Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les militaires togolais auraient battu et fait éclater les t€sticules d’un jeune homme
15/04/2020 à 17h17 par La redaction

 

Un jeune est battu à mort dans les environs de Avédji Limousine par les hommes en uniforme, nous apprend togo-online.

Après le viol d’une fille dans la préfecture des Lacs par un militaire, la bastonnade d’une septuagénaire à Dévikinmé toujours dans les Lacs, la soldatesque de Faure Gnassingbé a battu à mort un jeune d’un peu plus de la vingtaine, dans la préfecture du Golfe.

 

 

En effet, selon la même source, alors que le jeune-homme revenait de Zanguéra, où il s’est rendu pour faire un travail, pour se rendre à son domicile sis à Adakpamé, il fut rattrapé par la nuit sur son chemin de retour. Interpellé par les forces de l’ordre dans les environs d’Avédji-Limousine, il a été roué de coups jusqu’à éclatement de ses testicules. Il rendit l’âme à la suite de cette blessure. Sa moto a été transportée par ses assassins et gardée dans les locaux du commissariat de Djidjolé.

 

 

De la nécessité du ministre de la sécurité de recadrer ces hommes. Le couvre-feu a été décrété pour lutter contre la propagation du coronavirus qui a fait en tout 3 morts jusqu’à ce jour au Togo. Si pour éviter que la population meure, on prend des mesures et que ces mesures vont donner court ax bavures policières jusqu’à engendrer des morts, alors il y a problème.

 

En tout cas, la famille de la victime ne compte pas baisser les bras. Selon les informations, elle réclame justice et interpelle les défenseurs des droits de l’homme à œuvrer pour que justice soit faite et que cette violence gratuite sur les populations cesse, une fois pour de bon.

 

Le ministre de la sécurité doit réagir et mettre ces gens en prison.

Lire aussi : La femme adepte vaudou battue par un militaire togolais lui adresse un poignant message (vidéo)

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Un jeune est battu à mort dans les environs de Avédji Limousine par les hommes en uniforme, nous apprend togo-online.

Après le viol d’une fille dans la préfecture des Lacs par un militaire, la bastonnade d’une septuagénaire à Dévikinmé toujours dans les Lacs, la soldatesque de Faure Gnassingbé a battu à mort un jeune d’un peu plus de la vingtaine, dans la préfecture du Golfe.

 

 

En effet, selon la même source, alors que le jeune-homme revenait de Zanguéra, où il s’est rendu pour faire un travail, pour se rendre à son domicile sis à Adakpamé, il fut rattrapé par la nuit sur son chemin de retour. Interpellé par les forces de l’ordre dans les environs d’Avédji-Limousine, il a été roué de coups jusqu’à éclatement de ses testicules. Il rendit l’âme à la suite de cette blessure. Sa moto a été transportée par ses assassins et gardée dans les locaux du commissariat de Djidjolé.

 

 

De la nécessité du ministre de la sécurité de recadrer ces hommes. Le couvre-feu a été décrété pour lutter contre la propagation du coronavirus qui a fait en tout 3 morts jusqu’à ce jour au Togo. Si pour éviter que la population meure, on prend des mesures et que ces mesures vont donner court ax bavures policières jusqu’à engendrer des morts, alors il y a problème.

 

En tout cas, la famille de la victime ne compte pas baisser les bras. Selon les informations, elle réclame justice et interpelle les défenseurs des droits de l’homme à œuvrer pour que justice soit faite et que cette violence gratuite sur les populations cesse, une fois pour de bon.

 

Le ministre de la sécurité doit réagir et mettre ces gens en prison.

Lire aussi : La femme adepte vaudou battue par un militaire togolais lui adresse un poignant message (vidéo)

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire