Les réfugiés congolais en Ouganda ont peur de retourner dans leurs villages


Video player

 

Les civils du nord-est de la RDC paient un lourd tribut de la guerre. Selon l’ONU, 10 000 personnes ont quitté le pays pour l’Ouganda et 36 000 ont été déplacées à l’intérieur du pays.

Après que des combats entre l’armée nationale congolaise et les rebelles du M23 ont éclaté plus tôt dans l’est de la RDC, des milliers de civils ont fui vers l’Ouganda voisin.

Aujourd’hui, Kinshasa leur demande de regagner leurs villages mais les gens sont réticents craignant pour leur vie. Selon le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, environ 10 000 personnes ont déjà traversé la frontière.

Il y a quelques jours, les rebelles se sont retirés des positions prises sur la route menant de Goma, la capitale du Nord-Kivu, à Bunagana, à la frontière ougandaise. C’est près de Bunagana qu’un hélicoptère de l’ONU s’est écrasé mardi pour des raisons encore inconnues, tuant huit Casques bleus.

De nombreux autres civils qui n’ont pas quitté le pays se sont précipités à Rutshuru, où ils ont trouvé un abri précaire dans des écoles ou des églises. « Les rebelles sont toujours dans nos villages, c’est trop compliqué de rentrer parce qu’on ne peut pas vivre ensemble, il peut y avoir d’autres affrontements et nous serons des victimes », raconte Bibwesho, déplacé à Rutshuru.

En plus des 10 000 réfugiés déjà en Ouganda, selon l’ONU, environ 36 000 civils ont été déplacés à l’intérieur de la RDC.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Les réfugiés congolais en Ouganda ont peur de retourner dans leurs villages Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire