Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
“LES NOIRS SONT PLUS RACISTES QUE LES BLANCS” DIXIT LE MILLIARDAIRE BERNIE ECCLESTONE…HAMILTON LUI RÉPOND
28/06/2020 à 20h46 par La redaction

Bernie Ecclestone, patron milliardaire de Formule 1, s’est prononcé sur le racisme dans le sport et a affirmé de manière étonnante que “dans de nombreux cas, les Noirs sont plus racistes que les Blancs”, et d’ajouter qu’il n’en avait aucune preuve mais qu’il l’avait constaté au fil des ans à travers le monde.

Ecclestone a émis ces commentaires alors qu’il répondait à une question concernant la décision du champion du monde, Lewis Hamilton, de mettre sur pied un comité afin de favoriser la diversité culturelle et ethnique dans le sport automobile, avant d’ajouter que cette initiative n’aurait aucun effet sur l’avenir de la discipline.

Il est allé jusqu’à affirmer que changer les attitudes envers la race ne se ferait pas “facilement”, condamnant le démantèlement des statues des figures de la traite négrière – une décision prise par Hamilton lorsque la statue d’Edward Colston a été démolie à Bristol.

Bernie Ecclestone est reconnu pour avoir transformé la Formule 1 en une entreprise mondiale d’un milliard de dollars avec des courses aux quatre coins du monde, mais comme de nombreuses organisations, le sport qu’il a aidé à créer a été examiné de près après la mort de George Floyd.

La F1 a rapidement dénoncé les propos d’Ecclestone, et rappelé que le milliardaire âgé de 89 ans n’avait plus aucun intérêt dans la série reine du sport automobile.

« À un moment de l’histoire où l’unité est nécessaire pour lutter contre le racisme et les inégalités sociales, nous sommes totalement en désaccord avec les commentaires de Bernie Ecclestone, qui n’ont pas leur place dans la Formule 1 ou la société », pouvait-on lire dans le communiqué.

Dans une interview accordée à CNN, l’homme de 89 ans a exprimé son opinion sur le fait que la lutte pour l’égalité en F1 n’a jamais été prise au sérieux car l’accent est trop mis sur “les courses gagnantes et les résultats des sponsors”.

Les commentaires controversés d’Ecclestone surviennent alors que la superstar britannique Lewis Hamilton, avait précédemment déclaré ressentir “tellement de colère, de tristesse et d’incrédulité” après la mort de George Floyd. Le sextuple champion du monde, 35 ans, a soutenu publiquement le mouvement «Black Lives Matter». Il a mis en place un comité pour aider le sport automobile à attirer plus de jeunes issus de milieux noirs.

L’actuel champion de Formule 1 Lewis Hamilton a condamné les déclarations «ignorantes» sur le racisme de l’ancien patron de la Formule 1 Bernie Ecclestone.

«Bon sang, je ne sais même pas par où commencer», a déclaré Hamilton qui a jugé que les commentaires d’Ecclestone «ignorants et sans éducation» ont «souligné exactement» ce qui ne va pas.

«Il est maintenant parfaitement logique que rien n’ait été dit ou fait pour rendre notre sport plus diversifié. Ou pour lutter contre les abus racistes que j’ai rencontrés au cours de ma carrière», a déclaré le Britannique sur Instagram. «Si quelqu’un qui a dirigé ce sport pendant des décennies a un tel manque de compréhension des problèmes profondément enracinés auxquels nous, les Noirs, sommes confrontés au quotidien, comment pouvons-nous attendre de tous ceux qui travaillent sous ses ordres qu’ils le comprennent. Cela commence au sommet».

«Ces déclarations n’ont pas leur place dans une société qui recherche l’unité», ont déclaré plus tôt les dirigeants de la Formule 1. «Nous ne soutenons en aucune façon les déclarations d’Ecclestone. Nous soulignons également qu’il n’a joué aucun rôle dans notre organisation depuis 2017».

Ecclestone répond à Hamilton

Réagissant aux commentaires de Lewis Hamilton, Ecclestone, 89 ans, a insisté sur le fait qu’il n’était pas raciste, avant d’indiquer que le racisme n’est pas un problème de société.

Il a ensuite tenté de discréditer les protestations contre les brutalités policières, et a affirmé qu’il est “soudainement à la mode de parler de diversité”.

Ecclestone a déclaré : “Je ne suis pas anti-Noir. Bien au contraire. J’ai toujours été très favorable à la diversité”.

“En fait, le père de Lewis [Hamilton] voulait se lancer en affaires avec moi. Il fabriquait de belles machines à ramer. Je n’y aurais même pas pensé si j’avais été anti-noir. Si le projet avait été bon, je l’aurais fait”.

“Au fil des ans, j’ai rencontré beaucoup de Blancs que je n’aimais pas, mais jamais un Noir que je n’aimais pas”.

“J’ai été agressé plusieurs fois, dont une fois par trois Noirs. J’ai fini à l’hôpital, mais même après cela, je n’ai jamais été contre quelqu’un qui était noir.”

“Je ne considère pas Lewis comme un Noir ou quoi que ce soit d’autre. Il est juste Lewis pour moi.”

“Si un Noir ou un Blanc se voit refuser un emploi, il faut se demander pourquoi. Est-ce à cause de la couleur de leur peau ou parce qu’ils n’étaient pas à la hauteur ? C’est ce que j’ai dit.”

“Et puis les gens participent à ces marches, organisées par des quasi-marxistes qui veulent faire tomber la police, ce qui serait un désastre pour le pays. Si vous demandiez à la plupart d’entre eux à propos de quoi exactement ils protestaient, ils ne le sauraient probablement pas.”

Ecclestone a ensuite comparé les difficultés d’être noir à celles d’être petit, et a affirmé que les Noirs doivent apprendre à y faire face de la même manière que lui. “Ce n’est pas ma faute si je suis blanc, ou si je suis un peu plus petit que le voisin. A l’école, on m’appelait Titch (petite personne, NDLR). J’ai réalisé que je devais faire quelque chose. Les Noirs doivent se prendre en charge.”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Bernie Ecclestone, patron milliardaire de Formule 1, s’est prononcé sur le racisme dans le sport et a affirmé de manière étonnante que “dans de nombreux cas, les Noirs sont plus racistes que les Blancs”, et d’ajouter qu’il n’en avait aucune preuve mais qu’il l’avait constaté au fil des ans à travers le monde.

Ecclestone a émis ces commentaires alors qu’il répondait à une question concernant la décision du champion du monde, Lewis Hamilton, de mettre sur pied un comité afin de favoriser la diversité culturelle et ethnique dans le sport automobile, avant d’ajouter que cette initiative n’aurait aucun effet sur l’avenir de la discipline.

Il est allé jusqu’à affirmer que changer les attitudes envers la race ne se ferait pas “facilement”, condamnant le démantèlement des statues des figures de la traite négrière – une décision prise par Hamilton lorsque la statue d’Edward Colston a été démolie à Bristol.

Bernie Ecclestone est reconnu pour avoir transformé la Formule 1 en une entreprise mondiale d’un milliard de dollars avec des courses aux quatre coins du monde, mais comme de nombreuses organisations, le sport qu’il a aidé à créer a été examiné de près après la mort de George Floyd.

La F1 a rapidement dénoncé les propos d’Ecclestone, et rappelé que le milliardaire âgé de 89 ans n’avait plus aucun intérêt dans la série reine du sport automobile.

« À un moment de l’histoire où l’unité est nécessaire pour lutter contre le racisme et les inégalités sociales, nous sommes totalement en désaccord avec les commentaires de Bernie Ecclestone, qui n’ont pas leur place dans la Formule 1 ou la société », pouvait-on lire dans le communiqué.

Dans une interview accordée à CNN, l’homme de 89 ans a exprimé son opinion sur le fait que la lutte pour l’égalité en F1 n’a jamais été prise au sérieux car l’accent est trop mis sur “les courses gagnantes et les résultats des sponsors”.

Les commentaires controversés d’Ecclestone surviennent alors que la superstar britannique Lewis Hamilton, avait précédemment déclaré ressentir “tellement de colère, de tristesse et d’incrédulité” après la mort de George Floyd. Le sextuple champion du monde, 35 ans, a soutenu publiquement le mouvement «Black Lives Matter». Il a mis en place un comité pour aider le sport automobile à attirer plus de jeunes issus de milieux noirs.

L’actuel champion de Formule 1 Lewis Hamilton a condamné les déclarations «ignorantes» sur le racisme de l’ancien patron de la Formule 1 Bernie Ecclestone.

«Bon sang, je ne sais même pas par où commencer», a déclaré Hamilton qui a jugé que les commentaires d’Ecclestone «ignorants et sans éducation» ont «souligné exactement» ce qui ne va pas.

«Il est maintenant parfaitement logique que rien n’ait été dit ou fait pour rendre notre sport plus diversifié. Ou pour lutter contre les abus racistes que j’ai rencontrés au cours de ma carrière», a déclaré le Britannique sur Instagram. «Si quelqu’un qui a dirigé ce sport pendant des décennies a un tel manque de compréhension des problèmes profondément enracinés auxquels nous, les Noirs, sommes confrontés au quotidien, comment pouvons-nous attendre de tous ceux qui travaillent sous ses ordres qu’ils le comprennent. Cela commence au sommet».

«Ces déclarations n’ont pas leur place dans une société qui recherche l’unité», ont déclaré plus tôt les dirigeants de la Formule 1. «Nous ne soutenons en aucune façon les déclarations d’Ecclestone. Nous soulignons également qu’il n’a joué aucun rôle dans notre organisation depuis 2017».

Ecclestone répond à Hamilton

Réagissant aux commentaires de Lewis Hamilton, Ecclestone, 89 ans, a insisté sur le fait qu’il n’était pas raciste, avant d’indiquer que le racisme n’est pas un problème de société.

Il a ensuite tenté de discréditer les protestations contre les brutalités policières, et a affirmé qu’il est “soudainement à la mode de parler de diversité”.

Ecclestone a déclaré : “Je ne suis pas anti-Noir. Bien au contraire. J’ai toujours été très favorable à la diversité”.

“En fait, le père de Lewis [Hamilton] voulait se lancer en affaires avec moi. Il fabriquait de belles machines à ramer. Je n’y aurais même pas pensé si j’avais été anti-noir. Si le projet avait été bon, je l’aurais fait”.

“Au fil des ans, j’ai rencontré beaucoup de Blancs que je n’aimais pas, mais jamais un Noir que je n’aimais pas”.

“J’ai été agressé plusieurs fois, dont une fois par trois Noirs. J’ai fini à l’hôpital, mais même après cela, je n’ai jamais été contre quelqu’un qui était noir.”

“Je ne considère pas Lewis comme un Noir ou quoi que ce soit d’autre. Il est juste Lewis pour moi.”

“Si un Noir ou un Blanc se voit refuser un emploi, il faut se demander pourquoi. Est-ce à cause de la couleur de leur peau ou parce qu’ils n’étaient pas à la hauteur ? C’est ce que j’ai dit.”

“Et puis les gens participent à ces marches, organisées par des quasi-marxistes qui veulent faire tomber la police, ce qui serait un désastre pour le pays. Si vous demandiez à la plupart d’entre eux à propos de quoi exactement ils protestaient, ils ne le sauraient probablement pas.”

Ecclestone a ensuite comparé les difficultés d’être noir à celles d’être petit, et a affirmé que les Noirs doivent apprendre à y faire face de la même manière que lui. “Ce n’est pas ma faute si je suis blanc, ou si je suis un peu plus petit que le voisin. A l’école, on m’appelait Titch (petite personne, NDLR). J’ai réalisé que je devais faire quelque chose. Les Noirs doivent se prendre en charge.”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 495 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire