes n’apprennent plus les métiers dont nous étions autrefois fiers – couture, maçonnerie, imprimerie, peinture et autres. Aujourd’hui, nous faisons venir des artisans des pays voisins”, a-t-il déclaré.

Beaucoup de conducteurs de motos-taxis ne respectent pas les règles de sécurité cependant l’activité est en plein essor.

De nombreuses applications téléphoniques ont vu le jour ces derniers mois, employant des milliers de chauffeurs et les formant aux consignes basiques de sécurité.

Ces deux moyens de transport sont utilisés par des millions de personnes, parmi les plus pauvres, et emploient des dizaines de milliers de jeunes dont certains n’ont pas eu la chance d’aller à l’école.

L’interdiction des moyens de transport les plus courants de la ville sera appliquée sur tous les grands axes routiers et ponts.

Le fonctionnaire municipal Gbenga Omotoso a été cité mardi par les médias locaux comme ayant déclaré que les motos ne seront pas autorisées dans ces zones de la ville : Ikeja, Lagos Mainland, Lagos Island, Apapa, Surulere et Eti Osa.

Une déclaration de l’État de Lagos, vendredi, a indiqué que l’interdiction visait également à pousser les jeunes à trouver de meilleurs emplois car l'”Okada n’est pas une activité durable”.

“Nos jeunes n’apprennent plus les métiers dont nous étions autrefois fiers – couture, maçonnerie, imprimerie, peinture et autres. Aujourd’hui, nous faisons venir des artisans des pays voisins”, a-t-il déclaré.

 

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de www.bbc.com.

Charger le contenu

BBC

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire