People

Les CFD (contracts for difference) : 5 infos utiles à connaître

Les CFD contracts for difference 5 infos utiles connaître scaled
Illustration and Painting

Les CFD sont les instruments financiers les plus fluctuants et les plus spéculatifs du marché. Les investisseurs l’utilisent pour parier sur les actions, sur les indices, sur une paire de devises, etc. Tous autant qu’ils sont, ils misent sur les variations de ces actifs sous-jacents. En effet, les valeurs des actifs sous-jacents connaissent régulièrement des hausses et des baisses. En conséquence, vous pouvez enregistrer autant de pertes que de gains colossaux. C’est cela qui rend cette forme de transaction plutôt risquée et aléatoire.

Un CFD, qu’est-ce que c’est?

Le principe du CFD est de permettre aux investisseurs de donner des ordres en misant sur la variation de la valeur d’un produit dit dérivé ou sous-jacent. Donc, en réalité, ce sont des produits qui ne sont pas en votre possession, mais sur lesquels vous prenez position. Concrètement, en achetant les CFD, vous misez certainement sur une hausse de la valeur d’un actif sous-jacent tel qu’une action. Un vendeur de CFD, en revanche veut s’en débarrasser parce qu’il craint forcément une baisse.

Dans tous les cas, l’un et l’autre ne seront fixés qu’à la clôture de la position. Si vos prévisions se sont révélées exactes, vous gagnez la différence entre le prix d’acquisition et le prix de cession. La force de l’effet de levier peut d’ailleurs faire en sorte que vos gains atteignent des niveaux très élevés. Une chose est certaine, Vos pertes le seront autant si vos prévisions se sont révélées fausses. À titre illustratif, lorsqu’un courtier qui aime le risque vous propose un sous-jacent avec un levier de 30 (cas des devises) pour 1000 euros sur votre compte, votre mise est en fait de 30000 euros (30*1000). Vers la fin, vous pouvez gagner cette somme où en être débité.

À lire aussi :   Connaître la star Grand M en 4 points

5 règles à suivre pour réussir ses paris CFD

Premièrement, il est de notoriété publique que les CFD sont des instruments financiers extrêmement risqués. Vous devez en être conscient pour ne pas prendre des positions qui pourraient vous faire perdre tout votre argent.

Deuxièmement, vous devez à tout prix vous méfier des courtiers qui vous contactent. Généralement, ils proposent d’investir dans des CFD avec des promesses de gains mirobolants. La loi est formelle. Si vous acceptez une telle offre, elle ne vous défendra pas, puisque les démarchages de quelque sorte que ce soit sont proscrits.

À lire aussi :   Connaître la star Grand M en 4 points

Le marché des sous-jacents du CFD étant un marché complexe, il est conseillé de vous instruire sur la question avant de vous lancer. Comme cela, vous saurez avec exactitude où vous mettez les pieds.

Il est, par ailleurs, important de savoir que seuls les prestataires de services d’investissement (PSI) sont autorisés à effectuer des ventes de CFD (matières premières, Forex, indice, etc.) Ces PSI sont dépositaires d’un passeport ou d’un agrément de l’AMF et fixent de façon unilatérale le prix pour chaque type de CFD. Donc, il s’agit d’un contrat de vente qui se déroule exclusivement entre l’acheteur (investisseur) et le vendeur (PSI).

Les CFD sont des instruments financiers de court terme. En général, on distingue ceux qui cotent 5 jours sur 7 et ceux cotant 24 heures sur 24. Donc, vous devez connaître votre profil en matière de prise de risque et être certain de vos objectifs financiers avant de vous engager dans les négociations.

À lire aussi :   Connaître la star Grand M en 4 points

Que risquez-vous en investissant dans les CFD?

Les risques encourus par un investisseur qui choisit de se positionner sur les variations de valeurs d’actifs sous-jacents sont de plusieurs ordres. L’un des premiers risques étant lié à leurs évolutions aléatoires et imprévisibles. Vous êtes pratiquement livrés à vous-même et devez compter sur votre sens de l’analyse des réalités du marché. Ce qui est certain, c’est que le risque de pertes avec effet de levier est tel qu’une épée de Damoclès au-dessus de votre tête. Au moindre faux pas, vous pourriez tout perdre.

Il existe un autre type de risque qui peut vous causer d’énormes ennuis. Vous ne vous exposez que lorsque vous laissez une position ouverte alors même que le marché du sous-jacent est clôturé. Dans ces conditions, vous êtes à la merci des variations post-clôture. Si elles sont en votre défaveur, vous perdrez de l’argent. Enfin, vous devez veiller à ce qu’il n’y ait pas de décalage entre le moment de l’ordre et celui de l’exécution.

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire