Les consommateurs d’alcool vivraient plus longtemps que ceux qui n’en consomment pas


Video player

Cette étude américaine va en étonner plus d’un.e ! D’après des chercheurs de l’Université du Texas, les personnes qui ne boivent pas du tout d’alcool mourraient plus jeunes que celles qui en consomment.

Que cette étude ne vous fasse pas faire (ni boire) n’importe quoi ! On le sait bien, boire de l’alcool n’est pas bon en soi, il faut en boire avec modération. On ne le répètera jamais assez.

Toutefois les résultats de cette étude ont de quoi nous interpeller. Des chercheurs américains de l’Université du Texas ont montré que les gens qui ne buvaient pas du tout d’alcool mourraient plus jeunes que ceux qui en boivent avec modération.

Comment en sont-il arrivés à cette conclusion ? L’étude a été menée sur vingt années durant lesquelles 1 824 personnes ont été suivies. Dans ce panel, des gens non buveurs et des buveurs modérés. Durant ces 20 années, 69% de ceux qui ne buvaient pas d’alcool sont morts plus jeunes que les autres. Alors que parmi les gens observés qui buvaient de l’alcool, seuls 41% sont morts.

Pour autant, faut-il en conclure qu’il faut de l’alcool pour vivre plus longtemps ? Eh bien non.

Tout réside dans l’importance de la vie sociale qui augmente l’espérance de vie. Les buveurs occasionnels auraient une vie sociale plus développée que ceux qui ne boivent pas d’alcool. Donc ici, les élixirs ont davantage le rôle d’un moyen de sociabilisation. Mais rien ne vous empêche de rejoindre des amis pour boire des mocktails (cocktails sans alcool) et autre douceurs non alcoolisées.
Et évidemment, n’importe quelle activité de groupe fera aussi l’affaire.

A LIRE AUSSI:   Donatus Joseph Edafe viré du club Slovène de Gorica pour avoir enceinté la fille du Président

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire