« Les Sud-africains ne sont pas racistes » selon leur président Cyril Ramaphosa


Video player

Les Sud-africains sont-ils racistes ?  Posez cette question au président sud-africain, Cyril Ramaphosa. Il vous dira non même les yeux fermés. En tout cas, c’est ce qu’il a fait savoir lors de sa récente visite au Zimbabwe. Il assistait samedi 14 septembre aux funérailles de l’ancien président Robert Mugabe.

L’actuel président de la RSA n’a pas manqué de condamner ces actes qui ne renforcent pas la cohésion au sein du continent. « Ce qui s’est passé en Afrique du Sud va à l’encontre du principe d’unité du peuple africain pour qui le président Mugabe, Nelson Mandela (…) se sont battus », tente-il d’expliquer après s’être fait huer par la foule.

« Je me tiens ici devant vous (…) pour vous dire que nous travaillons très dur pour encourager notre peuple à accueillir toutes les populations des pays africains », a-t-il poursuivi, « les Sud-Africains ne sont pas xénophobes, ils n’ont rien contre les citoyens des autres pays », insiste-t-il.

Première puissance industrielle du continent, l’Afrique du Sud accueille des millions de migrants en quête de paix ou de mieux-être. Régulièrement, ces derniers font l’objet de discrimination. Plus loin, ils sont massacrés, torturés et tués publiquement. Devant ce désastre, le président Ramaphosa a affirmé que seul un étranger a perdu la vie. Il estime qu’une dizaine de sud-africains ont connu la mort dans cette situation.

Lire aussi : Paul Kagamé : L’Afrique du sud doit être retirée de l’Union Africaine

Cette position ne plait pas du tout au président rwandais, Paul Kagamé. Il plaide pour que l’Afrique du sud soit retirée de toutes les organisations régionales. Selon lui, la légèreté et la  gestion chaotique de cette crise xénophobe ne sont pas à tolérer.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire