Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Côte d’Ivoire/Élections législatives : Zoumana Bakayoko ne succèdera pas à Hambak
3Vision-Group
05/05/2021 à 07h38 par Tritech Raheem

Quelques après le décès d’Hamed Bakayoko, ont surgit les inquiétudes liées à sa succession au sein du parlement où il représentait Séguéla. Au fur et à mesure que les législatives se rapprochent, les admirateurs de l’ancien du maire de la commune d’Abobo faisaient allusion à son frère aîné Zoumana Bakayoko pour le succéder à l’Assemblée nationale. Le concerné dément cette rumeur qui se répand.

 

 

Zoumana Bakayoko est le frère aîné de feu ex premier ministre de la côte d'ivoire Hamed Bakayoko qui est décédé le 10 mars dernier en Allemagne. Ce dernier était également le maire de la commune d'Abobo et député de Séguéla. Suite à son décès, la question qui tourmentait la nuit des Ivoiriens consistait à savoir celui qui va le succéder pour représenter la capitale du Worodougou au parlement.

Lire aussi : Affaire Hamed Bakayoko empoisonné : son frère Zoumana réagit

Ces derniers jours, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’ils ont accueilli une information qui faisait du frère aîné d’Hambak, l’éventuel prochain député de Séguéla. Sur la toile, une rumeur faisait état de la probable candidature de Zoumana Bakayoko pour succéder à son petit frère. Mais le concerné a finalement réagi pour remettre la balle à terre. Comme le ventile la plateforme Opera News, le frère du Golden Boy s’est dit surpris de sa candidature sur les réseaux sociaux.

 

« Depuis maintenant 24h, je suis très surpris de voir sur les réseaux sociaux l'annonce de ma candidature aux élections législatives de la commune de Seguela chose qui n'est pas de moi, ni de la base Républicaine (RHDP) », a-t-il déclaré. Avant d’appeler les Ivoiriens à faire fi de la politique pour l’instant pour plutôt faire honneur Hamed Bakayoko.

Lire aussi : Hamed Bakayoko : son oncle brise le silence après son décès

« Tout d'abord je tiens à dire merci aux uns et aux autres pour cette marque d'attention à mon égard mais pour l'heure j'appelle à la sérénité, à la vigilance et à rester concentré sur l'essentiel car notre combat n'est pas politique mais plutôt de rendre immortel les œuvres de notre cher Premier Ministre, mon jeune frère HAMED BAKAYOKO qui fut un modèle de réussite pour par mal de jeunes et qui est toujours une source de courage et je sais que ces personnes qui n'ont cessé de lui porter, souhaitent voir une continuité de ses œuvres car il demeure leur idole et pour eux une source d'inspiration et de réussite sociale », a ajouté Zoumana Bakayoko qui veut laisser le temps agir.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Quelques après le décès d’Hamed Bakayoko, ont surgit les inquiétudes liées à sa succession au sein du parlement où il représentait Séguéla. Au fur et à mesure que les législatives se rapprochent, les admirateurs de l’ancien du maire de la commune d’Abobo faisaient allusion à son frère aîné Zoumana Bakayoko pour le succéder à l’Assemblée nationale. Le concerné dément cette rumeur qui se répand.

 

 

Zoumana Bakayoko est le frère aîné de feu ex premier ministre de la côte d'ivoire Hamed Bakayoko qui est décédé le 10 mars dernier en Allemagne. Ce dernier était également le maire de la commune d'Abobo et député de Séguéla. Suite à son décès, la question qui tourmentait la nuit des Ivoiriens consistait à savoir celui qui va le succéder pour représenter la capitale du Worodougou au parlement.

Lire aussi : Affaire Hamed Bakayoko empoisonné : son frère Zoumana réagit

Ces derniers jours, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’ils ont accueilli une information qui faisait du frère aîné d’Hambak, l’éventuel prochain député de Séguéla. Sur la toile, une rumeur faisait état de la probable candidature de Zoumana Bakayoko pour succéder à son petit frère. Mais le concerné a finalement réagi pour remettre la balle à terre. Comme le ventile la plateforme Opera News, le frère du Golden Boy s’est dit surpris de sa candidature sur les réseaux sociaux.

 

« Depuis maintenant 24h, je suis très surpris de voir sur les réseaux sociaux l'annonce de ma candidature aux élections législatives de la commune de Seguela chose qui n'est pas de moi, ni de la base Républicaine (RHDP) », a-t-il déclaré. Avant d’appeler les Ivoiriens à faire fi de la politique pour l’instant pour plutôt faire honneur Hamed Bakayoko.

Lire aussi : Hamed Bakayoko : son oncle brise le silence après son décès

« Tout d'abord je tiens à dire merci aux uns et aux autres pour cette marque d'attention à mon égard mais pour l'heure j'appelle à la sérénité, à la vigilance et à rester concentré sur l'essentiel car notre combat n'est pas politique mais plutôt de rendre immortel les œuvres de notre cher Premier Ministre, mon jeune frère HAMED BAKAYOKO qui fut un modèle de réussite pour par mal de jeunes et qui est toujours une source de courage et je sais que ces personnes qui n'ont cessé de lui porter, souhaitent voir une continuité de ses œuvres car il demeure leur idole et pour eux une source d'inspiration et de réussite sociale », a ajouté Zoumana Bakayoko qui veut laisser le temps agir.

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire