Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
LES ÉTATS-UNIS METTENT EN GARDE L’EUROPE À PROPOS D’UNE ENTREPRISE CHINOISE DOUTEUSE
30/06/2020 à 00h46 par La redaction
Les États-Unis ne sont pas uniquement en lutte contre Huawei, c’est toute la technologie chinoise que le gouvernement américain semble avoir dans le collimateur. En effet, selon le Wall Street Journal, les États-Unis feraient pression sur quelques gouvernements européens dont l’Allemagne, la Grèce et l’Italie. Ces pressions seraient exercées pour que ces pays n’utilisent pas les systèmes de contrôle des bagages, du fret et des passagers proposés par Nuctech, une entreprise chinoise.Le gouvernement américain s’inquiète sur le fait que cette société pourrait transmettre des données sensibles comme les informations sur les passagers et sur les expéditions à des espions chinois. Exactement comme dans le cas de Huawei, il n’y a aucune preuve qui vient appuyer ces propos. Depuis 2014, l’administration américaine de la sécurité des transports a pris la décision d’interdire l’accès à cette entreprise dans de nombreux aéroports du pays. Cette décision viendrait d’un rapport qui depuis aurait été classifié.

Diffamation ou accusations fondées ?

Comme Huawei, Nuctech a tenu à son droit de réponse et déclare : « les données de ses appareils n’appartiennent qu’à nos clients et ne vont en aucun cas au gouvernement chinois ». Par ailleurs, la société a également nié les accusations concernant ses soi-disant pratiques anticoncurrentielles. Selon les États-Unis, Nuctech détiendrait des parts dominantes dans l’inspection des bagages et du fret, et se permettrait d’utiliser cette position pour afficher des tarifs très bas pour noyer la concurrence. En 2010, l’Europe avait inculpé Nuctech pour dumping, mais depuis la société chinoise a ouvert une filiale en Pologne afin de respecter les prix du marché.

Quoiqu’il en soit le gouvernement, Trump ne fait pas cela dans le seul but de protéger les Européens, il y a également de gros enjeux économiques. En effet, si Nuctech disparaît de ces marchés, les États-Unis auront place libre pour y implanter ses entreprises. Il serait donc largement avantageux que Nuctech soit rapidement expulsée.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Les États-Unis ne sont pas uniquement en lutte contre Huawei, c’est toute la technologie chinoise que le gouvernement américain semble avoir dans le collimateur. En effet, selon le Wall Street Journal, les États-Unis feraient pression sur quelques gouvernements européens dont l’Allemagne, la Grèce et l’Italie. Ces pressions seraient exercées pour que ces pays n’utilisent pas les systèmes de contrôle des bagages, du fret et des passagers proposés par Nuctech, une entreprise chinoise.Le gouvernement américain s’inquiète sur le fait que cette société pourrait transmettre des données sensibles comme les informations sur les passagers et sur les expéditions à des espions chinois. Exactement comme dans le cas de Huawei, il n’y a aucune preuve qui vient appuyer ces propos. Depuis 2014, l’administration américaine de la sécurité des transports a pris la décision d’interdire l’accès à cette entreprise dans de nombreux aéroports du pays. Cette décision viendrait d’un rapport qui depuis aurait été classifié.

Diffamation ou accusations fondées ?

Comme Huawei, Nuctech a tenu à son droit de réponse et déclare : « les données de ses appareils n’appartiennent qu’à nos clients et ne vont en aucun cas au gouvernement chinois ». Par ailleurs, la société a également nié les accusations concernant ses soi-disant pratiques anticoncurrentielles. Selon les États-Unis, Nuctech détiendrait des parts dominantes dans l’inspection des bagages et du fret, et se permettrait d’utiliser cette position pour afficher des tarifs très bas pour noyer la concurrence. En 2010, l’Europe avait inculpé Nuctech pour dumping, mais depuis la société chinoise a ouvert une filiale en Pologne afin de respecter les prix du marché.

Quoiqu’il en soit le gouvernement, Trump ne fait pas cela dans le seul but de protéger les Européens, il y a également de gros enjeux économiques. En effet, si Nuctech disparaît de ces marchés, les États-Unis auront place libre pour y implanter ses entreprises. Il serait donc largement avantageux que Nuctech soit rapidement expulsée.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 541 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire