LES JEUX MOBILES DEVRAIENT ÊTRE LES GRANDS GAGNANTS DE L’ANNÉE 2020

L’industrie du jeu vidéo se porte à merveille. Sur les six premiers mois de l’année, le temps passé à jouer a explosé et les records de vente s’enchaînent. Le streaming est lui aussi un marché florissant et Twitch a par exemple obtenu d’excellents résultats. Lorsque l’on évoque la bonne santé de ce secteur, on a tendance à penser aux jeux PC et aux consoles, surtout que Microsoft et Sony s’apprêtent à lancer leurs nouveaux modèles en fin d’année.

Pour autant, on aurait tort d’oublier les jeux mobiles. Ces derniers dépassent même très largement la concurrence en termes de revenus générés. Ainsi, selon une analyse d’App Annie et IDC, ils devraient rapporter plus de 100 milliards de dollars pour l’année 2020, soit le triple des titres Nintendo Switch, Xbox One et PlayStation 4.

À lire aussi :
Awards politiques de l’année 2020 au Cameroun: Atanga Nji le ministre le plus détesté, Jean de Dieu Momo le plus comique…

Les développeurs ont su s’adapter à cette période exceptionnelle

Cela se vérifie notamment pour l’Europe où selon Sensor Tower, les dépenses pour les jeux mobiles ont augmenté de 12 % entre février et mars pour atteindre 740 millions de dollars. Les achats in-game, pour obtenir des objets virtuels ou des vies supplémentaires, sont en pleine explosion depuis le début de la pandémie selon ArsTechnica qui relaie les propos de Unity. Sur la période du confinement, 84 % d’applications supplémentaires ont été installées par rapport à l’an dernier, ce qui donne une idée du potentiel de croissance.

À lire aussi :
Bourses d’études en Autriche pour l’année 2020

Lire aussi:

Les développeurs ont également su répondre présent en cette période difficile pour tout le monde. Ainsi, ils se sont notamment adapté aux contraintes de distanciation sociale en modifiant leurs gameplays. Un jeu comme Pokemon Go, qui se pratique à l’extérieur, a même permis à ses utilisateurs de jouer plus facilement depuis chez eux.

À lire aussi :
Awards politiques de l’année 2020 au Cameroun: Atanga Nji le ministre le plus détesté, Jean de Dieu Momo le plus comique…

Dans ce contexte pourtant compliqué, une compagnie comme Epic Games n’a pas non plus hésité à débourser des budgets publicitaires de plus de 2 millions de dollars par jour en mars, avril et mai pour promouvoir son jeu Fortnite. Un budget marketing conséquent mais un pari gagnant qui lui a permis de recruter des joueurs supplémentaires.

Il faudra suivre de près ces tendances mais à court terme au moins, l’avenir des jeux mobiles semble radieux.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆