Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
 » Les ping calls », fraude internationale massive des appels téléphoniques
05/02/2020 à 17h51 par Fabrice Agblemagnon

Les « ping calls », ces appels téléphoniques en absence qui cachent une fraude internationale massive

Ces appels semblant provenir de numéros étrangers, et que des milliers de victimes rappellent malgré les risques, perdurent en raison de la complexité du réseau téléphonique mondial.

Ils arrivent du Malawi, de Tunisie, de Cuba ou du Mali… ces appels en absence de numéros étrangers inconnus se comptent par centaines de milliers sur les téléphones des Français. Ils sont la face émergée et la première étape d’une fraude, ancienne et efficace, à laquelle n’a pas encore été trouvé de parade. Ces appels manqués, d’une sonnerie seulement, ont un nom : les ping calls . Egalement connus sous le terme d’arnaque wangiri (« un appel et raccroche », en japonais ) , ils sont censés inciter le destinataire à rappeler le numéro qui s’affiche sur son écran. Si ce dernier le fait, il sera facturé — alors que l’appel n’était rien d’autre qu’une arnaque. Des exemples de « ping calls » sur le téléphone d'un abonné français. « LE MONDE » Comment fonctionnent les ping calls ? Tout commence lorsqu’un indélicat — le cerveau de la fraude ou un de ses complices — passe des centaines de milliers d’appels très brefs. Cela ne lui coûte rien : en téléphonie, un appel n’est facturé que lorsqu’il est décroché. Pour cela, il peut pirater le serveur téléphonique d’une entreprise ou utiliser des logiciels spécialisés. Il est très facile pour le pirate de faire apparaître le numéro de son choix sur les téléphones qu’il appelle : il va donc choisir le numéro qu’il espère faire rappeler à ses victimes, et qui va lui faire gagner de l’argent. Les opérateurs de transit sont environ un millier dans le monde Pour comprendre comment, il faut se pencher sur les arcanes des appels internationaux. Entre l’opérateur de l’appelant et celui de l’appelé se situent plusieurs opérateurs dits « de transit », dont l’activité consiste à acheminer les appels. Ils sont environ un millier dans le monde, et tous ne sont pas fréquentables. Chaque opérateur de transit promet d’acheminer les appels vers une destination et pour un prix annoncé. Il peut ensuite « sous-traiter » l’acheminement de l’appel à un autre opérateur de transit, pour un prix moindre. Et ainsi de suite : chaque appel international peut emprunter jusqu’à une dizaine d’intermédiaires. Chaque maillon de la chaîne récupère une portion de ce que l’appelant acquitte pour passer son appel. C’est dans cette chaîne que s’insère l’opérateur de transit frauduleux. Ce dernier fait à ses pairs une promesse : il affirme pouvoir acheminer les appels vers des numéros de pays où il coûte cher de téléphoner — le Malawi, les îles Marshall ou le Congo, par exemple. Il propose un tarif intéressant qui va inciter les opérateurs à lui envoyer les communications destinées à ces numéros. Ces derniers peuvent appartenir à un opérateur de téléphonie complice, mais aussi à des particuliers et des entreprises qui ne soupçonnent pas leur présence involontaire dans cette fraude.

Source : le Monde

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 379 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

CHAN 2021: Voici la situation dans le groupe du Togo

19/01/2021

CHAN 2021:...

La sélection A' marocaine, le tenant du...
Victoire Biaku : La chanteuse n'est plus célibataire

19/01/2021

Victoire Biaku...

Victoire Biaku n'est plus à présenter. Passée...
Kenya : un pasteur enceinte ses deux filles

19/01/2021

Kenya :...

John Gichira, un pasteur âgé de 51...
Togo : un œuf coûte 150 F l'unité en ce mois de janvier

19/01/2021

Togo :...

Souvent considéré comme  la protéine animale la...
Côte d'Ivoire: Serey Dié « Ma page Facebook a été piraté, je n'ai plus le contrôle»

19/01/2021

Côte d’Ivoire:...

  L'ivoirien Serey Dié Geoffroy est un...
Togo : La taxe des véhicules à moteur entre en vigueur (photo)

19/01/2021

Togo :...

Deux ans après la première mise à...
Mercato: Mandzukic s'engage avec AC Milan

19/01/2021

Mercato: Mandzukic...

Comme annoncé sur les réseaux sociaux, les...
Tournoi UFOA-B U17: La Côte d'Ivoire remporte le trophée en battant le Nigéria en finale

19/01/2021

Tournoi UFOA-B...

Le tournoi de l'union des fédérations de...
Mali : 03 présumés terroristes interpelés

19/01/2021

Mali :...

Trois (03) terroristes viennent d’être interpelés dans...
Détournement de 200 milliards : Zénab N. perd son procès

19/01/2021

Détournement de...

La ministre Zénab Nabaya Dramé citée dans...
Ghana : le vice-président offre une bourse d’étude à étudiante vendeuse d’eau

19/01/2021

Ghana : le...

Dr Alhaji Mahamudu Bawumia, le vice-président de...
« Diary Sow a la bouche ligotée, attachée sur une chaise »

19/01/2021

« Diary Sow...

« Diary Sow a la bouche ligotée, attachée...
France : à 92 ans, Jean-Marie Le Pen se marie religieusement en secret

19/01/2021

France :...

  L'amour n'a pas d'âge, dit-on. Et...
USA : Kamala Harris, la vice-présidente élue démissionne du sénat

19/01/2021

USA : Kamala Harris,...

Après la victoire du camp des démocrates...
Actualités du jour sur Doingbuzz: Lundi le 18 Janvier 2021

18/01/2021

Actualités du...

Nous vous proposons un condensé des articles...
togbui zewouto

18/01/2021

Togbui Zewouto...

Il est temps pour l'Afrique de se...
allaiter

18/01/2021

Elle quitte...

L'amour ne rend apparemment pas qu'aveugle, il...
Disparition de la Sénégalaise Diary Sow, voici ce que révèle l’historique de ses recherches internet

18/01/2021

Disparition de...

La peur gagne les cœurs avec cette...
Angleterre: Ryan Giggs fait une vibrante révélation sur Cristiano Ronaldo

18/01/2021

Angleterre: Ryan...

Dans une interview sur Bien Sport, l'ancien...
CHAN 2021: Maroc - Togo: Forces et faiblesses des éperviers

18/01/2021

CHAN 2021:...

L'équipe locale togolaise entre en lice ce...

Les « ping calls », ces appels téléphoniques en absence qui cachent une fraude internationale massive

Ces appels semblant provenir de numéros étrangers, et que des milliers de victimes rappellent malgré les risques, perdurent en raison de la complexité du réseau téléphonique mondial.

Ils arrivent du Malawi, de Tunisie, de Cuba ou du Mali… ces appels en absence de numéros étrangers inconnus se comptent par centaines de milliers sur les téléphones des Français. Ils sont la face émergée et la première étape d’une fraude, ancienne et efficace, à laquelle n’a pas encore été trouvé de parade. Ces appels manqués, d’une sonnerie seulement, ont un nom : les ping calls . Egalement connus sous le terme d’arnaque wangiri (« un appel et raccroche », en japonais ) , ils sont censés inciter le destinataire à rappeler le numéro qui s’affiche sur son écran. Si ce dernier le fait, il sera facturé — alors que l’appel n’était rien d’autre qu’une arnaque. Des exemples de « ping calls » sur le téléphone d'un abonné français. « LE MONDE » Comment fonctionnent les ping calls ? Tout commence lorsqu’un indélicat — le cerveau de la fraude ou un de ses complices — passe des centaines de milliers d’appels très brefs. Cela ne lui coûte rien : en téléphonie, un appel n’est facturé que lorsqu’il est décroché. Pour cela, il peut pirater le serveur téléphonique d’une entreprise ou utiliser des logiciels spécialisés. Il est très facile pour le pirate de faire apparaître le numéro de son choix sur les téléphones qu’il appelle : il va donc choisir le numéro qu’il espère faire rappeler à ses victimes, et qui va lui faire gagner de l’argent. Les opérateurs de transit sont environ un millier dans le monde Pour comprendre comment, il faut se pencher sur les arcanes des appels internationaux. Entre l’opérateur de l’appelant et celui de l’appelé se situent plusieurs opérateurs dits « de transit », dont l’activité consiste à acheminer les appels. Ils sont environ un millier dans le monde, et tous ne sont pas fréquentables. Chaque opérateur de transit promet d’acheminer les appels vers une destination et pour un prix annoncé. Il peut ensuite « sous-traiter » l’acheminement de l’appel à un autre opérateur de transit, pour un prix moindre. Et ainsi de suite : chaque appel international peut emprunter jusqu’à une dizaine d’intermédiaires. Chaque maillon de la chaîne récupère une portion de ce que l’appelant acquitte pour passer son appel. C’est dans cette chaîne que s’insère l’opérateur de transit frauduleux. Ce dernier fait à ses pairs une promesse : il affirme pouvoir acheminer les appels vers des numéros de pays où il coûte cher de téléphoner — le Malawi, les îles Marshall ou le Congo, par exemple. Il propose un tarif intéressant qui va inciter les opérateurs à lui envoyer les communications destinées à ces numéros. Ces derniers peuvent appartenir à un opérateur de téléphonie complice, mais aussi à des particuliers et des entreprises qui ne soupçonnent pas leur présence involontaire dans cette fraude.

Source : le Monde

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 379 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire