Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Les derniers mots déchirants de Nipsey Hussle après qu’on lui a tiré dessus
03/07/2019 à 12h32 par La redaction

Quelques instants avant que Nipsey Hussle ne soit abattu, le célèbre rappeur a eu un dernier échange avec son tireur présumé.

Après une brève conversation avec Eric Holder le 31 mars, Hussle a reçu plusieurs balles et coups de pied dans la tête, selon les transcriptions du grand jury, rendues publiques jeudi et obtenues par le Los Angeles Times.

Alors qu’il mourait après avoir reçu au moins 10 balles, le procureur adjoint John McKinney a déclaré à la cour que le rappeur, 33 ans, s’était tourné vers Holder, 29 ans, et lui aurait dit : « Tu m’as eu ».

Les derniers mots déchirants de Nipsey Hussle n’étaient que l’un des nombreux détails qui ont été dévoilés cette semaine à la suite des délibérations du grand jury.

Dans sa déclaration d’ouverture, M. McKinney a allégué que M. Holder et sa petite amie s’étaient rendus dans un centre commercial pour chercher de la nourriture. C’est alors que Holder aurait repéré Nipsey et qu’une conversation a commencé.

« Apparemment, la conversation avait quelque chose à voir avec le fait que [Hussle] avait dit à M. Holder qu’il était un mouchard », a déclaré McKinney.

Le procureur adjoint a expliqué que Holder a été entendu par des témoins demandant à Hussle : « Vous n’avez jamais mouchardé ? »

Holder est ensuite retourné à son véhicule avec une femme qui l’accompagnait et est partie. Pendant qu’elle conduisait, Holder aurait sorti une arme à feu et aurait dit à la femme de faire demi-tour.

Une fois au centre commercial, Holder aurait dit à la femme de s’arrêter et lui aurait dit qu’il revenait tout de suite. C’est alors que Holder s’est approché de Hussle et lui a tiré dessus plusieurs fois. Le présumé tireur s’est ensuite enfui dans le véhicule avec la femme.

Alors qu’elle s’éloignait à toute vitesse de la scène, la femme aurait demandé ce qui s’était passé. Elle prétend que Holder a menacé de la gifler si elle ne se contentait pas de conduire, selon McKinney.

La femme, qui sera un témoin clé pour l’accusation, n’a pas été identifiée par son nom. Elle aurait dit à un inspecteur de la police qu’elle avait reçu des menaces de mort après l’incident.

Elle a obtenu l’immunité en échange de son témoignage, rapporte Los Angeles Times.

Crédit photo : variety

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Quelques instants avant que Nipsey Hussle ne soit abattu, le célèbre rappeur a eu un dernier échange avec son tireur présumé.

Après une brève conversation avec Eric Holder le 31 mars, Hussle a reçu plusieurs balles et coups de pied dans la tête, selon les transcriptions du grand jury, rendues publiques jeudi et obtenues par le Los Angeles Times.

Alors qu’il mourait après avoir reçu au moins 10 balles, le procureur adjoint John McKinney a déclaré à la cour que le rappeur, 33 ans, s’était tourné vers Holder, 29 ans, et lui aurait dit : « Tu m’as eu ».

Les derniers mots déchirants de Nipsey Hussle n’étaient que l’un des nombreux détails qui ont été dévoilés cette semaine à la suite des délibérations du grand jury.

Dans sa déclaration d’ouverture, M. McKinney a allégué que M. Holder et sa petite amie s’étaient rendus dans un centre commercial pour chercher de la nourriture. C’est alors que Holder aurait repéré Nipsey et qu’une conversation a commencé.

« Apparemment, la conversation avait quelque chose à voir avec le fait que [Hussle] avait dit à M. Holder qu’il était un mouchard », a déclaré McKinney.

Le procureur adjoint a expliqué que Holder a été entendu par des témoins demandant à Hussle : « Vous n’avez jamais mouchardé ? »

Holder est ensuite retourné à son véhicule avec une femme qui l’accompagnait et est partie. Pendant qu’elle conduisait, Holder aurait sorti une arme à feu et aurait dit à la femme de faire demi-tour.

Une fois au centre commercial, Holder aurait dit à la femme de s’arrêter et lui aurait dit qu’il revenait tout de suite. C’est alors que Holder s’est approché de Hussle et lui a tiré dessus plusieurs fois. Le présumé tireur s’est ensuite enfui dans le véhicule avec la femme.

Alors qu’elle s’éloignait à toute vitesse de la scène, la femme aurait demandé ce qui s’était passé. Elle prétend que Holder a menacé de la gifler si elle ne se contentait pas de conduire, selon McKinney.

La femme, qui sera un témoin clé pour l’accusation, n’a pas été identifiée par son nom. Elle aurait dit à un inspecteur de la police qu’elle avait reçu des menaces de mort après l’incident.

Elle a obtenu l’immunité en échange de son témoignage, rapporte Los Angeles Times.

Crédit photo : variety

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire